« SRC » SALUT LES COPAINS ! LA FORMIDABLE RÉUSSITE DE LA SUNDAY RIDE CLASSIC 2016

PASSAGE DE TÉMOIN DE LÉGENDE

PASSAGE DE TÉMOIN DE LÉGENDE

 

Christian Sarron, Champion du monde 250 en 1984, vient de rouler avec Johann Zarco, Champion du monde Moto2 en 2015, sur le circuit Paul Ricard et des milliers de fans sont fous de bonheur d’avoir assisté physiquement à ce passage de témoin légendaire.

A elle-seule, cette image résume l’ambiance phénoménale, clé de la réussite de la SRC 2016 et de ses 20 000 spectateurs!

Et le reste des deux jours fabuleux passés ici est à l’avenant, inoubliable.

 

GUY BERTIN

GUY BERTIN

Guy Bertin, 61 ans, est sur le podium, en sueur, il fait un temps superbe, il vient de gagner une victoire à l’arrache contre un anglais de 20 ans dans le cadre d’une des courses organisées durant cette SRC 2016, l’ICGP, et il me raconte comment il a réussi, en vieux briscard resté un gosse dans l’âme.

« Je le suivais de très près depuis des tours, je cherchais le passage et j’ai vu qu’il perdait de l’eau. J’ai tout de suite rendu les gaz, j’avais peur de glisser sur sa flotte. Et en fait, c’est allé sur son pneu à lui et il a fini par aller au tas »…

Il a un sourire de môme de 18 ans, en fait ici, en montant sur ces machines des années 80, ils ont tous 20 ans mais lui c’est 18.

« La moto, quand ça nous tue pas, ça nous fait revivre » m’a-t-il dit la veille à l’hôtel.

 

20 000 SPECTATEURS,RÉUSSITE EXCEPTIONNELLE

 

Il est heureux comme un gamin, nous le sommes tous, et il y aura 20 000 spectateurs au Ricard qui seront comme nous, des gamins.

La Sunday Ride Classic a lieu en début de printemps au Paul Ricard.

C’est une réunion « Classic » où les courses ou les roulages sur piste se font soit sur des motos anciennes, soit modernes, les Pro Twin viennent ainsi se mêler à une foule de concurrents, Classic et  allant du champion du monde (Ago, Sarron, Tournadre, Zarco) à des gloires de l’endurance comme Moineau et Monneret qui encadrent toute la journée les roulages libres sur le circuit à des gens strictement inconnus du grand public mais passionnés et passionnats comme les équipages de side, pilotes et « singes ».

 

SIDES "CLASSIC" OU OPEN, SUPERBE

SIDES « CLASSIC » OU OPEN, SUPERBE

 

On roule, on court, on sort des motos de GP 500 ou 350 qui sont de véritables bijoux et qui roulent quand même extrêmement vite, il ya aussi un village toujours plein à craquer où quinze constructeurs proposaient leurs modèles à l’essai sur les routes magiques qui entourent le plateau où se trouve le Paul Ricard.

BMW, Indian, Ducati, Yamaha, Honda, Moto Guzzi, Triumph, KTM, Norton, Mash, Morini, Victory, MV Agusta, Brough Superior, et même BIMOTA  ont à eux tous proposé cinquante motos à l’essai !

 

50 MOTOS A L'ESSAI

50 MOTOS A L’ESSAI

 

Soleil durant deux jours…

Johann Zarco, nous l’avons déjà écrit mais le moment est une merveille, roule sur une GP500 Suzuki avec Christian Sarron, l’un est champion du monde 2015 de Moto2, l’autre en 250 en 1984 et le passage de témoin a lieu, en plus Zarco officialise pratiquement le fait qu’il roulera en 2017 sur une Suzuki en MotoGP…

On a vu des choses insensées, Monneret et Laconi, en duo, avec des passagers qui ne l’oublieront jamais, accompagnés par Loris Baz himself, faisant des tours de circuit suivis par la Ducati de Stoner, au bruit et au look du feu de diable.

 

MONNERET ET LACONI ONT FAIT DES DUOS ACCOMPAGNÉS DE LOROS BAZ ET LA MOTO DE STONER

MONNERET ET LACONI ONT FAIT DES DUOS ACCOMPAGNÉS DE LORIS BAZ ET LA MOTO DE STONER

 

Des pilotes de GP des années 80 qui font des courses sur des motos des années 80, des pilotes de MotoGP qui font le déplacement entre deux GP, l’un de l’autre côté de l’Atlantique, le suivant en Espagne, attirés par la rumeur d’une ambiance unique.

Et heureux comme des princes car ici le paddock est ouvert, on discute avec ses héros, Agostini compris.

 

LACONI ET BAZ

LACONI ET BAZ

 

Jean Pierre Bonato, organisateur : « Le pari de faire venir des pilotes actuels en pleine saison a parfaitement focntionné, la passion de la moto n’a ni âge, ni barrières, ni “style”. Pilotes, motos, au présent et au passé se mélangent dans ce meeting unique ou toutes les expressions de la moto sont représentées ».

Onze courses ont eu lieu entre les roulages, dont une endurance Classic le samedi soir, de jour et de nuit, où Richard Hubin et son copilote Fastré ont du forcer sans arrêt pour l’emporter, les résultats sont ci-dessous.

