EN FUN CUP, LES ZOSH SE MONTRENT AUX HUIT HEURES DE SPA

Funcup-8h-de-Spa-2016-Les-quatre-voiture-du-Zosh-avaient-leur-maraine-qui-posait-avant-la-mise-en-grille-Photo-Barbara.

 

F1 2014 - SPA les panneaux qui menent vers le circuit de FRANCORCHAMPS

 

 

Les pilotes de l’équipe Sarthoise Zosh se montrent à Spa lors de la manche inaugurale de la saison 2016

La semaine passée, se sont déroulées les 8 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique, première épreuve du championnat…  de France Funcup. C’était une épreuve un peu particulière, puisque nos amis d’outre Quiévrain, n’allaient laisser les 44 Funcup      Françaises s’ébattre toutes seules, eux qui sont à l’origine de la Formule, grâce à Kronos et au WRT.

Ils se sont bien entendu joints à la fête et c’est ainsi que pas moins de 84 Funcup se présentaient sur le toboggan Ardennais. De plus tout ce petit monde considérait cette épreuve commune une répétition grandeur nature des prochaines 25 Heures de Spa, chaque été l’épreuve-phare, sommet de la saison et qui se dérouleront au début du mois de juillet.

Mais pour pouvoir organiser le meeting, M3 (l’organisateur Français) et Kronos ont dû profiter du fait que l’organisateur Belge des courses de… 2 CV, avait réservé le circuit pour ce weekend des 1, 2 et 3 avril.

 

 ncup-8h-de-Spa-2016-Léquipage-de-la-82-du-Zosch-Compétition-Photo-Barbara..


FUN Cup-8h de Spa-2016-L’équipage Français de la 82 du Zosch-Compétition-Photo Barbara.

 

Ce qui fait qu’aux 84 Funcup s’ajoutaient seulement … douze 2 CV de toutes classes (hybrides, prototypes et améliorées), les autres habitués de ce très disputé Championnat belge préférant rester au garage et ce en raison de la différence des performances des voitures.

En effet, si la meilleure Funcup signait un chrono de 2’58’’04, la 278 du Acome Racing Belge, la meilleure des 2CV, la 13 hybride –à moteur bicylindre BMW-  et cela ne s’invente pas, engagée par l’écurie … Trapanelle (les belges pratiquent allègrement l’autodérision !), réalisait, elle, un … temps bien éloigné… 3’25’’288 !

Prouvant et démontrant le peu d’intérêt à mélanger les deux séries…et donnant ainsi bien raison aux nombreux absents des 2 CV !

Néanmoins cela donnait l’impression de se retrouver ainsi dans une vraie course d’endurance, avec le mélange des catégories prototypes et GT .

Charles Emme, l’un des pilotes attitré de la Funcup Zosh MTG N°160, lâchait :

« On se croirait au Mans, toutes proportions gardées. Les Funcup passant pour de grosses cylindrées qui roulent en même temps que les petites cylindrées, les 2 CV, avec qui l’on doit composer sur la piste. Une vraie tradition de l’endurance, c’est sympa ».

Mais tous ne partageaient pas son enthousiasme car d’autres concurrents hostiles et on les comprend, craignaient que la différence de vitesse ne provoque quelques situations scabreuses dans les courbes rapides du tracé Spadois.

Finalement, il n‘en a rien été, les pilotes des douze 2CV ayant très efficacement utilisés leurs rétroviseurs, bien aidés par les excellents commissaires Belges, dont les avants bras, ont sans aucun doute, bien souffert en fin de journée, à force d’agiter les drapeaux bleus !

 

Funcup-8h-de-Spa-2016-Les-quatre-voiture-du-Zosh-avaient-leur-maraine-qui-posait-avant-la-mise-en-grille-Photo-Barbara.

Funcup-8h-de-Spa-2016-Le -quatre voiture du Zosh avaient leur marraine qui posait avant la mise en grille-Photo Barbara.

 

Chez Zosh Compétition, ces 8 Heures de Spa Francorchamps, étaient l’occasion de roder la logistique en ce début de saison. Jean René Defournoux et Elodie Soubrane, les ‘team owners’ de l’écurie Sarthoise Zosh Compétition, avaient amené quatre voitures.

La 275 bien connue de la famille Robin, soutenue par le Groupe Dirob,  qui avaient terminé sur la troisième marche du podium de la saison 2015 et qui repart pour une deuxième saison, emmenés par Didier le père, lequel a de plus en plus de fil à retordre avec ses deux fils, l’expérimenté Arnold et le jeune Maxime, dont autonewsinfo a parlé il y a quelques semaines (Voir lien).

 

 FUN-CUP-2016-Jean-René-Defournoux-et-Elodie-Soubrane-les-artisans-de-la-réussite-du-Zosh-compétition


FUN CUP-2016-Jean-René Defournoux et Elodie Soubrane, les artisans de la réussite du Zosh-compétition

 

Il s’agit pour eux de poursuivre la formation de Maxime dans des formats de courses compatibles avec l’assiduité scolaire nécessaire à l’obtention prochaine d’un baccalauréat.

Deuxième voiture régulièrement engagée par Zosh, la 160 soutenue elle par Mobility Tech Green et 6TM et portant les logos d’autonewsinfo.com. Il s’agit en fait de l’avatar de la 179 qui a connu un funeste sort lors de la dernière épreuve de 2015, avec un triple tonneau à Nogaro. L’équipe a été contrainte de racheter un châssis, le N°160 donc, pour reconstruire totalement la voiture.

L’excellent ‘JP’, le mécanicien attitré de l’équipe MTG, y a d’ailleurs consacré plus de deux mois !

 

 FUN CUP 2016 - La XCOX 160 aux couleurs d'autonewsinfo.j


FUN CUP 2016 – La XCOX 160 aux couleurs d’autonewsinfo

 

Pascal Roux, Charles Emme et Didier Houal sont les pilotes habituels de cette voiture, mais des invités viendront régulièrement enrichir l’équipage, d’autant plus que Didier devrait manquer plusieurs épreuves cette année. D’ailleurs, pour pallier à son absence MTG avait fait appel à un habitué des 25 heures de Spa, Fred Mougin, qui conduisait l’an passé la n°71.

Troisième voiture engagée, la 29, aux couleurs de SVS, une entreprise spécialisée dans les véhicules sportifs  de collection. Stéphane Vaugelas, son propriétaire, invite également des amis-pilotes à partager le volant avec lui.

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-La-29-au-virage-de-la-Source-Photo-Daniel-Noly


Funcup-8h de Spa-2016-La 29 au virage de la Source-Photo-Daniel-Noly

 

Enfin, dernière voiture présente pour le Team Zosh, aux couleurs de DI Environnement, la 82, que son nouveau propriétaire, Hugo Rosatti, a racheté récemment, et qui est également destinée à des partenaires-pilotes. Ils étaient cinq à Spa, dont la plupart n’avaient jamais piloté de Funcup, ni même roulé à Spa.

 

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-La-275-de-la-famille-Robin-Photo-Barbara.


Funcup-8h-de-Spa-2016-La-275-de-la-famille-Robin-Photo-Barbara.

 

Sur sa lancée de la fin de saison dernière, la 275 pointait dès les essais  aux avant-postes. Mais les Belges veulent rester maître de leur terrain, et les meilleurs français, emmenés par un Alain Ferté très affuté par ses multiples victoires hivernales, et passé sur la n°911 (le transfert de l’année en Funcup ?) ne l’entendaient pas ainsi.

La 275 parvenait à se qualifier dans le Top Dix, pour participer au tirage… à la carabine de la place sur la grille, puisque les dix premiers déterminaient leur place définitive sur la grille de départ, par un tir à la carabine sur des ballons gonflés…

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-La-160-prête-pour-le-départ-Photo-Daniel-Noly.


Funcup-8h-de-Spa-2016-La 160 prête pour le départ-Photo-Daniel-Noly.

 

Pour la 160, Pascal Roux et Charles Emme découvraient le circuit. Un grand moment pour eux : le raidillon de l’Eau Rouge, le double gauche de Pouhon  et la courbe Blanchimont doivent bie évidemment  être apprivoisé !

C’est finalement Fred Mougin qui signera le meilleur tour, chrono qui les positionnait en 59eme position sur 84 Funcup tout de même, confirmant ainsi une tradition :

 

uncup-8h-de-Spa-2016-Quelques-vérifications-au-stand-après-les-premiers-tours-de-roues-Photo-Daniel-Noly

Funcup-8h-de-Spa-2016-Quelques-vérifications-au-stand-après-les-premiers-tours-de-roues-Photo-Daniel-Noly

 

Les tours chronos, ne sont définitivement pas la spécialité des pilotes de la voiture de MTG, nettement plus à l’aise dans la régularité nécessaire en course.

Pour les deux autres voitures, l’objectif était d’apprendre la course, la voiture et la piste et d’accumuler des kilomètres. La 29 termine 77ème et la 82 à  la 89ème.

 

STRATÉGIE PAYANTE…

FUNCUP-8h-de-Spa-2016-Après-avoir-enlevé-les-morceaux-du-spoiler-suite-a-un-accrochage-la-275-repart-à-lattaque-Photo-Daniel-Noly

FUNCUP-8h de Spa 2016-Après avoir enlevé les morceaux du spoiler suite a un accrochage, la 275 repart à l’attaque-Photo-Daniel-Noly

 

Lâcher près de 100 voitures sur un circuit dont le premier virage est en fait une épingle à cheveux présente des risques certains. Pourtant, au premier freinage du virage de la Source, étonnamment sage pour tous, aucun envol d’éléments de carrosserie ne fut visible. On pouvait dès lors assister à l’empoignade entre les spécialistes Français et Belges dès le raidillon de l’Eau Rouge.

Arnold Robin sur la 275 fait partie du peloton de tête, mais voit sa trajectoire coupée par un autre concurrent à la chicane de l’arrêt de bus au troisième tour. Avec un spoiler partiellement arraché, dont quelques morceaux frottent sur les pneus avant, il est contraint à un arrêt prématuré au troisième tour.

Pour des raisons stratégiques – cinq arrêts prévus pour faire le plein, mais huit arrêts obligatoires- il va tout de suite passer le relais au jeune Maxime, qui va se lancer dans une brillante remontée et effectuera un double relais (2 h 40 en piste). Au terme de la première heure, il est déjà remonté à la 22ème place !

 

Funcup-8h-de-Spa-2016-Aux-essais-la-160-du-Team-Zosh-MTG-était-encore-vierge-de-publicité-Photo-Daniel-Noly

Funcup-8h-de-Spa-2016- La 160 du Team Zosh-MTG-Photo Daniel Noly

 

Sur la 160, c’est à Fred Mougin qu’a été confié le départ, sur la foi de ses deux participations aux 25 Heures. Il est prudent, évite les mauvais coups des excités des premiers tours, pour être sûr de ramener la voiture en bon état, à la fin de son relais. Progressivement les temps s’améliorent et la voiture verte et noire, pointe en 46ème position à la fin de la première heure. Pascal et Charles lui succèdent au volant, au rythme des ravitaillements  en carburant ou des Full Course Yellow, drapeaux jaunes agités sur la totalité du circuit avec limitation de vitesse à 50 km/h.

Ces derniers peuvent se transformer en aubaine quand il faut marquer des arrêts, qui ainsi ne coûtent pratiquement rien en temps. Ce sera pour nos deux néophytes de la piste de Francorchamps l’occasion de s’entraîner sur des relais longs d’1h 20 en vue des prochaines 25 Heures, alors que l’on ne dépasse pas 50’ habituellement dans les autres courses du Championnat de France.

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-Changement-de-pilote-sur-la-82-Photo-Elodie-Soubra


Funcup-8h-de-Spa-2016-Changement de pilote sur la 82-Photo-Elodie-Soubrane

 

La 29 suit le rythme à la 66ème place. La 82, dont le départ a été assuré par son excellent propriétaire Hugo Rosatti  qui l’a amenée dans le Top 40, est retombée  à la 68ème place avec les premiers relais des apprentis-pilotes.

La ronde se poursuit, rythmée par des ravitaillements d’essence à la station-service du circuit, imposant pas moins de 5’ d’arrêt obligatoire pour les voitures à chaque fois. L’idée est dès lors de faire ces ravitaillements à chaque Full Course Yellow, pendant que les autres voitures roulent à 50 km/h sur le circuit.

