VICTOIRE FINALE DE LA FORD FIESTA DE DAVID SALANON AU LYON CHARBONNIÈRES 2016.

02 SALANON David MAGAT Laurent-Ford Fiesta WRC Action during the 2016 French rally championship, rallye Lyon-CharbonniËres from April 21 to 23, 2016 at Lyon France. Photo Gregory Lenormand / DPPI

 

FORD FIESTA WRC de David SALANON - Photo Jean François THIRY

FORD FIESTA WRC de David SALANON – Photo Jean François THIRY

 

Leader de bout en bout de ce 68 ème Rallye Lyon-Charbonnières Rhône, David Salanon (Ford Fiesta WRC) n’a pourtant pas eu la partie facile. Contrarié par Eric Brunson et Yoann Bonato tout au long de l’épreuve, le Stéphanois s’est montré le plus régulier pour empocher une troisième victoire en terre lyonnaise, après deux succès acquis en 2007 et 2014.

Sylvain Michel  avec la Skoda Fabia R5 du Team 2C Yacco, profite de la crevaison subie par la Ford Fiesta WRC d’Eric Brunson dans l’ultime ‘chrono’ pour récupérer une deuxième place synonyme de gros points dans l’optique du Championnat de France.

Le Normand termine donc en troisième position au terme d’un week-end en demi-teinte. Brillant quatrième au classement général, Pierre Roché, s’impose en Trophée Michelin aux commandes de sa nouvelle Skoda Fabia R5.

 

PAROLES DE PILOTES

 

David Salanon (Ford Fiesta WRC), vainqueur : « Le ‘Charbo’ dans ces conditions là, ça devient un des rallyes les plus durs du Championnat ! On a vu que des pilotes rapides et expérimentés comme Yoann Bonato sont partis à la faute, donc ça montre le niveau de  difficulté du Championnat. C’était un rallye à rebondissements et nous avons également fait notre petite faute en fin de parcours. Cette victoire m’encourage à poursuivre la compétition. Nous serons à Antibes et nous ferons le point ensuite. »

Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5), deuxième : « Le bilan est plus que positif. Eric Brunson méritait la deuxième place que nous avons récupérée pour le plus grand bonheur de notre équipe et de nos partenaires. Hier, nous avons cherché les bons réglages mais aujourd’hui, nous avons roulé sur un gros rythme et ça a été payant.»

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC), troisième : « Dans la dernière spéciale, comme nous n’étions plus très loin de David, nous avons tenté de nous rapprocher encore un peu plus. Malheureusement, à 9 kilomètres de l’arrivée, nous avons tapé une pierre dans une corde anodine. Malgré ça, nous réalisons une belle course même si le comportement de la voiture nous a causé quelques soucis. »

Pierre Roché (Team FJ-Elf – Skoda Fabia R5), vainqueur du Trophée Michelin : «  Lorsque l’on a vu que nous étions derrière Sylvain Michel et Yoann Bonato, nous avons assuré dans l’optique du Trophée Michelin. La Skoda Fabia R5 est une bonne auto et j’ai pris beaucoup de plaisir en la pilotant, c’est l’essentiel. »

Benoit Vaillant (Renault Clio R3T), vainqueur en Trophée Clio R3T France : « Avant le départ, je ne connaissais pas trop ma pointe de vitesse par rapport aux autres concurrents du Trophée. Il a fallu se battre dès le début de la course. Ce matin, nous avons réussi à creuser l’écart et tenir jusqu’au bout car nos poursuivants étaient proches. Cette victoire fait du bien au moral. »

Jérémy Jamet (Citroën DS3 R1), vainqueur en Championnat de France des Rallyes Junior : « Mon seul objectif au départ était la victoire. L’an dernier j’avais connu quelques problèmes de frein ici-même et cette année on s’impose. C’est parfait puisque dans le même temps nous prenons la tête des Championnats. »

 

02 SALANON David MAGAT Laurent-Ford Fiesta WRC Action during the 2016 French rally championship, rallye Lyon-CharbonniËres from April 21 to 23, 2016 at Lyon France. Photo Gregory Lenormand / DPPI

LYON CHARBONNIÈRES 20216 – David David- Laurent  MAGAT-Ford Fiesta WRC  Photo Gregory Lenormand – DPPI

 

LE CLASSEMENT FINAL

 

Salanon-Magat (Ford Fiesta WRC) en 1h55’08.9

Michel-Vanneste (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) à 54.6

Brunson-Mondon (Ford Fiesta WRC) à 1’12.6

Roché-Roché (Team FJ – Elf, Skoda Fabia R5) à 2’06.8

Trojani-Vesperini (Team 2C Yacco, Citroën C4 WRC) à 2’39.1

Raynal-Obrecht (Ford Fiesta R5) à 3’46.9

Mauffrey-Bronner (Peugeot 208 T16) à 4’13.1

Despinasse-Sicard (Skoda Fabia S2000) à 6’06.3

Guigou-Garel (Renault Clio R3T) à 7’25.4

Bect-Combe (Peugeot 207 S2000) à 8’14.6

 

Rallyes Français

About Author

gilles