WTCC. UNE TOURNÉE EN EUROPE CENTRALE POUR LES CITROËN C-ÉLYSÉE EN SLOVAQUIE ET HONGRIE.

WTCC 2016-PAUL RICARD les CITROËN Jean-François THIRY

 

WTCC-2016-PAUL-RICARD-CITROEN-LOPEZ-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC- 2016-PAUL RICARD- La CITROËN- C ÉLYSÉE de José Maria LÓPEZ-  Photo: Antoine CAMBLOR

 

Après la manche d’ouverture disputée tout récemment sur le Circuit Paul Ricard, les concurrents du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme WTCC, se déplacent ces deux prochaines semaines, en Europe centrale, successivement en Slovaquie puis en Hongrie, lors de deux épreuves enchaînées à une semaine d’intervalle.

L’occasion pour les deux pilotes de l’équipe Citroën, le double Champion du Monde en titre, l’Argentin José María López et son équipier, le Français Yvan Müller, lui-même ancien quadruple Champion du Monde de la spécialité, de tenter d’offrir de nouveaux succès à la Citroën C-Élysée WTCC.

 

WTCC-2015-SLOVAKIA-JOSE-MARIA-LOPEZ

WTCC 2015- SLOVAKIA-  José-Maria LÓPEZ au volant de sa CITROËN C ÉLYSÉE

 

Distants de moins de 200 kilomètres, le Slovakia Ring et le Hungaroring, n’en demeurent pas moins opposés. Avec son profil ultra rapide, qui impose 67% de pleine charge moteur et une vitesse moyenne de plus de 170 km/h, le Slovakia Ring, est un véritable temple de la vitesse, au même titre que le Nürburgring. À l’inverse, le Hungaroring requiert des ailerons braqués au maximum pour trouver de l’adhérence sur son tracé sinueux et étroit !

En Slovaquie, les Citroën C-Élysée WTCC se sont toujours bien comportées, puisqu’elles ont remporté les trois courses disputées en 2014 et 2015. L’an passé, Yvan Müller avait été impressionnant en collectionnant la pole position, la victoire et le meilleur tour en course 1, puis un podium en course 2 !

 

 WTCC-2015-BUDAPEST-1ére-course-apres-le-depart

WTCC 2015-BUDAPEST- 1 ère course après le départ

 

Poleman en 2014, José María López reste quant à lui sur trois deuxièmes places. Yvan fait également figure de référence en Hongrie, avec quatre pôles et cinq succès depuis 2011.

En plus de leurs adversaires sur la piste, les pilotes Citroën devront encore composer avec un règlement particulièrement défavorable. Comme sur le Circuit Paul Ricard, les voitures embarqueront de nouveau un lest de 80 kg, contre… rien du tout pour la concurrence.

À partir du Hungaroring, la balance de performance sera modifiée pour chaque meeting, au moyen d’une règle mathématique prenant en compte les meilleurs temps de chaque modèle, lors des trois épreuves précédentes de ce début de saison.

Pour autant, José María López et Yvan Müller ne sont pas décidés à faire de la figuration. Avec une pole position et des victoires en MAC3 et en course principale, le week-end d’ouverture a confirmé que l’équipe avait bien préparé cette saison lors des essais hivernaux. À nouveau l’objectif sera de viser les premières places pour marquer un maximum de points aux Championnats du Monde ‘Pilotes’ et ‘Constructeurs’.

 

YVES-MATTON

YVES-MATTON

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, explique : « Confortée par le bilan du Paul Ricard et le sentiment d’avoir bien fait son travail, l’équipe s’est aussitôt focalisée sur la préparation des prochains rendez-vous. Nous disputons 25% de la saison en 24 jours et il est essentiel de ne pas se relâcher. Les voitures ont été révisées dans nos ateliers de Versailles et les pilotes se sont beaucoup investis sur le simulateur pour être à leur meilleur niveau. Nous nous préparons à un week-end difficile en Slovaquie, mais nous ne laisserons pas passer l’occasion d’enregistrer un bon résultat. »

 

PAROLES DE PILOTES

WTCC-2016-José-Maria-LOPEZ-portrait-photo-Jean-François-THIRY

WTCC 2016-  Paul RICARD  – José-Maria LÓPEZ- Photo : Jean-François THIRY

 

José María López (Citroën C-lysée WTCC n° 37) : « L’ouverture de la saison a été aussi difficile que nous le redoutions. Pourtant, nous avons réussi à gagner et à repartir du Circuit Paul Ricard avec un bilan très positif. En Slovaquie, je m’attends à ce que notre tâche soit encore plus ardue. En dehors de la Nordschleife, il s’agit du circuit le plus long de l’année et les pneus vont souffrir dans les appuis à haute vitesse. Nous allons tenter de limiter les effets du lest. Si nous pouvions gagner à nouveau, ce serait fantastique. Finalement, j’attends surtout le Hungaroring et le rééquilibrage des performances. Sur le papier, ce n’est pas le tracé le plus excitant, mais l’ambiance y est toujours très chaleureuse. De plus, nous pourrions retrouver du plaisir de pilotage avec le nouveau revêtement. »

 

WTCC-2016-Yvan-MULLER-portrait-casque-auto-photo-Jean-François-THIRY.

WTCC 2016-Yvan MÜLLER- Concentration avant le départ – Photo : Jean-François THIRY.

 

Yvan Müller (Citroën C-Elysée WTCC n° 68) : « Le Paul Ricard nous a appris deux choses : nous avons bien progressé pendant l’intersaison, et mieux travaillé que la concurrence puisque nous étions encore les plus rapides. Nous savons que la C-Élysée se comporte bien sur tous les circuits ; néanmoins, je crois que ce sera très compliqué cette fois-ci. Nous estimions que le handicap lié au lest était d’une seconde au tour sur les 3,841 km du Castellet. Sur six kilomètres, la pôle-position me semble hors de portée, mais ce n’est que de la théorie. J’ai le sentiment que notre saison commencera véritablement en Hongrie. Il faudra alors que nous soyons forts pour récupérer les points concédés en début d’année. »

 

WTCC-2016-PAUL-RICARD-MEHDI-BENNANI-CUTRIEN-C-ELYSEE-photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC-2016-PAUL RICARD- Brillante performance de la C-Élysée de MEHDI BENNANI- Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Face aux deux C-Élysée ‘officielles’ la marque aux chevrons pourra aussi également compter sur les trois voitures qu’aligne, le Sébastien Loeb Racing, pour le Marocain Mehdi Bennani, brillant second de la 1 ère course du Ricard,  pour le Britannique Tom Chilton et aussi pour le jeune Français Grégoire Demoustier !

Car la concurrence et  comme on a pu le constater lors des deux manches de l’épreuve d’ouverture en Provence, a énormément progressé au cours de l’inter-saison… Et les pilotes des équipes rivales, Honda, Lada, Chevrolet et désormais Volvo, piaffent d’impatience de battre les voitures Françaises.

 

WTCC-2016-PAUL-RICARD-La-HONDA-CIVIC-JAS-de-ROB-HUFF-Photo-ANTOINE-CAMBLOR

WTCC 2016- PAUL RICARD-La HONDA CIVIC- JAS de ROB HUFF-Photo : ANTOINE CAMBLOR

 

Comme l’a prouvé l’ancien Champion du Monde, l’Anglais Rob Huff, dès la 1 ère course Varoise de la saison,  en imposant sa Honda Civic WTCC de l’équipe Italienne JAS chargée de l’engagement des voitures Japonaises !

De quoi stimuler et motiver tous les rivaux des Citroën C-Élysée !

 

François LEROUX

Photos :
Antoine CAMBLOR – Jean François THIRY

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-YVAN-MULLER-CITROEN-C-ELYSEE-Photo-Antoine-CAMBLOR.


WTCC 2016-PAUL RICARD- Yvan MULLER- CITROËN-C-ÉLYSÉE-Photo-Antoine-CAMBLOR.

WTCC-2016-PAUL-RICARD-Test-libre-Vendredi-1er-avril-CITROEN-C-ELYSEE-de-Tom-CHILTON-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC 2016-PAUL RICARD – Vendredi 1er avril-CITROËN C-ÉLYSÉE de Tom CHILTON- Photo: Antoine CAMBLOR

WTCC-2016-PAUL-RICARD-Gregoire-DEMOUSTIER-CITROEN-C-ELYSEE-Team-SLR-photo-Antoine-CAMBLOR-

WTCC 2016-PAUL RICARD- Grégoire DEMOUSTIER- CITROËN-C-ÉLYSÉE-  Team SLR- Photo/ Antoine CAMBLOR-

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-HONDA-CIVIC-Tiago-MONTEIRO-photo-Jean-François-THIRY.


WTCC 2016-PAUL RICARD-  HONDA CIVIC-  Tiago MONTEIRO –  Photo : Jean-François THIRY.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-HONDA-MICHELISZ-Photo-Antoine-CAMBLOR.


WTCC 2016-PAUL RICARD- HONDA de Norbert MICHELISZ-  Photo : Antoine CAMBLOR.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-LADA-VESTA-de-Gabriele-TARQUINI-photo-Jean-François-THIRY.


WTCC 2016-PAUL RICARD-LADA VESTA de Gabriele TARQUINI  – Photo : Jean-François THIRY.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-Test-libre-Vendredi-1er-avril-LADA-VESTA-de-Hugo-VALENTE-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC 2016-PAUL RICARD- Vendredi 1er avril-LADA VESTA de Hugo VALENTE-Photo Antoine CAMBLOR

WTCC-2026-PAUL-RICARD-LADA-CATSBURG-Photo-Antoine-CAMBLOR.

WTCC 2026-PAUL RICARD-LADA VESTA de Nicky CATSBURG- Photo : Antoine-CAMBLOR.

WTCC-2016-PAUL-RICARD-VOLVO-THED-BJORK-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC 2016-PAUL RICARD-VOLVO de THED BJORK-Photo Antoine CAMBLOR

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-VOLVO-Team-POLESTAR-FREDRIK-EKBLOM-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC 2016-PAUL RICARD-VOLVO du Team POLESTAR de FREDRIK EKBLOM- Photo : Antoine-CAMBLOR

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-CHEVROLET-Cruze-de-Tom-CORONEL-photo-Jean-François-THIRY.


WTCC 2016-PAUL  RICARD-  CHEVROLET Cruze de Tom CORONEL-  Photo : Jean-François THIRY.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-CHEVROLET-Rene-MUNNICH-photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC 2016-PAUL RICARD-CHEVROLET de René MUNNICH Photo Antoine CAMBLOR

WTCC-2016-PAUL-RICARD-CHEVROLET-Cruze-Team-CAMPOS-John-FILIPPI-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC 2016-PAUL RICARD- CHEVROLET Cruze du Team CAMPOS de John FILIPPI- Photo Antoine CAMBLOR

WTCC

About Author

gilles