NOUVELLE VICTOIRE DE LA MERCEDES DE NICO ROSBERG QUI TRIOMPHE AU GRAND PRIX DE CHINE.

F1-2016-SHANGHAI-Arrivée-victorieuse-pour-la-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG-DIMANCHE-16-Avril.
F1-2016-SHANGHAI-Le-selfie-de-Nico-ROSBERG-avec-ses-mécaniciens

F1-2016-SHANGHAÏ-Le-selfie-de-Nico-ROSBERG-avec-ses-mécaniciens

 

Nouvelle victoire ce dimanche de la Mercedes du poleman Nico Rosberg au GP de Chine disputé à Shanghaï.

Le pilote Allemand triomphe et l’emporte en précédant la Ferrari de Sebastian Vettel et la Red Bull du jeune Russe Daniil Kvyat. Lequel grimpe ainsi pour la seconde fois de sa jeune carrière sur un podium de GP!

 

 F1-2016-SHANGHAI-Second-podium-en-Grand-Prix-pour-le-jeune-Russe-Daniil-KVYAT


F1-2016-SHANGHAÏ-Second-podium-en-Grand-Prix-pour-le-jeune-Russe-Daniil-KVYAT

 

La seconde Red Bull de Daniel Ricciardo termine quatrième devant la deuxième Ferrari de Kimi Räikkönen, la Williams-Mercedes de Felipe Massa et la seconde Mercedes de Lewis Hamilton.

Le To 10 étant complété par les deux Toro Rosso de Max Verstappen et Carlos Sainz Junior et par l’autre Williams-Mercedes de Valtteri Bottas.

 

 F1-2026-SHANGHAI-NICO-ROSBERG-MERCEDES


F1-2026-SHANGHAI-NICO-ROSBERG-MERCEDES

 

La plupart des pilotes privilégiaient trois arrêts ‘ pit-stops’ mais deux arrêts suffisent à Nico Rosberg pour poursuivre son impressionnante série de six courses victorieuses, faisant de lui, le quatrième pilote à parvenir à ce réel exploit, s’il en est !

Qu’on en juge :

Rosberg devient le quatrième pilote victorieux six fois de suite après Alberto Ascari (7 sur 1952-1953), Michaël Schumacher (6 sur 2000-2001 et 7 en 2004) et Sebastian Vettel (9 en 2013).

 

 

F1-2016-SHANGHAI-Victoire-de-la-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG-le-dimanche-17-avril.

F1-2016-SHANGHAÏ-Victoire-de-la-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG-le-dimanche-17-avril.

Une grande variété de stratégies et de choix tactiques
sur l’un des tracés les plus sélectifs de la saison

 

Le pilote Mercedes Nico Rosberg s’impose donc pour la troisième fois en trois Grands Prix cette saison, l’emportant en Chine après ses succès décrochés en Australie et à Bahreïn, et ce après s’être une nouvelle fois élancé depuis la pôle position.

Grâce à une stratégie de deux arrêts aux stands et au terme de la course la plus disputée de l’année, l’Allemand
n’a laissé à personne le soin de gagner une fois encore.

Contrairement au vainqueur, la majorité de ses concurrents ont opté pour trois pit-stops, mais avec différentes variantes. Rosberg a pour sa part fait le choix d’une combinaison tendre-tendre-medium, imité d’ailleurs par Felipe Massa qui se classe 6éme pour le compte de l’écurie Williams, devant le triple Champion du Monde, l’autre pilote Mercedes, Lewis Hamilton !

Lewis Hamilton qui, parti de la fond de grille, privilégia quant à lui un schéma tactique différent de… cinq passages par les stands pour réussir à remonter en 7 ème position à l’arrivée, derrière Massa, après avoir été contraint de s’élancer du fond de grille, en raison d’un problème technique survenu en qualifications sur sa Mercedes.

Treize des vingt-deux pilotes, enfin, ont chaussé les trois types de mélanges nominés ce week-end. Cela souligne à quel point l’élargissement de la gamme et la nouvelle réglementation permettent de faire varier les stratégies pendant le déroulement d’un Grand Prix.

 

 F1-PIRELLI-PAUL-HEMBERY-


F1-PIRELLI-PAUL-HEMBERY-

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, confiait à l’issue du GP :

« Les teams, dans leur majorité, se sont présentés au départ du Grand Prix de Chine, sans avoir pu rouler sur piste sèche autant qu’ils l’auraient souhaité. Les choix tactiques se sont donc révélés plus difficiles à établir et Mercedes et Rosberg ont été les plus inspirés en s’élançant avec les pneumatiques tendres, démontrant l’importance de se concentrer sur le facteur stratégique dès les qualifications. Shanghaï est l’un des tracés les plus exigeants de l’année et c’est une performance, pour Rosberg, de s’être imposé en ne respectant que deux arrêts. Derrière lui, nous avons observé différentes approches, mais avons pu constater que les équipes utilisent de manière optimale les trois types de gommes proposés en 2016 lors de chaque meeting.»

 

 F1 2016 SHANGHAI - Nico ROSBERG.


F1 2016 SHANGHAÏ – Nico ROSBERG.

 

Rosberg qui rentre dans le livre des records de la F1 avec cette sixième victoire consécutive et qui confiait :

« Je suis très heureux. Ce fur un grand week-end pour moi ici en Chine. C’est un endroit spécial pour moi car c’est ici à Shanghai que j’ ai obtenu ma première pole position et également ma première victoire. C’est grand et c’était vraiment un plaisir de piloter aujourd’hui sur ce circuit. Tout a bien fonctionné, la stratégie bien sûr, mais pas seulement. C’est la voiture la plus équilibrée que j’aie jamais eu en course. Les pneus ont aussi bien tenu, donc je suis vraiment heureux ».

