MOTOGP 2016 EN ESPAGNE ESSAIS LIBRES : LORENZO ATOMISE JEREZ, NAKAGAMI PULVÉRISE LE RECORD, BINDER RESTE LE PATRON…

BRAD BINDER RESTE LE MAÎTRE A BORD

BRAD BINDER RESTE LE MAÎTRE A BORD

 

Ce sont les Moto3 qui ouvrent le bal, comme d’habitude.

Ils se lèvent tôt, courent tôt, et rentrent tôt à l’hôtel quand le débriefing avec le stand est terminé.

On se souvient qu’ici, Fabio Quartararo avait fait la pole en 2015, c’est mal parti pour doubler, il est tombé, lourdement, après un high side impressionnant en deuxième session.

Il s’est relevé, il boîte mais pour son dix septième anniversaire il aurait sûrement préféré un autre type de chandelle !

Enzo Boulom, qui roule ici en wild card, il en a une autre au GP de France, est aussi allé au gravier.

Les Français ont quand même réalisé une bonne première journée, avec, cela devient une habitude, Jules Danilo neuvième temps au général des deux séances, meilleur temps des pilotes français.

Jules fait vraiment un très beau début de saison.

 

JULES DANILO MEILLEUR FRANÇAIS

JULES DANILO MEILLEUR FRANÇAIS

 

Quartararo est onze, chute oblige, Masbou treize, ses énormes soucis de mise au point de la Peugeot Mahindra sont peut-être enfin terminés.

Bon, le matin, Jorge Navarro, sur Honda, a fait le meilleur temps.

Il est évident, il est d’ailleurs deuxième au classement général de la cylindrée, que ce garçon a des vues et des espoirs très nets sur le titre 2016.

Et sa Honda marche très fort.

 

JORGE NAVARRO

JORGE NAVARRO

 

Mais il ne sera pas l’homme de la journée.

Ce sera Brad Binder, dont le commentateur anglais dit qu’il est le premier Sud Africain à mener un championnat en GP depuis Ekerold en 1981, leader du Moto3 au classement général, pilote officiel KTM, qui fera et le meilleur temps de l’après midi et celui du combiné.

On rappelle qu’au classement général du championnat, il a trois points d’avance sur Navarro, qui est deuxième temps du combiné.

Certes on eut aimé voir Quartataro se battre avec eux (cela dit, la pole c’est demain) mais on envisage un match savoureux entre les deux pilotes, peut-être arbitré par Fenati, le leader italien du team Sky, troisième au général et quatrième temps de cette première journée.

Résultats combinés en Moto3 du vendredi de Jerez 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_dff82469

 

LORENZO EN MARCHE VERS LA TOTALE

LORENZO EN MARCHE VERS LA TOTALE

 

En MotoGP, le calcul va être vite fait.

Jorge Lorenzo meilleur temps le matin, meilleur temps l’après midi, meilleur temps au combiné et gros coup à parier pour la victoire au GP, on rappelle qu’en 2015, il a commencé ici une série de quatre victoires qui lui a permis de recoller à un Rossi alors très victorieux.

Marquez a mené la deuxième séance une grosse partie de l’après midi mais dans son dernier tour, Lorezno luia  collé trois dixièmes, Marquez est donc deuxième temps, le duel serait à priori sauvé mais trois dixièmes dès le premier jour, « c’est un cap, que dis-je c’est un cap, c’est une péninsule ! » (Merci Cyrano…).

Rossi a très bien roulé dès la première séance, ce qui est bon signe, d’autant plus qu’il a aligné une série impressionnante de tours rapides.

On sait que le garçon améliore ses réglages jusqu’au warm up du dimanche matin mais Lorenzo a une telle fureur de vaincre, nous avons exposé les raisons de cette « furia » longuement dans nos colonnes, qu’il semble totalement invincible et même intouchable.

Leçon aussi chez Ducati, la seule qui résiste au déferlement devant, Lorenzo, Marquez, Rossi, Vinales, Aleix Espargaro, est la vieille Desmosedici de Barbera, quatrième temps au général.

La première factory est celle de Dovozioso, septième temps à une seconde deux dixièmes de Lorenzo.

Quand on sait que chez Ducati, outre les deux victoires demandées par le staff en 2016 (c’est mal barré…) la vraie question est qui va rester en factory avec Lorenzo, Dovizioso ou Iannone, le « vieux » a tiré la première flèche.

Bon, il reste quinze GP mais Ducati se décidera bien avant !

 

LE PATRON DE MICHELIN EXPLIQUE LES CHOIX DE BIBENDUM

LE PATRON DE MICHELIN EXPLIQUE LES CHOIX DE BIBENDUM

 

A propos, Michelin a analysé la délamination du pneu de Scott Redding en Argentine, les responsables sont la chaleur, le revêtement très abrasif et la grande taille du pilote.

En conséquence, on finira l’année avec les pneus type « Austin », plus costauds, et le gonflage imposé passe de 1,9 à 1,7 bar pour permettre une surface de contact plus importante entre le pneu et le sol et donner un meilleur grip.

 

LORIS BAZ

LORIS BAZ

 

Mauvaise nouvelle, une de plus pour Loris Baz, qui a vraiment la scoumoune en ce début de saison, chute en fin de deuxième séance.

 

Résultats combinés en MotoGP du vendredi de Jerez 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_1c4eaf66

 

NAKAGAMI RECORD DU TOUR

NAKAGAMI RECORD DU TOUR

 

En Moto2, l’homme du jour est japonais, il s’appelle Takagami Nakagami et durant la séance du matin, il pète le record du tour, qui appartenait pour la catégorie Moto2 à Stefan Bradl depuis 2011 !

Bien entendu, ce record ne sera pas battu l’après midi et Nakagami est meilleur temps combiné de ces essais libres.

Mais alors, les cadors ?

Zarco, Lowes, Rins, qui se tiennent sur trois points au classement général ?

Rins va rater sa journée, on le verra sur les résultats ci-dessous.

Lowes et Zarco vont répondre mais la piste de l’après midi est assez  glissante, il n’y aura donc pas de faits d’armes.

 

ZARCO SAUVE LES MEUBLES

ZARCO SAUVE LES MEUBLES

 

Lowes et Zarco se tiennent sur quelques millièmes de secondes, c’est Jonas Folger qui vient coiffer tout le monde en fin de session, et de beaucoup, trois dixièmes.

L’après midi a été riche en figures de style et rattrapage aux branches pour Zarco, Luthi et Folger (lui, il est carrément allé au tas en fin de session), les températures prévues pour samedi ne sont  pas exceptionnelles, la pole va être un exercice très délicat.

Résultats combinés en Moto2 du vendredi de Jerez 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/SPA/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_d7c87018

Bon, victoire annoncée de Lorenzo en MotoGP, et pole avec, et meilleurs temps aux essais avec, pronostic facile (sauf pour lui, faut s’en occuper de la moto !).

C’est derrière que ça risque d’être superbe, avec Marquez qui se battra avec un Rossi en forme et peut-être une ou deux Ducati, et Vinales !

En revanche, en Moto2 et Moto3 où le championnat, les essais de ce jour le prouvent, est un vrai truc de dingues, ce seront des morceaux de choix exécutés par des génies du rythme !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis