EN WEC, AUDI SIGNE LA PÔLE ET MONOPOLISE LA PREMIÈRE LIGNE À SILVERSTONE.

WEC 2016 SILVERSTONE AUDI N° 7 Photo DPPI.

 

 

 WEC 2016 SILVERSTONE - AUDI N°7 de TRELUYER FASSLER LOTTERER -Photo DPPI.


WEC 2016 SILVERSTONE – AUDI N°7 de TRELUYER FASSLER LOTTERER -Photo DPPI

 

Surprise en fin de matinée ce samedi à Siverstone. Aprés que la troisième et ultime séance des essais libres disputée plus tôt, ait été neutralisée après deux tours seulement puis finalement annulée et ce à cause de la neige qui tombait sur le Comté du Northamptonshire et donc bien évidemment naturellement sur le circuit de Silverstone, la session des qualifications d’abord des concurrents du Championnat Européen de l’ELMS, puis de ceux du Championnat du monde WEC,  a pu se dérouler normalement !

 

WEC 2016 SILVERSTONE Samedi matin 16 Avril 9 Heures - Il neige sur SILVERSTONE Photo DPPI.

WEC 2016 SILVERSTONE Samedi matin 16 Avril 9 Heures – Il neige sur SILVERSTONE Photo DPPI.

 WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi-matin-16-Avril-9-Heures-Il-neige-sur-SILVERSTONE-Photo-DPPI


WEC-2016-SILVERSTONE-Samedi matin 16 Avril 9 Heures- Il neige sur SILVERSTONE -Un technicien reléve la température sur la piste 0° – Photo-DPPI

 

Et c’est donc sur une piste encore bien détrempée et humide que les Audi R18 se sont mises en évidence, monoplosant à la surprise générale, et la pole avec la N°7 de l’équipage formé de Benoît Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer et la première ligne avec la N°8, voiture-sœur du trio composé de Loïc Duval, Lucas  Di Grassi et Oliver Jarvis

L’Audi N°7 décrochant le temps de référence en 1’53″204, devant la N°8 seconde en 1’53« 308, à 0″104

.

 WEC-2016-SILVERSTONE-PORSCHE-N°1-Photo-DPPI.j


WEC-2016-SILVERSTONE-PORSCHE-N°1-Photo-DPPI

 

Suivent, les deux Porsche 919 Hybrid, la N° 1 des Champions du monde en titre, Timo Bernhard, Mark Webber et Brandon Hartley créditée de 1’54 150, à  0« 946,  précédant la N°2 de Neel Jani, Marc Lieb et Romain Dumas , quatrième en 1’54 266, à 1« 062 qui ne s’élanceront donc que depuis la deuxième ligne devant les deux Toyota TS050 Hybrid.

Chez les LMP1 ‘privé’, la pole revient en 2’08 332 à la CLM P1/01 du Team ByKolles de l’équipage Oliver Webb, Simon, Trummer et James Rossiter.

 

WEC 2016 SILVERSTONE -ORECA 05 Team G Drive byJOTA Photo Max MALKA.

WEC 2016 SILVERSTONE -ORECA 05 Team G Drive byJOTA Photo Max MALKA.

 

En LMP2, meilleur temps pour l’Oreca 05 de l’équipe Russe  G-Drive du trio René Rast, Nathanaël Berthon et Roman Rusinov, laquelle en  2’08 479, précède deux Ligier JSP2-Nissan, l’une des deux du Team Américain Extreme Speed, la N°31 seconde en 2’09 632 et celle de l’écurie Mexicaine RGR Sport by Morand Racing, classée troisième en 2’10 995.

Ensuite, on pointe les deux BR01-Nissan de l’écurie Russe SMP Racing , la N°27 en 2’10 627 devançant la N°37 des trois Russes Petrov, Lasygin et Shaytar,  qui compléte le Top 5 en 2’11 023.

 

WEC 2016 SILVERSTONE- FERRARI F488 AF CORSE N°71 - Photo Max MALKA

WEC 2016 SILVERSTONE- FERRARI F488 AF CORSE N°71 – Photo Max MALKA

 

En LMGTE/Pro, le tandem Sam Bird-Davide Rigon, offre à la toute nouvelle Ferrari F488 de la Scuderia AF Corse, sa première pole mondiale en 2’12″440.

Le duo devance la Porsche 911 RSR du Dempsey-Proton Racing de Richard Lietz, Michael Christensen, seconde en 2’13 822. A la troisième place, on pointe  en 2’14 475, la plus rapide des nouvelles  Ford GT de l’équipe Américaine Chip Ganassi, celle du Français Olivier Pla, associé à l’Allemand  Stefan Mücke et à l’Américain Billy Johnson.

Enfin en LMGTE/Am, pole pour en 2’15 102, pour la Porsche 911 RSR du Abu Dhabi – Proton Racing, de Heinemeier Hansson, Bacher, Al Qubaisi, devant la voiture-sœur du KCMG de Christian Ried, Wolf Henzler, Joël Camathias, seconde en 2’17 299 et la Chevrolet Corvette C7.R de l’équipe  Larbre Compétition de Pierre Ragues, Paolo Ruberti et Yutaka Yamagishi, troisième en 2’18 344.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et DPPI

 WEC 2016 SILVERSTONE AUDI N° 7 Photo DPPI.


WEC 2016 SILVERSTONE AUDI N° 7 Photo DPPI.

 

LA GRILLE DE DÉPART

 

1 – Fassler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18) Audi Joest,  1’53″204

2 – Di Grassi/Duval/Jarvis (Audi R18) Audi Joest, 1’53″308

3 – Bernhard/Webber/Hartley (Porsche 919) Porsche AG, 1’54″150

4 – Dumas/Jani/Lieb (Porsche 919) Porsche AG, 1’54″266

5 – Sarrazin/Conway/Kobayashi (Toyota TS050) Toyota TMG, 1’58″200

6 – Davidson/Buemi/Nakajima (Toyota TS050) Toyota TMG,  2’00″109

7 – Trummer/Webb/Rossiter (CLM P1/01) ByKolles, 2’08″332

8 – Rusinov/Berthon/Rast (Oreca 05-Nissan) G-Drive, 2’08″479

9 – Dalziel/ Derani/Cumming (Ligier JSP2-Nissan) ESM, 2’09″632

10 – Gonzalez/Albuquerque/Senna (Ligier JSP2-Nissan) RGR by Morand, 2’10″295

11 – Minassian/Mediani/ (BR01-Nissan) SMP, 2’10″627

12 – Petrov/Ladygin/Shaytar (BR01-Nissan) SMP, 2’11″023

13 – Rao/Bradley/Merhi (Oreca 05-Nissan) Manor, 2’11″893

14 – Menezes/Lapierre/Richelmi (Alpine A460-Nissan) Signatech, 2’12″221

15 – Graves/Stevens/Jakes (Oreca 05-Nissan) Manor, 2’13″105

16 – Leventis/Watts/Kane (Gibson 015s-Nissan) Strakka, 2’13″729

17 – Cheng/ Tung/Panciatici (Alpine A460-Nissan) Baxi DC Alpine, 2’14″863

18 – Sharp/ Ed Brown/Van Overbeek (Ligier JSP2-Nissan) ESM, 2’20″410

19 – Rigon/Bird (Ferrari 488 GTE) AF Corse, 2’12″440

20 – Lietz/Christensen (Porsche 911 RSR 2016) Dempsey Proton, 2’13″822

21 – Johnson/Mucke/Pla (Ford GT) Chip Ganassi, 2’14″475

22 – Al Qubaisi/Heinemeier/Bachler (Porsche 911 RSR) Abu Dhabi, 2’15″102

23 – Franchitti/Priaulx/Tincknell (Ford GT) Chip Ganassi, 2’17″367

24 – Ried/Henzler/Camathias (Porsche 911 RSR) KCMG, 2’17″399

25 – Yamagishi/Ragues/Ruberti (Corvette C7) Larbre, 2’18″344

26 – Wainwright/Carroll/Barker (Porsche 911 RSR) Gulf, 2’19″084

27 – Perrodo/Collard/Aguas (Ferrari 458 Italia) AF Corse, 2’20″131

28 – Stanaway/Rees/ (Aston Martin Vantage) Aston Martin, 2’21″091

29 – Thiim/Sorensen/Turner (Aston Martin Vantage) Aston Martin, 2’22″252

30 – Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin Vantage) Aston Martin, 2’23″005

31 – Prost/Piquet Jr/Heidfeld (Rebellion R-One) Rebellion

32 – Bruni/Calado/ (Ferrari 488 GTE) AF Corse

33 – Tuscher/Kraihamer/Imperatori – (Rebellion R-One) Rebellion

WEC Championnat du monde

About Author

gilles