GEORG LOOS, LE PATRON DE L’ANCIEN TEAM EN ENDURANCE ‘GELO RACING’ EST DÉCÉDÉ.

Bob-WOLLEK-Gelo-Racing-1979-Porsche-935-©-Manfred-GIET.

 

 

 Georg-LOOS-©-Manfred-GIET.


Georg-LOOS-©-Manfred-GIET.

 

Alors que s’ouvre ce week-end à Silverstone, les deux Championnats d’Endurance, l’Européen de l’ELMS et le Mondial du WEC, Georg LOOS, le patron de l’ancien Team d’Endurance « GELO RACING TEAM » (GELO pour les deux premières lettres et de son prénom et de son nom), vient de décéder, à l’aube de sa 73 ème année.

Dans les années ’70-’80, il était réputé pour la qualité de ses voitures PORSCHE, marque à laquelle, il a toujours été étroitement lié, et pour le niveau des pilotes qui défendaient les couleurs « rouge- jaune-noir » du GELO RACING Team, sur tous les hauts lieux de l’Endurance.

 

 John-FITZPATRICK-DRM-Zolder-1978-Porsche-Georg-LOOS-GELO-©-Manfred-GIET.


John-FITZPATRICK-DRM-Zolder-1978-Porsche-Georg-LOOS-GELO-©-Manfred-GIET.

 

Lui-même, avait participé comme pilote à de nombreuses épreuves pour voitures de sport, entre 1968 et 1974, au volant de plusieurs types, allant des FERRARI 512S, aux PORSCHE 910 & 917 et même Mc LAREN M8E & M8F, en Intersérie et il remporta des victoires avec Helmut KELLENERS sur la FERRARI 512S à Zolder et avec une Mc LAREN M8F à Interlagos, au Brésil, assorties de deux deuxièmes places au Norisring et à Hockenheim avec une PORSCHE 917/10 TC en 1973.

 

Kremer-Loos-se-livraient-souvent-des-duels-épiques-comme-ici-en-1979-en-DRM©Manfred-GIET

Kremer-Loos-se-livraient-souvent-des-duels-épiques-comme-ici-en-1979-en-DRM©Manfred-GIET

 

À partir de la saison 1972 et jusque fin 1975, on le retrouvait également régulièrement dans les épreuves du Championnat du Monde des Voitures de Sport  avec ses PORSCHE 911 et CARRERA RSR dans la classe GT, terminant entre autres, 4 ème aux 1000 KM de SPA 1974 et remportant la victoire de classe et se classant 5 ème au général lors des 24 HEURES DU MANS 1975, avec l’équipage FITZPATRICK-HEZEMANS-SCHURTI- VAN LENNEP.

En tant que pilote, il a par ailleurs participé six fois aux 24 HEURES DU MANS entre 1970 et 1975.

Fin 1975, il raccrocha le casque et les gants, pour se consacrer par la suite uniquement à son team engagé en DARM & DRM, le super Championnat Allemand, engageant des PORSCHE 935 ou des FORD CAPRI  turbochargées et qui en Europe faisaient office d’épouvantails à l’époque.

 

Bob-WOLLEK-GELO-RACING-Spa-1980-©-Manfred-GIET

Bob-WOLLEK-GELO-RACING-Spa-1980-©-Manfred-GIET

 

 

 

Le GELO RACING Team engageait des PORSCHE 935 pilotées par des pilotes de la trempe de FITZPATRICK-HEZEMANS-SCHURTI-WOLLEK-STOMMELEN-SCHENKEN-LUDWIG qui trustaient régulièrement les lauriers en Allemagne ou en Belgique.

 Mais si l’on retrouvait les voitures engagées par Georg LOOS, agent immobilier de son état dans la région de Cologne, toujours aux avant-postes des différentes  manches du Championnat, il n’en restait pas moins que le GELO RACING Team, donnait toujours matière à discussion, soit par des victoire retentissantes et les fêtes mémorables qui s’ensuivaient, ou encore par la rivalité qui l’opposait au Team voisin et concurrent de Cologne aussi, dirigé par les frères Manfred & Erwin KREMER.