 

 F1-2016-SHANGHAI-Seb-VETTEL-sexcuse-aupres-de-Kimi-RAIKKONEN.


F1-2016-SHANGHAÏ-Seb-VETTEL-sexcuse-aupres-de-Kimi-RAIKKONEN.

 

Surement chanceux  de finir et de grimper sur la seconde marche du podium aprés son accrochage, dès le premier virage de ce Grand Prix de Chine, les deux pilotes Ferrari, Kimi Räikönnen et Sebastian Vettel s’étant percutés, l’ancien quadruple Champion du Monde ne décollerait pas sur le podium.

 

 F1 2016 SHANGHAI La FERRARI de Sebastian VETTEL


F1 2016 SHANGHAÏ La FERRARI de Sebastian VETTEL

Explications

Vettel estimait à tort ou à raison, que cet accrochage avait été provoqué  par la Red Bull du Russe Daniil Kvyat, qui se trouvait à la droite de Vettel pour tenter de le dépasser. Si les deux pilotes ont finalement pu poursuivre leur course, l’Allemand de la Scuderia a tenu à s’excuser auprès de son coéquipier Finlandais, lui racontant que c’était la faute de Kvyat :

« Je suis vraiment désolé pour l’équipe, et je suis désolé pour ce qui est arrivé à Kimi, ce n’était absolument pas intentionnel de ma part. Kvyat est arrivé de nulle part, comme une torpille ! Il allait vraiment trop vite. J’ai vraiment été surpris et je n’ai pas pu éviter l’accrochage avec Kimi. Au final, nous avons été chanceux car notre course à tous les deux ne s’est fort heureusement pas arrêtée là ».

 

F1-C2016-SHANGHAI-Explication-entre-KVYAT-et-VETTEL

F1-C2016-SHANGHAÏ-Explication-entre-KVYAT-et-VETTEL

 

Descendu de sa monoplace, Vettel s’est longuement expliqué avec le pilote Russe de l’écurie Red Bull qui lui a répliqué :

«  Mon comportement au départ reste dans l’esprit de la course et je ne ne compte pas arrêter de prendre des risques »

Fin de l’histoire entre ces deux-là, du moins pour aujourd’hui !

 

Sam HORNETT

Photos :
TEAM ET F1GP

 F1 2016 SHANGHAI -17 Avril - Le podium avec Nico ROSBERG le vainqueur devant Sebastian VETTEL et Daniil KVYAT


F1 2016 SHANGHAÏ-17 Avril – Le podium avec Nico ROSBERG le vainqueur devant Sebastian VETTEL et Daniil KVYAT

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE CHINE 2016

 

1 – Nico Rosberg (Mercedes W07) 56 tours en 1heure 38’53.891

2 – Sebastian Vettel (Ferrari SF16-H) à 37″776

3 – Daniil Kvyat (Red Bull RB12-Tag Renault) à 45″936

4 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB12-Tag Renault) à 52″688

5 – Kimi Räikkönen (Ferrari SF16-H) à 1’05″872

6 – Felipe Massa (Williams FW38-Mercedes) à 1’15″511

7 – Lewis Hamilton (Mercedes W07) à 1’18″230

8 – Max Verstappen (Toro Rosso STR11-Ferrari) à 1’19″268

9 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR11-Ferrari) à 1’24″127

10 – Valtteri Bottas (Williams FW38-Mercedes) à 1’26″192

11 – Sergio Perez (Force India VJM09-Mercedes) à 1’34″283

12 – Fernando Alonso (McLaren MP4/31-Honda) à 1’37″253

13 – Jenson Button (McLaren MP4/31-Honda) à 1’41″990

14 – Esteban Gutierrez (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

15 – Nico Hülkenberg (Force India VJM09-Mercedes) à 1 tour

16 – Marcus Ericsson (Sauber C35-Ferrari) à 1 tour

17 – Kevin Magnussen (Renault R16) à 1 tour

18 – Pascal Wehrlein (Manor MRT05-Mercedes) à 1 tour

19 – Romain Grosjean (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

20 – Felipe Nasr (Sauber C35-Ferrari) à 1 tour

21 – Rio Haryanto (Manor MRT05-Mercedes) à 1 tour

22 – Jolyon Palmer (Renault R16) à 1 tour

 F1-2016-SHANGHAI-La-joie-sur-le-podium-de-NICO-ROSBERG.


F1-2016-SHANGHAÏ-La-joie-sur-le-podium-de-NICO-ROSBERG.

 

CLASSEMENT PROVISOIRE
DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

 

1.Rosberg : 75 points – 2.Hamilton : 39 pts – 3.Ricciardo: 36 pts – 4.Vettel : 33 pts – 5.Räikkönen : 28 pts– 6.Massa : 22 pts – 7.Kvyat : 21 pts – 8.Grosjean : 18 pts –9.Verstappen : 13 pts – 10.Bottas : 7 pts – 11.Hülkenberg : 6 pts – 12.Sainz : 4 pts – 13.Van Doorne : 1 point.

 

 F1-2016-SHANGHAI-Arrivée-victorieuse-pour-la-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG-DIMANCHE-16-Avril.


F1-2016-SHANGHAÏ-Arrivée-victorieuse-pour-la-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG-DIMANCHE-16-Avril.

 

CLASSEMENT PROVISOIRE
DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS

 

1.Mercedes : 114 points – 2.Ferrari : 61 pts – 3.Red Bull-Tag Renault : 57 pts – 4.Williams-Mercedes : 29 pts – 5.Haas-Ferrari : 18 pts – 6.Toro Rosso-Ferrari : 17 pts – 7.Force India-Mercedes : 6 pts –8.McLaren-Honda : 1 point.

 

 

F1

About Author

gilles