L’ÉQUIPE ‘RGR BY MORAND’ REMPORTE LES SIX HEURES DE SILVERSTONE EN LMP2.

WEC-2016-SILVERSTONE-LIGIER-JSP2-RGR-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-La-LIGIER-JSP2-du-Teal-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA


WEC-2016-SILVERSTONE-La-LIGIER-JSP2-du-Teal-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

La toute nouvelle écurie RGR Sport by Morand, née de la collaboration entre Ricardo Gonzalez et le jeune patron de l’équipe Suisse d’endurance, Benoît Morand, a marqué les esprits pour son entrée en compétition, en décrochant la victoire sur le mythique tracé de Silverstone, 1 ère manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC, dans la catégorie des LMP2.

La Ligier JS P2 victorieuse s’était élancée depuis la 3 ème place sur la grille de départ. Alors à son volant, le Brésilien Bruno Senna, de retour cette année en endurance, réalise un départ impeccable et il lui faut moins de dix tours pour dépasser l’Oreca 05 qui occupait la seconde position, la N°26 pilotée par le très expérimenté Russe Roman Rusinov.

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-LIGIER-JSP2-Team-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA.


WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-LIGIER-JSP2-Team-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA.

 

L’après-midi anglaise fut mouvementée et le public comblé avec de multiples rebondissements et incidents de course. Que ce soit le crash entre la Porsche N°1 LMP1 et la Porsche N°86 du Gulf Racing , l’Audi N°8  du Team Joest au ralenti, au milieu de la piste ou encore la Toyota N°5 qui explose un pneu,tous ces faits de course, ont eu pour 1ére conséquence d’influencer directement la stratégie préalablement mise en place par  les responsables de l’équipe RGR Sport by Morand.

Malgré cela, Bruno Senna, puis Ricardo Gonzalez furent en mesure de préserver la Ligier 43 dans le Top 3.

Bruno occupait la tête de la course et ce, jusqu’au changement de pilote et son relais avec Filipe Albuquerque. Le Portugais avait pour mission de maintenir un bon rythme de course tout en étant prêt à pousser davantage, sur demande de son  stand. La stratégie fonctionna sans écueil jusqu’à la ligne d’arrivée, permettant à l’écurie de signer une victoire qui lance indéniablement la saison de la meilleure des manières.

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-Le-podium-des-LMP2-avec-la-victoire-de-la-LIGIER-du-Team-RGR-by-MORAND-Photo-Max-MALKA-


WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-Le-podium-des-LMP2-avec-la-victoire-de-la-LIGIER-du-Team-RGR-by-MORAND-Photo-Max-MALKA-

 

Aprés la cérémonie du podium, Ricardo Gonzalez, propriétaire et aussi pilote de cette Ligier, indiquait :

« Je suis très content. Que demander de plus: c’est ma première course en tant que propriétaire, et nous gagnons – wow! Entendre l’hymne Mexicain est la meilleure façon de débuter ce qui s’annonce comme une saison très relevée et compétitive, avec beaucoup de très bonne écuries.Ce ne sera pas facile. Dès lundi, nous devrons oublier cette victoire et nous remettre au travail. Il y a beaucoup de choses que nous avons observé aujourd’hui et que nous devons améliorer pour Spa. « 

À ses côtés, Bruni Senna, enchaînait :

 » Quelle première course fantastique pour l’équipe. Depuis le début, j’ai toujours pensé que nous avions le niveau de compétitivité nécessaire et l’équipe a fait un excellent travail aujourd’hui. Gagner la première course de la saison avec une nouvelle écurie, mais également à titre plus personnel ma première victoire dans la catégorie LMP2 est un sentiment spécial. C’était également très cool d’entendre l’hymne national Mexicain car je ne l’avais jamais entendu auparavant! Je suis vraiment content de débuter la saison du bon pied. Bien évidemment, nous devons continuer à travailler, nous avons tellement de choses à améliorer avant Spa »

Quant à Filipe Albuquerque, lui il confiait :

« Je suis le dernier à prendre le volant, j’ai donc dû attendre plusieurs heures à observer l’évolution de la course et les problèmes des autres voitures. Au final, Bruno réalise un bon départ et Ricardo fait un travail fantastique; sachant que tout deux ont rencontré quelques problèmes avec les pneumatiques, me retrouver avec une avance de 40 secondes sur mon premier poursuivant me permet de me concentrer sur ma conduite.A partir de ce moment là, l’objectif était de maintenir mon rythme. J’ai vraiment tenté de préserver mes pneus pour le relas suivant. Les problèmes de communication radio ne m’ont pas aidé, mon incapacité à me faire entendre par mon ingénieur a rendu le tout un peu old-school, mais je ne suis pas fan. Heureusement que mon ingénieur Gautier m’informait en continu sur le rythme de mes concurrents, ce qui m’a permis de franchir la ligne d’arrivée en tête. Je suis très heureux d’avoir gagné avec RGR Sport by Morand. C’est une nouvelle équipe mais tout le monde possède une grande expérience et nous espérions un bon résultat. C’est génial et je suis sûr que le meilleur reste à venir. Nous avons quelques points à améliorer qui nous aiderons dans le futur. »

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-LIGIER-JSP2-RGR-MORAND-Photo-Max-MALKA


WEC-2016-SILVERSTONE-LIGIER-JSP2-RGR-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

Sur que le plus satisfait, le plus heureux et certainement le plus fier de tous, était Benoît Morand, le sympathique Team Manager Suisse. Depuis le temps qu’il s’aligne en endurance en Championnat d’Europe ELMS, et ce avec plus ou moins de bonheur ces dernières années, il savait qu’il était attendu et surveillé du coin de l’œil, par bien des observateurs …

Cette victoire en Championnat du monde des la prelière course du calendrier, le récompense des immenses efforts qu’il a depuis bien longtemps consenti et récompense son courage et sa détermination.

Pour l’avoir suivi en ELMS, on peut affirmer que tout n’a pas été rose pour lui…

C’est la raison pour laquelle, il expliquait :

« Cette victoire est une magnifique performance de toute une équipe. Il y a une année très exactement, nous avions dû déclarer forfait, ce qui a été une rude épreuve pour tous les membres du Team Morand. Aujourd’hui nous sommes en charge du programme RGR sport by Morand et cette victoire est vraiment le fruit d’une année de collaboration et de travail permanent de tous les membres de notre équipe. Je tiens à féliciter par dessus tout nos pilotes, nos ingénieurs, nos mécaniciens, tous les membres du marketing et également tous les partenaires qui n’ont jamais cessé de nous soutenir et de croire en nous.

Et, il concluait :

Maintenant, tout n’est pas gagné, la saison est longue. Il va falloir travailler, analyser notre performance sur la course d’aujourd’hui afin de revenir à Spa plus fort. »

Une chose est sûre, ce succès est amplement mérité car les trois pilotes sont aller la chercher cette victoire !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-LIGIER-JSP2-Team-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA.


WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-LIGIER-JSP2-Team-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA.

WEC Championnat du monde

About Author

gilles