MOTOGP 2016, PÔLE DU GP D’ESPAGNE : UN ROOKIE, NICCOLO BULEGA, UNE SUPERSTAR, VALENTINO ROSSI ET UN ANGLAIS MALIN SAM LOWES.

BULEGA ET ROSSI,LE ROOKIE ET LA SUPERSTAR

BULEGA ET ROSSI,LE ROOKIE ET LA SUPERSTAR ROIS DU JOUR

 

Et oui, on croit que tout est écrit d’avance et le destin est toujours aussi malin et joueur, tant mieux d’ailleurs, comme ça il n’a pas le temps d’être cruel.

En Moto3 par exemple, où la majorité du week end a été dominée par le leader actuel du championnat, le Sud Africain Brad Binder (son prédécesseur « sud af’ » champion du monde est Ekerold en 350 en 1981), qui s’est tout le temps battu avec Jorge Navarro, c’est finalement un rookie du team italien Sky, Niccolo Bulega, qui prend la pole…

Et oui, c’était très inattendu mais superbe surprise.

 

BRAD BINDER

BRAD BINDER

 

En revanche, ce qui est inattendu mais une très mauvaise surprise, ce sont les résultats des Français, Quartararo douze, Danilo quinze, Masbou trente et Boulom trente cinq.

 

FABIO QUARTARARO

FABIO QUARTARARO

 

Bon, Binder et Navarro sont en première ligne avec Bulega, cela signifie que ces deux là vont sérieusement s’envoler au classement général !

Résultats pole GP d’Espagne 2016 à Jerez en Moto3

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_c1c165aa

 

ROSSI HEUREUX COMME UN MÔME

ROSSI HEUREUX COMME UN MÔME

 

En MotoGP, on avait un indice du coup de tonnerre de la pole parce que le matin, en dernière séance de roulage, Rossi avait réussi le meilleur temps du week end.

Mais Lorenzo a tellement tenu la dragée haute de tout ce beau monde que sa pole était totalement pré-écrite dans le marbre, mais le marbre s’est effrité…

Pourtant, durant la pole, Lorenzo est rentré très vite de ses premiers tours rapides.

 

INCROYABLE,LORENZO EST BATTU

INCROYABLE,LORENZO EST BATTU

 

Un problème avec les pneus peut-être, pourtant, sur ce circuit où tout le monde se plaint d’un manque de grip à l’arrière, lui garde des trajos parfaites, un petit coup de cul de temps en temps mais rien de plus, quand les autres godillent comme des slalomeurs !

En particulier dans le dernier secteur du circuit de Jerez, il y a quatre courbes très rapides où Lorenzo prend tout ce qu’il veut aux autres, Marquez compris, qui affirmera à la fin de la session qu’en effet, dans ces courbes rapides, la Yamaha est imprenable.

 

MARQUEZ EST A QUELQUES MILLIEMES DE LORENZO

MARQUEZ EST A QUELQUES MILLIEMES DE LORENZO

 

Les Yamaha…

Rossi fait un archi dernier tour sublime, il prend la pole, derrière Marquez est en travers partout façon Bjorn Waldegaard grande époque, on croit un moment qu’il va décrocher le pompon mais il est trois, le dernier secteur est terrible, avec un moteur beaucoup trop nerveux pour redonner l’accélération nécessaire à la bonne dose.

Rossi, Lorenzo, Marquez, la première ligne de rêve.

Même si l’on sait que Lorenzo partira en holeshot, si Rossi parvient à l’accrocher, cela risque d’être grandiose, le tout au milieu de dizaines de milliers d’aficionados espagnols !

Un Lorenzo furieux, un Rossi adorant la baston, ça peut en effet être très chaud.

Marquez sait qu’il ne sera pas dans le coup, il espère juste le podium.

Cela dit, il finit 33 millièmes derrière Lorenzo…

Ducati n’a pas été très présent durant tout le début de week end, Dovizioso (bien joué, au moment où Ducati se demande qui sera le coéquipier de Lorenzo l’an prochain en factory…) a réussi à se glisser quatre, mais iol est à une demi seconde de Marquez.

Baz est douze.

Voilà, le rideau peut s’ouvrir, le GP devrait être du grand art.

Résultats pole GP d’Espagne 2016 à Jerez en MotoGP

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_c2427baf

 

SAM LOWES,LE "WARRIOR"

SAM LOWES,LE « WARRIOR »

 

Le Moto2  a été limite ch…

On sait qu’en tête au classement général, sur quelques points, on trouve Lowes, Zarco et Rins.

Rins, c’est simple, on ne l’a pas vu de tout le début de week end, il a quand même été chercher une septième place en qualif, pas terrible mais c’est encore ce qu’il a fait de mieux au fil des sessions.

Zarco n’a jamais vraiment été dans le coup, et la grande claque dans arrive dans les qualifs avec un seizième temps, cela dit il ya vint motos dans la même seconde, ce qui explique qu’un tout petiot manque sur les réglages est puni d’un nombre de places perdues considérable.

 

ZARCO TROP DISCRET

ZARCO TROP DISCRET

 

Il reste à Johann un warm up et un GP pour trouver ce petit rien.

Et donc, mais il a fallu attendre les fameuses dernières cinq minutes, rien n’a bougé avant, Folger tenant le meilleur tour, pour voir Lowes battre puis rebattre le meilleur tour, et prendre une pole avec en première ligne Folger et Cortese, ce ne sera à priori pas la course la plus intéressante…

Sauf si les calibres reviennent du fond de grille…

Résultats pole GP d’Espagne 2016 à Jerez en Moto2

http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_0e3eb009

 

Une remarque finale : sur ce GP d’Espagne, où les spectateurs sont déjà en foule durant les qualifs, aucune pole n’est espagnole, deux sont italiennes avec Bulega et Rossi, une anglaise avec Lowes.

Ce qui était très inattendu, mais c’est formidable cette capacité des sports mécaniques à créer de l’inattendu, voire de l’impossible !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis