MOTOGP 2017 ET 2018 : OFFICIEL ! LORENZO DEVIENDRA ‘IL ROSSO’ EN PILOTANT UNE DUCATI.

LORENZO PASSE CHEZ LES ROUGES AU SOMMET DE SA GLOIRE

LORENZO PASSE CHEZ LES ROUGES AU SOMMET DE SA GLOIRE

 

Yamaha et Ducati l’ont annoncé officiellement.

Jorge Lorenzo quittera Yamaha fin 2016 pour rouler durant deux années sur Ducati.

Ducati a aujourd’hui une moto magnifique, puissante, capable de se battre devant mais ni Dovizioso ni Iannone n’ont jusqu’à présent été capables de la faire gagner.

On comprend donc que Ducati se soit mis à la recherche du pilote capable de franchir les damiers le premier, voir de renouveler le seul titre de la marque en MotoGP, celui de Stoner en 2007.

Il fallait trouver l’argent, Audi et le Sponsor titre de Ducati, Philip Morris, ont mis un gros paquet de dollars sur la table, on parle de onze millions.

Il fallait trouver le pilote, Rossi a déjà signé avec Yamaha et de toute façon, le genre «bis repetita» n’est pas le genre du garçon.

 

ROSSI ET DUCATI BELLE HISTOIRE MAIS RATAGE TOTAL

ROSSI ET DUCATI BELLE HISTOIRE MAIS RATAGE TOTAL

 

Marquez et Pedrosa restent à priori chez Honda, la condition mise par Marquez était que la moto soit plus compétitive que le ratagaz qu’il avait testé en pré-saison,  c’est semble t’il le cas, avec deux victoires sur trois GP courus…

Vinales n’est peut-être pas encore le talent confirmé que veut Ducati, plutôt le talent fou à développer que recherche Yamaha.

Le nouveau Marquez en fait…

Bref, tout était en place.

Paolo Ciabatti a d’ailleurs concédé à nos confrères italiens qu’il n’a pas été très difficile de convaincre Lorenzo.

Il y a à ce sujet un détail qui n’en est pas un.

 

DALL'IGNA EST DANS LE COIN,AVEC LORENZO EPOQUE APRILIA

DALL’IGNA EST DANS LE COIN,AVEC LORENZO EPOQUE APRILIA

 

Si Yamaha, dans son communiqué, rappelle les trois titres gagnés par Lorenzo sur les motos bleues, et que le quatrième est espéré pour cette année, il y a une autre dimension dans la décision de Lorenzo.

Arriver à faire ce que Rossi a raté c’est évident, sauf qu’en 2017, la Ducati sera infiniment plus performante que le truc impilotable que Rossi avait récupéré, fuit par Stoner déjà…

Mais surtout, Lorenzo et Gigi dall’Igna, le boss technique de Ducati, l’homme de la *Renaissance des motos rouges en MotoGP (*Rinascimento en italien), se connaissent très très bien et ont de très bons souvenirs ensemble.

Car avant de monter en MotoGP, Lorenzo a été deux années de suite champion du monde 250,  en 2006 et 2007, sur une Aprilia et à l’époque, le boss technique d’Aprilia était… Gigi !

Oui tout était en place, Jean Pierre Melville, cinéaste de génie, pourrait ici réécrire la phrase qui ouvre son magnifique film «le cercle rouge»…

« Quand des hommes, même s’ils l’ignorent, doivent se retrouver un jour, tout peut arriver à chacun d’entre eux et ils peuvent suivre des chemins divergents. Au jour dit, inéluctablement, ils seront réunis dans le cercle rouge.»

Cette phrase magique est de Bouddha.

Rien que ça !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis