MOTOGP 2016 : ENZO BOULOM, PREMIER GP A JEREZ POUR LE JEUNE PILOTE FRANCAIS

 

Nous vous avons parlé récemment de ce jeune pilote français qui a obtenu deux wild cards en 2016, pour courir les GP de Moto3 de Jerez et du Mans.

Il fait partie du team Junior monté par Alex Rins, avec lequel il court le championnat du monde junior Moto3.

Au Mans, il sera au départ de deux courses, du pas vu depuis un sacré paquet de temps!

Son GP d’Espagne a été incroyable, qui a vu Binder partir de la dernière place sur la grille et terminer premier, mais qui a vu aussi douze pilotes prendre une gaufre.

Bref, c’était la guerre partout, Enzo ne visait pas d’autre résultat que d’aller au bout, ce qui n’était pas évident.

Il termine vingt deuxième sur vingt trois pilotes classés, ce qui était déjà un pari impossible en soi…

 

LA RUÉE VERS L'OR

LA RUÉE VERS L’OR

 

Vu que c’était une sorte de « Grand Cirque », terme utilisé par les Anglais et repris par Pierre Clostermann pour raconter les combats aériens désespérés de la RAF durant la Bataille d’Angleterre.

Premier GP au milieu d’une nuée de tueurs, voilà ce qu’a vécu Enzo, mais il le savait en venant…

Ce qu’il en dit : « Cette première course en Championnat du Monde a été compliquée. J’ai pris un bon départ en doublant de nombreux pilotes. Sur les premiers virages, j’ai réussi à prendre une bonne trajectoire pour en passer davantage. Malheureusement, en portant une attaque sur un autre pilote au freinage de la grande ligne droite, j’ai été poussé par Hanika, j’ai dû écarter et j’ai perdu pas mal de terrain. J’ai essayé de forcer pour remonter. Dès que je suis revenu au contact du dernier, le groupe avait déjà creusé l’écart. J’avais beaucoup de problèmes avec la moto en particulier sur les entrées de virages, l’arrière glissait énormément. De même, sur les sorties, il était difficile de remettre les gaz sans perdre de la stabilité. Bo Bendsneyder m’a ensuite doublé mais j’ai réussi à suivre son rythme. Pour le feeling, c’est un point positif. J’ai beaucoup travaillé et analysé la moto pour les prochaines courses. Nous allons pouvoir avancer dans la bonne direction. »Ce ne sera pas simple physiquement au Mans. Il n’y a pas beaucoup de temps entre chaque séance Moto3 et CEV. Mon premier objectif sera d’apprendre et de tirer le meilleur de la moto. L’objectif de gagner en Championnat du Monde Junior est toujours là. En Grand Prix, marquer des points serait vraiment un bon résultat. »

Maintenant, si vous pensez que le jeune pilote a vécu l’horreur, il vous répondra que si c’était à refaire, il le referait.

D’ailleurs, l’expérience continue, il sera au départ du GP de France, il l’a dit en interview, il courra deux fois au Bugatti, le Junior et le GP !

Forza Enzo !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis