UNE PÔLE POSITION MAGISTRALE POUR YVAN MÜLLER ET CITROËN !

WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER

 

 WTCC-2016-SLOVAKIA-RING-La-CITROEN-C-ELYSEE-de-YVAN-MULLER.

WTCC-2016-SLOVAKIA-RING-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-YVAN-MÜLLER.

 

Comme l’an passé, le pilote Français Yvan Müller s’est offert ce samedi la pole position sur le Slovakia Ring. Malgré les 80 kg de lest imposés aux Citroën C-Élysée WTCC, l’ancien quadruple Champion du Monde, a réalisé un tour parfait, pour s’imposer avec seulement 4/100 ème de marge.

José María López, le double Champion du Monde en titre, s’est quant à lui classé au troisième rang des qualifications. Grâce à ces performances, Citroën s’empare de la tête du Championnat du Monde des Constructeurs.

 

WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER-et-LOPEZ.

WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER-et-LOPEZ.

 

Tout au long des trois séances d’essais libres, les Citroën C-Élysée WTCC se montraient discrètes en haut des classements. Toujours chaussés de pneus usés, Yvan Müller et José María López alternaient le travail sur les réglages en vue des qualifications et des courses, avec la nécessité de s’adapter aux 80 kg de lest imposés aux voitures doubles Championnes du Monde.

Une fois équipés de gommes neuves pour le début des qualifications, les pilotes de l’équipe Citroën Total pouvaient dévoiler leur potentiel. Après avoir gagné leur accession en Q2, José María López et Yvan Müller, repoussaient un peu plus leurs limites, pour décrocher une des cinq places pour la Q3.

 

WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER

WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-DE-MÜLLER

 

Dans cet ultime exercice, Yvan Müller réalisait un tour de toute beauté. En 2’03’’910, il prenait le dessus sur la Honda Civic WTCC du Britannique Rob Huff, qui avait été le premier à s’élancer. Ensuite, José María López, Nick Catsburg et Norbert Michelisz ne parvenaient pas à détrôner l’Alsacien, qui décrochait ainsi sa 29éme pole position de sa carrière en WTCC !

En commettant une petite erreur dans le deuxième secteur, José María López laissait filer quelques dixièmes qui se traduisaient par une troisième place finale.

En MAC3, José María López, Yvan Müller et Mehdi Bennani réalisaient une prestation sans faute qui se soldait par le meilleur temps. Grâce aux points marqués en qualifications puis en MAC3, Citroën s’installait en tête du Championnat du Monde, avec quatre points d’avance sur le deuxième, l’écurie Honda JAS.

 

 WTCC-2016-SLOVAKIA-LA-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER-en-pole-Yves-MATTON-felicite-son-pilote


WTCC-2016-SLOVAKIA-LA-CITROËN-C-ÉLYSÉE-DE-MÜLLER-en-pôle-                                    Yves-MATTON-félicite-son-pilote

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, expliquait : « D’après les calculs effectués par nos ingénieurs avant ce week-end, nous pouvions viser la pole position à quelques dixièmes près. Pour y parvenir, il fallait que chacun réalise un travail parfait… et c’est ce qui s’est passé ! Pour les pilotes, la difficulté consistait à faire abstraction des temps des essais libres et à estimer quel serait le comportement de la voiture une fois chaussée de pneus neufs. Yvan a réalisé une performance exceptionnelle qui vient récompenser toute l’équipe. Grâce à la bonne prestation de Mehdi Bennani, nous sommes également satisfaits d’avoir marqué le nombre maximum de points en MAC3. »

Pour sa part, Yvan Müller, confiait : « Si mes ingénieurs me disent que j’aurais pu aller encore plus vite dans ce tour de Q3, je crois que cela se passera mal pour eux ! Je suis le premier surpris par ce chrono, même s’il est en phase avec les simulations qui avaient été faites. J’étais vraiment dubitatif après les essais libres, mais il se trouve que les ingénieurs avaient encore raison. Ils m’ont poussé à attaquer encore un peu plus, à aller chercher les derniers centièmes sur un freinage ou une trajectoire… Le tour parfait n’existe pas, mais celui-ci n’en était pas loin. »

 

Quant à José María López, lui il lâchait : « Le temps de la Q3 se joue surtout sur la confiance et je pense qu’Yvan en avait un peu plus que moi aujourd’hui. Bravo à lui et aussi à Nick Catsburg qui a été plus rapide ! Le travail que nous avons effectué tout au long des essais libres, puis avant la qualification, a porté ses fruits. Dans ma tentative de pole position, j’ai fait une petite erreur au virage n°8 et cela m’a coûté 4/10e. À ce niveau de compétition, face à des adversaires de ce calibre, cela ne pardonne pas. Quoi qu’il en soit, je pense avoir de bonnes positions de départ pour les deux courses. Notre objectif est de repartir en tête des Championnats du Monde. Une nouvelle histoire commencera ensuite en Hongrie. »

 

François LEROUX

Photos  : Team

 WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-MULLER


WTCC-2016-SLOVAKIA-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-DE-MÜLLER

 

LA GRILLE DE DÉPART

 

1 – Yvan Muller (Citroën C-Elysée)  Citroën  2’03″910  Q3

2 – Nicky Catsburg (Lada Vesta) Lada – 2’03″950  Q3

3 – José Maria Lopez (Citroën C-Elysée) Citroën  2’04″191 – Q3

4 – Norbert Michelisz (Honda Civic) Honda JAS  2’04″378 – Q3

5 – Rob Huff (Honda Civic) Honda JAS  2’04″751 – Q3

6 – Thed Bjork (Volvo S60) Polestar  2’04″821 – Q2

7 – Tiago Monteiro (Honda Civic) Honda JAS  2’04″883 – Q2

8 – Gabriele Tarquini (Lada Vesta) Lada  2’04″950 – Q2

9 – Mehdi Bennani (Citroen C-Elysée) Loeb  2’04″998 – Q2

10 – Hugo Valente (Lada Vesta) Lada  2’05″022 – Q2

11 – Tom Chilton (Citroen C-Elysée) Loeb  2’05″227 – Q2

12 – Fredrik Ekblom (Volvo S60) Polestar  2’05″279 – Q2

13 – John Filippi (Chevrolet Cruze) Campos  2’05″444 – Q3

14 – Gregoire Demoustier (Citroen C-Elysée) Loeb  2’06″105 – Q3

15 – James Thompson (Chevrolet Cruze) Munnich  2’06″222 – Q3

16 – Tom Coronel (Chevrolet Cruze) ROAL  2’07″005 – Q3

17 – Ferenc Ficza (Honda Civic) Zengo 2’07″202 – Q3

WTCC

About Author

gilles