Cette rivalité s’accentua encore un peu plus lorsque que le Team KREMER débaucha l’Alsacien Bob WOLLEK et le Britannique John FITZPATRICK, chez LOOS, à la fin ’80, alors que celui-ci avait fait de même quelques années auparavant.

Un des plus beaux triomphes de GELO RACING, restera sans conteste le titre DRM du regretté Rolf STOMMELEN en 1977, qui après une lutte mémorable avec la PORSCHE 935 de Bob WOLLEK du Team de son rival local, KREMER, lors de la toute dernière manche décisive au Nürburgring.

 

Bob-WOLLEK-Gelo-Racing-1979-Porsche-935-©-Manfred-GIET.

Bob-WOLLEK-Gelo-Racing-1979-Porsche-935-©-Manfred-GIET.

 

Parmi les nombreuses victoires emmagasinées par le Team cher à Georg LOOS, relevons encore, un sensationnel triplé aux 1000 KM du terrible NÜRBURGRING, en 1977-1978-1979, un fait unique dans les annales de cette épreuve pour un team privé.

 La suite vit toutefois le Team GELO RACING descendre progressivement de son piédestal et Georg LOOS ne se faisait pas que des amis, car même si les pilotes y étaient bien payés, ceux-ci devaient se soumettre au diktat du patron qui se déplaçait toujours en hélicoptère personnel et qui n’aurait jamais accepté qu’un pilote prenne le volant sans qu’il ne soit présent sur place et qui exigeait la présence des pilotes aux festivités d’après victoires.

 

 Stefan BELLOF-F3-Gelo Ralt RT3 Toyota 1981-© Manfred GIET


Stefan BELLOF-F3-Gelo Ralt RT3 Toyota 1981-© Manfred GIET

 

 Il contribuera cependant aussi fortement à la carrière en monoplace du regretté Stefan BELLOF qui au début de son ascension dans le Sport Automobile, roula sous ses couleurs en F3 et en Coupe RENAULT 5.

 

 S.BELLOF-Coupe Elf Renault 5 Turbo-Hockenheim 1981 en 4éme position avec Insscription GELO à l'arrière© Manfred GIET


Stefan BELLOF- Coupe Elf Renault 5 Turbo-Hockenheim 1981 en 4éme position avec Inscription GELO à l’arrière © Manfred GIET

 

A la mi ’80, l’aura de LOOS pâlit d’un seul coup, lorsque la presse rhénane fit mention de difficultés financières au point qu’il aurait fui à l’étranger pour échapper au fisc Allemand, dont il était soudainement dans le collimateur.

 Si la vérité  ne s’est  jamais sue, vu qu’en plus d’un domicile dans la région de Cologne, Georg LOOS avait aussi une propriété en Suisse, ainsi qu’en Espagne, toujours est-il que le Team fut totalement dissout par la suite, préférant le farniente au sport automobile auquel, il avait pourtant tant donné.

 Un jour, écœuré des sales mentalités jalouses de sa belle réussite professionnelle et sportive, il dira afin de démentir toutes les critiques négatives à son égard:

« Où que j’aille, je peux boire ma bière à une terrasse en toute tranquillité et dorénavant on ne me verra plus sur les circuits mais plutôt là où il y a du soleil, de bons restaurants et du bon vin. »

 Si le drapeau à damiers, s’est abaissé beaucoup trop tôt pour lui ce mercredi 13 avril, espérons qu’il ait pu en profiter un max, de la qualité de vie à la retraite, telle qu’il se l’imaginait, lui qui a toujours vécu à 200 à l’heure.

 RIP Georg…

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 Toine-HEZEMANS-Zolder-DRM-1978-Porsche-935-GELO-©-Manfred-GIET


Toine-HEZEMANS-Zolder-DRM-1978-Porsche-935-GELO-©-Manfred-GIET

 DRM-Zolder-1980-B.Wolleck-GELO-©-Manfred-GIET.


DRM-Zolder-1980-B.Wolleck-GELO-©-Manfred-GIET.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nécrologie

About Author

gilles