À SILVERSTONE EN WEC, VICTOIRE SUR TAPIS VERT DE LA PORSCHE N°2, l’AUDI N°7 DÉCLASSÉE.

 

WEC 2016 SILVERSTONE - La PORSCHE 919 N°2 -Photo Max MALKA

WEC 2016 SILVERSTONE – La PORSCHE 919 N°2 -Photo Max MALKA

 

Tenant des deux titres mondiaux et dominateur des récents essais collectifs du Prologue sur le circuit Paul Ricard fin mars, le Team Porsche faisait déjà figure de grandissime favori en débarquant jeudi dernier à Silverstone, à l’occasion du coup d’envoi de la saison 2016 du Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Pourtant et comme l’an dernier et d’ailleurs  pour la quatrième fois en cinq ans, c’est bien l’autre grande équipe Allemande, Audi qui à l’arrivée des Six Heures de Silverstone, l’a finalement emporté, s’imposant à l’issue d’une course incroyable, pleine de rebondissements !

Mais cette victoire n’aura été que de courte durée car en milieu de nuit, on apprenne par un communiqué des organisateurs à 2 heures 03’, suivi d’un second de l’écurie Audi, à 2 heures 35’ que les commissaires techniques de la FIA avaient déclassé l’Audi N°7, victorieuse !

Motif ?

L’Audi R18, N°7 a en effet été déclassée après que les commissaires techniques aient constaté… une hauteur de patin avant non conforme ! (Article 3.5.6 a3 du règlement technique LMP1)

 

WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-avec-les-pilotes-de-lAUDI-N°-7-victorieux-Photo-Max-MALKA-

WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-avec-les-pilotes-de-lAUDI-N°-7-victorieux-Photo-Max-MALKA-

 

Pourtant c’est bel et bien, le trio formé de Benoît Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer qui avaient triomphé quelques heures plus tôt, franchissant à 18 heures, la ligne d’arrivée en grand vainqueur au volant de la toute nouvelle Audi R18,  à l’issue des Six heures de course couvert après 194 tours du tracé du Northamptonshire.

Mais ce succès ne s’est finalement dessiné qu’en toute fin de course pour l’équipage de l’Audi N°7, face à l’unique Porsche 919 Hybrid rescapée après le terrible crash du Néo-Zélandais Brandon Hartley alors au volant de la N°1 qui s’est accroché violemment avec une autre Porsche, la 911RSR GT du Team Gulf Racing alors pilotée par le Britannique Mike Wainwright, la N°2 du trio formé de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb !

WEC 2016 SILVERSTONE -Dimanche 17 avril -Arrivée de Marcel FASSLER sur le toit de l'AUDI N°7 victorieuse - Photo Max MALKA

WEC 2016 SILVERSTONE -Dimanche 17 avril -Arrivée de Marcel FASSLER sur le toit de l’AUDI N°7 victorieuse – Photo Max MALKA

 

Finalement sous le damier, l’Audi triomphait devançant de 46.065, devant la Porsche N°2, laquelle avait dû revenir à son stand à dix minutes de l’arrivée  pour y effectuer un ravitaillement éclair. Et c’est bien Audi qui gagnait cette épreuve inaugurale du Championnat millésime 2026, devant Porsche et Toyota !

Soit les trois grands constructeurs engagé en WEC sur l’une des trois marches du podium !

Victoire surprise et inattendue donc car Porsche semblait franchement un poil  plus performant en  vitesse de pointe en ligne droite et surtout sur les freinages…

Mais la solide expérience en course des hommes du clan Audi, la bande fidèle du Docteur Wolfgang Ullrich, a une fois de plus prouvé et démontré toute l’étendue de ses années en compétition en endurance !

 

 WEC 2016 SILVERSTONE - PORSCHE 919 N°1 -Photo Max MALKA


WEC 2016 SILVERSTONE – PORSCHE 919 N°1 -Photo Max MALKA

 

Audi sur une panne électrique survenue alors que le Brésilien Lucas di Grassi se trouvait au volant et Porsche sur accident après la bévue de son pilote Néo-Zélandais, Brandon Hartley réprimandé par la suite par la direction de course, ayant chacun perdu l’une de leurs deux voitures, le troisième larron, le Team Toyota, héritait de la troisième place sur le podium !

Et ce après une course sans histoire mais bien loin encore en performances pures des Allemandes !

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-TOYOTA-TD050-N°6-Photo-Max-MALKA


WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-TOYOTA-TD050-N°6-Photo-Max-MALKA

 

C’est donc grâce à la chance et aux abandons de l’une des Audi et Porsche que les pilotes de la Toyota TS050 N°6, celle de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi, obtenait la dernière marche du podium mais à un tour de l’Audi victorieuse…

Tout au long de ces Six Heures, les deux Toyota TS050 HYBRID, n’ont jamais pu suivre la cadence et le rythme de ses concurrentes

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-TOYOTA-TD050-N°5-Photo-Max-MALKA


WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-16-avril-TOYOTA-TD050-N°5-Photo-Max-MALKA

 

La seconde voiture, la N°5 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, victime d’une crevaison après avoir roulé sur des débris, devant rejoindre son stand pour réparer, perdant beaucoup, beaucoup de temps, d’abord sur la piste au ralenti, puis dans son box pour la remise en état.

Elle termine dix-septième à vingt-quatre tours.

 

WEC 2015 FUJI Andreas Seidl, Team Principal Porsche Team.

WEC 2016 – Andreas Seidl, Team Principal Porsche Team.

 

Chez Porsche Andreas Seidl, le team principal expliquait après l’arrivée et bien avant de connaitre l’exclusion de l’Audi victorieuse :

«  Nous devions gagner mais quelques incidents ne nous ont pas permis de réaliser cet objectif. La 1 caracolait en tête avec une solide avance mais elle a perdu la course lors de l’accrochage avec une GT. Et la 2 – finalement déclarée vainqueur sur tapis vert – a elle aussi eu une collision avec l’une des Ford GT suivi d’un arrêt imprévu en raison d’une crevaison. «

Et il concluait sur une note optimiste :

«  Chez Porsche, nous avions la voiture et la plus rapide de la grille, et la plus rapide lors des arrêts- ravitaillements. »

 

WEC-2016-REBELLION-R-ONE-Photo-Max-MALKA-

WEC-2016-REBELLION-R-ONE-Photo-Max-MALKA-

 

C’est bien connu, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, c’est l’écurie privée Suisse Rebellion qui  grimpe sur la troisième marche du podium après le déclassement de l’Audi N°7

Les deux Rebellion R-One figurant dans le Top 5 après s’être élancées des dernières places sur la grille.

La N°13 d’Imperatori, Tuscher, Kraihamer, d’abord classée quatrième figurera  donc dans le classement final à la troisième place, devant la voiture-sœur, la 12

 

BEAU DOUBLÉ DES LIGIER EN LMP2

 

WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-Le-podium-des-LMP2-avec-la-victoire-de-la-LIGIER-du-Team-RGR-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

WEC-2016-SILVERSTONE-Le-podium-Dimanche-17-avril-Le-podium-des-LMP2-avec-la-victoire-de-la-LIGIER-du-Team-RGR-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

Dans la catégorie LMP2, on attendait beaucoup de la lutte entre les Ligier, les Oreca, les BR-01, les Alpine et l’unique Gibson !

Et si c’est une Ligier qui l’emporte ce n’est pas forcement celle qu’on attendait le plus, quoique…

 

WEC-2016-SILVERSTONE-La-LIGIER-JSP2-du-Teal-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

WEC-2016-SILVERSTONE-La-LIGIER-JSP2-du-Teal-RGR-Sport-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

Donc, c’est finalement la Ligier JS P2 de l’équipe Mexicaine RGR Sport  avec la logistique des hommes de Benoit Morand et que se partageaient  Ricardo Gonzalez, Bruno Senna et Filipe Albuquerque qui l’emporte en devançant une autre Ligier, celle de l’écurie Américaine Extreme Speed Patron Tequila, déjà victorieuse en début de saison aux USA, et des 24 Heures de Daytona et des 12 Heures de Sebring !

 

 WEC-2016-SILVERSTONE-Les-deux-LIGIER-JSP2-du-Team-Américain-EXTREME-SPEED-N°30-et-N°-31-Photo-Max-MALKA


WEC-2016-SILVERSTONE-Les-deux-LIGIER-JSP2-du-Team-Américain-EXTREME-SPEED-N°30-et-N°-31-Photo-Max-MALKA

 

Le podium étant complété par l’ORECA 05 du Team G-Drive du trio avec le Français Berthon, l’Allemand Rast et le Russe Toman Rusinov.

Quant aux Alpine A460q, la meilleure d’entre elles, la N°36 de l’équipage  formé de Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes, elle termine au pied du podium, cependant que la voiture sœur de l’écurie Chinoise  Baxi DC Racing Alpine avec les deux Chinois David Cheng et Ho Pin Tung et le Français ancien double Champion d’Europe ELMS, Nelson Panciatici, elle se classe septième.

 

DOUBLÉ DES FERRARI EN LMGTE PRO ET AM

WEC-2016-SILVERSTONE-FERRARI-F488-AF-CORSE-N°71-Photo-Max-MALKA

WEC-2016-SILVERSTONE-FERRARI-F488-AF-CORSE-N°71-Photo-Max-MALKA

 

Dans les deux catégories LMGTE PRO et AM, les  Ferrari 488 GTE et F 458 l’emportent

Au volant de la F488 N°71, le tandem  Sam Bird-Davide Rigon triomphe en précédant la N°51 de Bruni-Calado.

Le podium étant complété par l’Aston Maryin N°95 du trio Thiim, Sorensen,Turner.

Suivent les deux Ford GT, la N°66 devançant  la 67.

 

 WEC 2016 SILVERSTONE- FERRARI F458 AF CORSE de COLLARD PERRODO AGUAS - Photo Max MALKA.


WEC 2016 SILVERSTONE- FERRARI F458 AF CORSE de COLLARD PERRODO AGUAS – Photo Max MALKA.

En LMGTE/AM, triomphe encore pour la Scuderia AF Corse avec sa F458 N°83 des deux Français Manu Collard et François Perrodo, associé au Portugais Rui Aguas.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

 

 

LE CLASSEMENT FINAL

http://d2uv4t0ox1pknx.cloudfront.net/fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/04/05_Classification_Race_Hour-61.pdf

FIA WEC Sport

About Author

gilles