A ce petit jeu, la 275 a moins de chances que la 160. Avec cinq places de perdues au pointage de la deuxième heure,  elle souffre plus que la 160 qui n’en a perdu qu’une.

Au terme de la troisième heure, on ne pointe toujours aucun abandon. En tête, la 24 Petrolheads a réussi à se ménager une marge d’un tour à la faveur des ravitaillements, mais les trois suivants, la 163, la 285 et la 132  se tiennent en 2’ environ. La 275 de son côté a retrouvé la douzième place et la 160, la 46éme.

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-La-160-passe-le-drapeau-à-damier-en-33ème-position-Photo-Elodie-Soubrane


Funcup-8h-de-Spa-2016-La 160 du Team ZOSH -Photo-Elodie-Soubrane

 

La situation évolue à la 4ème heure. La 24 perd un tour et laisse le champ libre à la 285, la 280 et la 291 qui se tiennent toujours en 2’ environ. Pour les équipages du Team Zosh, la stratégie adoptée pour les ravitaillements en fonction des Full Course Yellow, commence à payer : la 275 est remontée à la dixième place et la 160 est en 31ème position. La 29 et la 82, pointent plus loin en 63 et 71ème position.

Les positions changent peu durant les trois heures suivantes. La 24 est revenue en tête, la 199 d’Alain Ferté re pointe dans le Top 10. Les positions sont plutôt figées pour le Zosh Compétition. IL s’agit maintenant de tenir le rythme et de rester propre sur la route. Charles Emme en fera l’expérience. Il signe son propre record du tour, puis dans l’euphorie fait un 360° sans conséquence dans le double gauche de Pouhon. Mais il aura ainsi bêtement concédé quinze secondes de perdues pour tenter de gagner une demi-seconde sur un tour !

N’est pas Hamilton qui veut… surtout à Spa !

Il reviendra bien vite à son rythme régulier bien plus efficace.

« C’est cela le secret de l’endurance » lui énoncera doctement l’expérimenté ‘JP’ avec ses plus de trente ans de ce type de course derrière lui, lorsqu’il descendra de voiture.

Leçon reçue !

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-La-911-dAlain-Ferté-rate-la-victoire-mais-prend-la-tete-du-championnat-de-France-Photo-Daniel-Noly.j


Funcup-8h-de-Spa-2016-La 911 d’Alain Ferté rate la victoire mais prend la tète du championnat de France-Photo-Daniel-Noly

 

A la fin de la septième heure, l’équipe de la 911 d’Alain Ferté a lancé son offensive et pointe en tête, marquant la volonté des français de faire main basse sur l’épreuve. La 24 a rétrogradé à la troisième place. La 275 est toujours 11ème et la 160, 33ème.

Tout va se jouer dans la dernière heure car pour certaines voitures, il reste des arrêts obligatoires (huit au total) non faits, puisque les arrêts se sont calés sur les ravitaillements en essence (5 par voiture).

Et à ce petit jeu-là, les Belges sont les plus forts. Et la 291 du Bustin by DNS l’emporte avec 1’33’’ d’avance sur la 911 qui ne devance que de deux petires secondes la 289 (autre voiture Belge).

 

Funcup-8h-de-Spa-2016-Les-belges-restent-maître-sur-leur-circuit-avec-la-victoire-de-la-291-Photo-Daniel-

Funcup-8h-de-Spa-2016-Les Belges restent maîtres sur leur circuit avec la victoire de la 291-Photo-Daniel Noly

 

Pour le Zosh compétition, la 275 finit à la 10ème place avec seulement deux tours de retard, les deux tours perdus en début de course avec l’accrochage. Elle aurait pu jouer le podium comme d’habitude.

Pascal Roux et Charles Emme sont ravis de signer une 33ème place, à six tous seulement. L’excellent Fred Mougin, leur a assurément été d’une grande aide dans ce résultat !

 

 Funcup-8h-de-Spa-2016-Changement-de-pilote-pour-la-160-Pascal-Roux-prend-son-relais-Photo-Elodie-Soubrane.


