‘FUN CUP’ : OUVERTURE DE LA SAISON EUROPÉENNE 2016, À SPA.

FUN-CUP-2016-SPA-La-N°277-en-tète.

 

 Circuit Spa-Francorchamps,un circuit réputé dans le monde entier-© Manfred GIET


Circuit Spa-Francorchamps,un circuit réputé dans le monde entier-© Manfred GIET

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-vue-aerienne

CIRCUIT-DE-SPA-FRANCORCHAMPS-vue-aerienne

 

Un nouveau podium pour le Team Défi Performance Funcup que manage François Gremy, aux 8 Heures de Spa
sur la piste de Francorchamps, les 1 er, 2 et 3 avril 2016.

De retour de Dubaï avec les Funcup 60 et 206 où elles terminèrent respectivement seconde et neuvième de cette manche qui ne comptait pas pour le Championnat Français, le Team Défi Performance alignait en Belgique pour l’épreuve d’ouverture officielle du calendrier 2016, cinq Funcup au départ de ces 8 Heures de Spa Francorchamps qui se déroulaient avec les concurrents des deux Championnats Belges et Français réunis, soit pas moins de 84 Funcup réunies sur la piste !

 

 FUN-CUP-2016-Le-circuit-vue-sur-FAGNES-et-BLANCHIMONT.


FUN-CUP-2016-Le-circuit-vue-sur-FAGNES-et-BLANCHIMONT.

 

On retrouvait sur la 261 le Trio Champion de France en 2015, 2014 et 2013, à savoir Julien Ménard, Julien Susanna et Pascal Amand.

Ce n’est pas un … Poisson d’Avril mais l’arrivée sur le circuit Jeudi soir s’est faite sous la neige !

La journée de vendredi, dédiée aux essais libres, permet aux équipages du Team, parmi les quinze pilotes, de reprendre leurs marques après la trêve hivernale, pour ceux absents lors de l’épreuve dispitée en fevrier à Dubai, et ce dans les différentes Funcups engagées, la 261 aux couleurs de Baticonfort, la 60 aux couleurs de Cofigex-Fit, et la 206 aux couleurs de H2 pharma, avec Henry Hassid, Maxime Hassid et Franck Perera, la 181 aux couleurs de Ellip 6, Champagne Gasmar et Autonewsinfo.fr et la 163 aux couleurs de Champagne Gasmar, pilotée notamment par Grégory Guilvert.

 

FUN-CUP-2016-SPA-Les-voitures-du-Team-DEFI

FUN-CUP-2016-SPA-Les-voitures-du-Team-DEFI

 

Samedi midi, le briefing Funcup permet de rappeler les règles de sécurité aux 300 pilotes qui seront à bord des 84 Funcups engagées. Une demi-heure plus tard le départ des essais qualificatifs est donné sur le sec et les premiers chronos tombent rapidement. Les leaders tournent déjà en 2 minutes 58 secondes. L’aspi ou la poussette aussi dans la ligne droite de Kemmel, juste après le raidillon, permettent aux premiers en piste de réaliser les meilleurs temps comme on peut le voir entre la 287 et la 289.

 

FUN-CUP-2016-SPA-LES-COX-en-aspi

FUN-CUP-2016-SPA-LES-COX-en-aspi dans la ligne droite  KEMMEL

 

 

À la fin des 2 heures 30′ d’essais, on retrouve les Funcup du Team Défi Performance en P3 pour la 261, en P8 pour la 206, en P22 pour la 60, en P42 pour la 163 et en P59 pour la 181.

La soirée est encore longue, les mécanos du Team Défi Performance interviennent pendant plusieurs heures sur les cinq Cox pour qu’elles soient toutes au top pour la course de 8 heures.

 

 FUN-CUP-2016-SPA-La-Pit-lane-avec-la-mise-en-pre-grille


FUN-CUP-2016-SPA-La-Pit-lane-avec-la-mise-en-pre-grille

FUN-CUP-2016-SPA-La-261-en-pre-grille

FUN-CUP-2016-SPA-La-261-en-pre-grille

 

 

Dimanche matin le départ est donné à 10 h 00, dès le Virage de la Source, Julien Ménard au volant de la 261 en troisième position sur la grille est déjà en tête !

 

 FUN-CUP-2016-SPA-LES-concurrents-dans-le-Raidillon.


FUN-CUP-2016-SPA-LES-concurrents-dans-le-Raidillon.

 

 

Quelques tours plus tard, la 277 est en tête alors que les places suivantes sont très disputées à la chicane 
avant la ligne droite des stands, à… quatre de front cela passe sans problème !

 

 FUN-CUP-2016-SPA-La-N°277-en-tète.


FUN-CUP-2016-SPA-La-N°277-en-tète.

 

 

Après une heure de course et un tour sous Full Course Yellow, les premières Funcups rentrent dans la Pitlane F1 pour les changements de pilotes. Sous les yeux des commissaires, tous les changements du Team Défi Performance se passent sans problème et les Funcup font leur premier plein d’essence.

La stratégie du Team Défi Performance est de procéder à cinq ravitaillements essence de façon à faire rouler les Funcup, avec des relais d’une heure vingt minutes.

La 261 est alors deuxième avec un temps de 2’59’641 alors que la 181 a déjà remonté 16 places.

La 181 pilotée par Thomas Berger réalise un double relais – le pilote s’arrête, coupe le moteur, sort de la voiture et remonte dans la voiture – sous le deuxième Full Course Yellow de la matinée, ce qui permet de gagner quelques places compte tenu de la neutralisation temporaire de la course. Il en sera de même pour la 261 et Julien Ménard.

La tactique dans les stands est très importante et ce d’autant plus que les Funcup doivent respecter une pose de cinq minutes lors des ravitaillements essence!

 

 FUN-CUP-2016-SPA-Relais-de-la-COX-N°181.


FUN-CUP-2016-SPA-Relais-de-la-COX-N°181.

 

Après quarte heures de course, on retrouve les Fun Cup du Team Défi Performance dans le premier chapeau, P6  derriére cinq Cox du Championnat Belge et premier Français pour la 261, P13 pour la 206, P16 pour la 163, P24 pour la 60 et P44 pour la 181.

Alors que la matinée est restée nuageuse, le début d’après midi commence sous le soleil quelque peu rasant notamment à l’Épingle de Rivage, une certitude pour les pilotes, la course se terminera sur le sec !

Les temps se stabilisent, les changements s’enchaînent pour les cinq Funcup du Team alors que l’on observe les premiers problèmes pour les autres écuries qui auront besoin de la voiture de sécurité pour ramener leurs Funcup aux stands.

 

FUN-CUP-2016-SPA-entree-en-piste-de-la-voiture-de-securité.

FUN-CUP-2016-SPA-entree-en-piste-de-la-voiture-de-securité.

 

Chaque équipage en Funcup doit réaliser au moins huit changements de pilotes y compris les double-relais après six heures de course les cinq Funcup du Team Défi Performance ont encore deux relais à réaliser et un ravitaillement essence pour aller au bout des Huit heures.

La stratégie a payé, la 261 est P6 au général et P1 du classement Français, la 181 emmenée par Thomas Berger, Jean Laffargue et Francis Tourte, maintient fermement sa position P39 soit une jolie remontée de vingt places !

 

 FUN-CUP-2016-SPA-La-181


FUN-CUP-2016-SPA-La 181 défend cherement sa place!

 

Alors que la 206 également bien placée en P15 se permet alors de faire soudainement une petite escapade dans l’herbe !

 

 FUN-CUP-2016-SPA-La-206-fait-une-ecapade-dans-lherbe.j


FUN-CUP-2016-SPA-La-206-fait-une-ecapade-dans-lherbe.j

 

La dernière heure de course est entamée, la 261 est en toujours en tête du classement Français alors qu’ intervient une nouvelle neutralisation de la course et une intervention sous le Full Course Yellow et pendant lesquelles, il est interdit de doubler et où il faut respecter une vitesse moyenne de 50 km/h, ce qui permet de voir certains détails du circuit, comme toutes les traces de sortie de route.

La 911 pilotée notamment par Alain Ferté est alors au ravitaillement essence. La course étant neutralisée, la 911 n’est pas pénalisée par les cinq minutes d’arrêt qu’il faut respecter pendant les ravitaillements.

Ce dernier fait de course suffit à la 911 pour repartir en tête devant la 261 !

Mais les pilotes de la 261 n’ont pas dit leur dernier mot, ils sont … les premiers lors de la remise des Coupes sur le podium, à arroser au champagne les pilotes de la 911 !

Les cinq Funcup du Team Défi Performance terminent aux dix-huit premières places du championnat Français, P2 pour la 261, P9 pour la 60, P11 pour la 163, P12 pour la 206 et P18 pour la 181 aux couleurs d’autonewsinfo.com et du Champagne GASMAR.

 

 FUN-CUP-2016-SPA-Le-podium.


FUN-CUP-2016-SPA-Le-podium avec Alain Ferté et Julien Ménard

 

Prochaine course, des le 17 avril avec la deuxième manche du Championnat Français sur le circuit de Dijon-Prenois ce qui laisse peu de temps au Team Défi Performance pour vérifier et préparer ses … six Funcup,
dont une biplace!

 

Texte : Thomas BERGER

Photos : Gaston BERGER et Manfred GIET

F1-2014-SPA-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS-Vue-aerienne

F1-2014-SPA-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS-Vue-aerienne

FUN Cup Sport

About Author

gilles