 

AGOSTINI SUR LA 700 YAMAHA QUI LUI A PERMIS DE GAGNER LES 200 MILES DE DAYTONA

AGOSTINI SUR LA 700 YAMAHA QUI LUI A PERMIS DE GAGNER LES 200 MILES DE DAYTONA

Des pilotes et des figures stars sont venus, Agostini, Sarron, Zarco, Baz, Laconi, Tournadre, Guignabodet, Coulon, Jacky Hutteau, Guy Coulon,  Jacky Germain, Hubert Rigal, Jean François Baldé, Eric Saul, Guy Bertin, Bernard Fau, ….Eric De Seynes venu rouler avec une 500 Yamaha V4 2 temps d’usine ex Christian SARRON, et le promoteur du Grand Prix de France Claude Michy  !

Il ya eu des idées de fou comme un concerto en six… cylindres majeur, Guy Coulon a fait hurler un moteur qu’il a refait et( c’était un autre moment magique du week end…

 

GUY COULON ET SON SIX CYLINDRES

GUY COULON ET SON SIX CYLINDRES

 

Je laisse le mot de la fin à Jean Pierre Bonato, créateur de la SRC : «  La SRC n’est plus un simple rendez vous classique, c’est un week end dédié à la passion de la moto, la preuve ?  Les 35 enfants élèves de l’école ZF Grand prix en parade sur le circuit, ce n’est pas une image du passé, c’est bien que la SRC couvre toute la moto, jusqu’à son avenir. »


JEAN PIERRE BONATO

JEAN PIERRE BONATO

A l’année prochaine !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos promoteur et Hadrien BONATO PAPE


infos sur  https://www.facebook.com/SundayRideClassic/

Tous les podiums de la 8e Sunday Ride Classic :
4 Heures d’endurance European Classic Series
1. Richard Hubin-Grégory Fastre (Team Force, Suzuki), 94 tours à 138,209km/h, meilleur tour en course, en 2’21″631/1000e à 148,492km/h ; 2. Steven, Sam et John Neate (Neate Racing, Honda); 3. Peter Linden et Ian Simpson (Suzuki). .

International Classic Grand Prix
Course 1
1. Guy Bertin (Team Mestre, Kawasaki KR 350) ; 2. George Hogton-Rusling (Hercberg Carhago Racing, Gourlay TZ 350), meilleur tour en course en 2’27”610 à 142,478km/h ; 3. Antony Hart (Len Manchester Racing Team, TZ G 350).

Course 2
1. Guy Bertin (Team Mestre, Kawasaki KR350), meilleur tour en course en 2’29”822 à 140,374km/h; 2. Antony Hart (Len Manchester Racing Team, TZ G) ; 3. Leon Jeacock (Team Beale Roberts, BSR).

Protwin
Course 1
1. Thierry Mulot (Team Ducatimo), meilleur tour en  course en 2’13’’031 à 158,092km/h ; 2. Yani Todisco (Ducati Marseille) ; 3. Mickael Fudala (Team DTC) ; tous sur Ducati 1199 R.

Course 2
1. Thierry Mulot (Team Ducatimo), meilleur tour en  course en 2’12’’436 à 158,802km/h ; 2. Yani Todisco (Ducati Marseille) ; 3. Mickael Fudala (Team DTC) ; tous sur Ducati 1199 R.

Challenge Pro Classic
Course 1
1. Cédric Louvel (Honda CBR 900-ACO), meilleur tour en course en 2’26’’416 à 143,640km/h ; 2. Laurent Villeregnier (Ducati 916-Proclassic) ; 3. Vincent Creance (Kawasaki ZXR 750-Proclassic).

Course 2
1. Manu Lentaigne (Suzuki GSXR 1100-MSC), meilleur tour en course en 2’23’’028 à 147,042km/h.

Sidecars Open
Course 1
1. David Raffier-Joachim Ferreira (Suzuki GSX-Deglize), meilleur tour en course en 2’41’’813 à 129,972km/h; 2. Franck Bajus-Eric Rouhaud (YamahaYZF-Baker) ; 3. Gérard Mercier-Françoise Mercier (Honda PC-Baker).

Course 2
1. Paul Léglise-Sébastien Arifon (Kawasaki ZXR-Ireson), meilleur tour en course en 2’37’’746 à 133,323km/h ; 2. David Raffier-Joachim Ferreira (Suzuki GSX-Deglize) ; 3. Franck Bajus-Eric Rouhaud (Yamaha YZF-Baker).

Sidecar Classic
Course 1
1. Dominique Lacour-Benoît Lacour (Honda 836-BGL), meilleur tour en course en 2’56’’129 à 119,407km/h; 2. Jean-Claude Bigot-Paul Davoust (Honda-MR Equipe) ; 3. Patrick Le Dantec-Linda Bourges (BMW 1000-Baker).

Course 2
1. Dominique Lacour-Benoît Lacour (Honda 836-BGL), meilleur tour en course en 2’56’’129 à 119,407km/h; 2. Jean-Claude Bigot-Paul Davoust (Honda-MR Equipe) ; 3. Patrick Le Dantec-Linda Bourges (BMW 1000-Baker).

 

 

Moto Moto - Historique Sport

About Author

jeanlouis