Funcup-8h-de-Spa-2016 La 160 avec Pascal Roux-Photo-Elodie-Soubrane.

 

La 29 n’a pas fini la course. La faute aux… attentats de Bruxelles. En effet les pilotes devaient rentrer en avion dans le sud de la France et les complexes procédures de sécurité mises en place suite aux attentats, leur a imposé de se rendre à l’aéroport avec deux heures d’avance.

Elle a donc regagné le garage trente minutes de la fin de course. Elle a maintenu une 76ème place, mais s’est retrouvée battue par la 82 dont les cinq apprentis-pilotes,  associé à l’expérimenté propriétaire, ont ramené une voiture intacte et en 70ème position. Bravo à eux.

 

 

..jpg 12 avril 2016 58 kB 640 × 425 Modifier l’image Supprimer définitivement Adresse web http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2016/04/Funcup-8h-de-Spa-2016-Stéphane-Vaugelas-au-cente-et-ses-équipiers-toujours-bien-entourés-autour-de-la-29-Photo-Daniel-Noly..jpg Titre Funcup 8h de Spa 2016 - Stéphane Vaugelas au cente et ses équipiers toujours bien entourés autour de la 29- Photo Daniel Noly. Légende Texte alternatif Description RÉGLAGES DE L’AFFICHAGE DU FICHIER ATTACHÉ Alignement Lier à Taille Désélectionner Désélectionner ..jpg 12 avril 2016 58 kB 640 × 425 Modifier l’image Supprimer définitivement Adresse web http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2016/04/Funcup-8h-de-Spa-2016-Stéphane-Vaugelas-au-cente-et-ses-équipiers-toujours-bien-entourés-autour-de-la-29-Photo-Daniel-Noly..jpg Titre Funcup 8h de Spa 2016 - Stéphane Vaugelas au cente et ses équipiers toujours bien entourés autour de la 29- Photo Daniel Noly. Légende Texte alternatif Description RÉGLAGES DE L’AFFICHAGE DU FICHIER ATTACHÉ Alignement Lier à Taille Désélectionner Désélectionner ..jpg 12 avril 2016 58 kB 640 × 425 Modifier l’image Supprimer définitivement Adresse web http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2016/04/Funcup-8h-de-Spa-2016-Stéphane-Vaugelas-au-cente-et-ses-équipiers-toujours-bien-entourés-autour-de-la-29-Photo-Daniel-Noly..jpg Titre Funcup 8h de Spa 2016 - Stéphane Vaugelas au cente et ses équipiers toujours bien entourés autour de la 29- Photo Daniel Noly. Légende Texte alternatif Description RÉGLAGES DE L’AFFICHAGE DU FICHIER ATTACHÉ Alignement Lier à Taille Désélectionner Désélectionner Funcup-8h-de-Spa-2016-Stéphane-Vaugelas-au-cente-et-ses-équipiers-toujours-bien-entourés-autour-de-la-29-Photo-Daniel-Noly.

Funcup-8h-de-Spa-2016-Stéphane Vaugelas au centre et ses équipiers toujours bien entourés-autour de la 29-Photo-Daniel-Noly 

Pour le Championnat de France, on ne compte pas évidemment les voitures Belges. La 911 ‘SPI’  marque les points de la victoire, devant la 261 de ‘Défi Baticonfort et la 24 de ‘Petrolheads’ . La 275 de la Famille Robin occupe la 4ème position. La voiture de MTG se classe en progression, à la grande joie de ses pilotes, à la 17ème place du Championnat Français, son meilleur résultat étant jusqu’à présent une 18ème place l’an passé à Lédenon, avec feu, la 179.

Prochain rendez-vous dès cette fin de semaine sur la piste du circuit Bourguignon de Dijon-Prenois , avec cette fois, les seules voitures du Championnat de France pour deux fois quatre heures.

 

Texte : Daniel NOLY

Photos : Manfred GIET – BARBARA, Elodie SOUBRANE et Daniel NOLY

 

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR MAXIME ROBIN

MAXIME ROBIN : DE LA GRAINE DE CHAMPION EN FUN CUP ?

Fun Cup FUN Cup Sport

About Author

gilles