WSBK 2016 À ASSEN, MANCHE DEUX, MAHIAS SÈME, LES VERTS RAMASSENT.

 

LES KAWASAKI GAGNENT PAR KO

LES KAWASAKI GAGNENT PAR KO

 

Ce qu’il faut comprendre dès le début de cette histoire, qui a eu quelques tours d’intensité réelle et une fin en eau de boudin, c’est qu’en début de course, la piste est mouillée.

Il ne pleut pas… il a plu !

Et en dix tours, la piste est devenue sèche.

Ce qu’il faut bien comprendre aussi c’est que l’on arrive facilement en Hollande par la mer, en ferry, et qu’outre les supporters bataves, il ya un paquet de britons dans les tribunes, voilà pour le décor.

Moteur !

Action !

Partez !

Ce sont les termes mêmes que l’on utilisait quand le cinoche était du vrai cinoche.

Comme le WSBK est, quelle que soit la marque qui gagne, une affaire de pilotes british, les supporters ont fait un barouf pas possible.

 

VAN DER MARK A FAIT CHAVIRER LA HOLLANDE

VAN DER MARK A FAIT CHAVIRER LA HOLLANDE

 

Voir Lowes, Rea, Sykes, Davies, Camier (et je dois en oublier) se battre devant, ça enchante les sujets de sa royale Majesté…

Et quand le jeune Van der Mark, qui est hollandais, qui court sur une Honda mais pour un team hollandais, se permet de bousculer ce « Royal » petit monde et de mener la course, les néerlandais s’extasient, se pâment !

Et quand le tout jeune Lucas Mahias, qui remplace Barrier, a pris la tête devant des angliches et des hollandais médusés, là c’est moi qui me marre mais tout seul…

Mais on revient au départ.

Comme la piste est mouillée, tout le monde part en pneus pluie.

Guinboli, lui, a décidé de partir en intermédiaire, joli pari, si la piste sèche un poil il sera plus vite que les autres…

Bon, les deux Kawa (d’usine) sont parties devant et Guintoli est forcément mal, genre vingtième puisque sur piste carrément humide l’intermédiaire n’est pas avantageux.

Il va se prendre pas loin d’une minute de retard avec cette erreur…

Mais bien sûr, ce qu’il attend, c’est que tout le monde repasse par les stands pour chausser les slicks et là il va reprendre du terrain.

Et c’est ce que vont faire les deux Kawasaki, Van der Mark, du coup,  est premier, puis il repasse aussi par les stands.

Alors Guintoli remonte, il est peut être en train de gagner son pari.

Mais celui qui fait la meilleure affaire est Lucas Mahias qui se retrouve quatre !

Et à dix tours de la fin, le tout jeune pilote français passe en tête !

Mais il est en pneus pluie et la piste sèche.

 

REA ET SYKES SABLENT ENCORE LE CHAMPAGNE

REA ET SYKES SABLENT ENCORE LE CHAMPAGNE

 

Les deux Kawa le reprennent comme des torpilles, elles sont en slicks, à six tours de la fin, Mahias, qui aura connu la gloire quelques tours, doit lui aussi repasser par son stand.

Et du coup, avec tous ces passages au stand, les écarts deviennent des Everest, Sykes et Rea se battent devant, Rea, bien entendu, finit par l’emporter, il est donc à la fois futé et talentueux,  Sykes se fait avoir une fois de plus.

Van der Mark sauve son podium mais il est à plus de dix secondes, Guintoli termine 11, Mahias 13.

Bref, scénario génial mais la fin c’est toujours pour les mêmes, on se croirait dans une banque panaméenne !

Mais bon, on aura vu un pilote français, qui n’a pas de guidon officiel cette année, mener une course démentielle avec des pneus qui partaient en petits morceaux, vrai bon moment, les supporters anglais ont repris le ferry en chantant God Save the Queen, et Rea a déjà une avance démentielle au Classement Général.

Voilà une belle pièce de théâtre dont hélas la fin était connue…

Mauvaise pièce en revanche en Supersport, JulesCluzel est allé trois fois au tapis durant les essais, et termine 18ème de la course…

En perdant une valise de points au passage.

C’est Kyle Smith qui a gagné sous des trombes d’eau.

Cette pièce là, on ne veut plus la voir.

Prochain spectacle de la tournée, le premier mai à Imola.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK

Résultats Manche 2 WSBK 2016 à Assen

http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/NED/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=cfcd208495d565ef66e7dff9f98764da

Classement général WSBK 2016 après Assen

1. J. REA KAWASAKI 181
2. C. DAVIES DUCATI 136
3. T. SYKES KAWASAKI 122
4. M. VAN DER MARK HONDA 90
5. N. HAYDEN HONDA 67
6. J. TORRES BMW 65
7. D. GIUGLIANO DUCATI 64
8. S. GUINTOLI YAMAHA 58
9. L. SAVADORI APRILIA 51
10. A. LOWES YAMAHA 44
11. M. REITERBERGER BMW 40
12. L. CAMIER MV AGUSTA 39
13. X. FORÉS DUCATI 37
14. R. RAMOS KAWASAKI 36
15. A. DE ANGELIS APRILIA 29
16. J. BROOKES BMW 25
17. K. ABRAHAM BMW 14
18. L. MAHIAS KAWASAKI 9
19. M. BAIOCCO DUCATI 8
20. M. JONES DUCATI 2
21. S. BARRIER KAWASAKI 2
22. M. LUSSIANA BMW 1

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis