HUGO CHEVALIER, UN APPRENTI CHAMPION, QUI DÉBUTE FORT AVEC… 4 PODIUMS EN ‘F4 FRANCE’.

F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY-.
 F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALLIER-Photo-Antoine-CAMBLOR


F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALIER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

1 er meeting réussi et plein de promesses pour le jeune pilote Français Hugo Chevalier, lequel découvre le Sport Automobile avec la F4.

Qu’on en juge !

Quatre courses et déjà quatre podiums !

 

F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY

F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY

 

La saison 2016 a démarré sur les chapeaux de roues, de manière vraiment positive pour Hugo Chevalier dans le Championnat de France F4, sur le circuit Paul Ricard, au Castellet.

Dans cette série fédérale qui a révélé bien des grands champions automobiles, le Haut-Savoyard a franchement impressionné les observateurs par sa capacité d’adaptation et sa rapidité. Au soir de la manche inaugurale de la saison 2016, voilà le rookie déjà pointé à la deuxième place au classement général provisoire et en position de meilleur pilote Français, seulement devancé par le grand vainqueur de cette épreuve Varoise, le redoublant Chinois Yifei Ye.

 

 F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALLIER-Photo-Antoine-CAMBLOR-


F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALIER-Photo-Antoine-CAMBLOR-

 

Jeune kartman de talent de 2010 à 2015, Hugo Chevalier n’a pas manqué ses débuts en monoplace, c’est le moins que l’on puisse dire. Pas moins de quatre podiums sont donc venus récompenser le travail et les efforts fournis ces derniers mois.

 

 F4-2016-PAUL-RICARD-3-avril-Interview-du-jeune-HUGO-CHEVALLIER-avec-Gilles-GAIGNAULT-Photo-Jean-Claude-LAMORLETTE.


F4 2016-PAUL-RICARD 3 avril-Interview du jeune HUGO-CHEVALIER avec Gilles GAIGNAULT-Photo : Jean-Claude LAMORLETTE.

 

Venu nous rejoindre en Salle de Presse pendant le déroulement des courses du WTCC, Hugo visiblement encore plus impressionné, par ce premier interview de sa jeune carrière, nous confiait :

« Dès le début de ce premier rendez-vous du calendrier, je me suis immédiatement senti à l’aise dans ma monoplace. J’ai réussi à bien exploiter le grip de la voiture et des pneumatiques. D’entrée, j’ai réalisé le meilleur temps des essais libres »

Sur ce mythique circuit Paul Ricard, une séance de qualification et quatre courses figuraient au programme de cette course d’ouverture  de la F4, organisée dans le cadre du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme WTCC.

 

 F4 2016- PAUL RICARD - L'un des quatre départs avec le jeune CHINOIS YE YEFEI qui méne le peloton devant HUGO CHEVALLIER -Photo Antoine CAMBLOR.jp


F4 2016- PAUL RICARD – L’un des quatre départs avec le jeune CHINOIS YE YEFEI qui mène le peloton devant HUGO CHEVALIER -Photo Antoine CAMBLOR.

 

Vite dans l’allure et le bon tempo car auteur du 3éme temps des essais qualificatifs à moins d’un dixième de la pôle position, Hugo Chevalier nourrissait comme on l’imagine des espoirs légitimes de podium. Alors quand on constate le bilan avec quatre prestations convaincantes pour le débutant, il  avait franchement de quoi se montrer satisfait :

« J’ai pris un bon départ dans la 1ére course et j’ai rapidement pu mettre la pression sur l’Américain Benyahia. Je l’ai passé et j’ai assuré jusqu’au bout la seconde place.»

Sa prestation dans la course suivante sera encore plus impressionnante !

« Avec le principe de la grille inversée pour les dix premiers de la course 1, j’ai dû m’élancer en 9éme position. J’avais un bon feeling, et malgré les quelques gouttes de pluie qui sont tombées durant l’épreuve, je suis parvenu à remonter jusqu’à la deuxième place : ma seconde. »

 

 F4-2016-PAUL-RICARD-Le-jeune-CHINOIS-YE-YEFEI-suivi-du-jeune-rookie-tricolore-HUGO-CHEVALLIER-Photo-Antoine-CAMBLOR


F4-2016-PAUL-RICARD-Le-jeune-CHINOIS-YE-YEFEI-suivi-du-jeune-rookie-tricolore-HUGO-CHEVALIER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Le lendemain dimanche 3avril, Hugo va réitérer ses belles performances de la veille en réussissant à grimper encore deux fois de plus sur cette deuxième marche du podium avec tout autant de brio.

Devant lui, le Chinois Yifei Ye qui redouble,  se montrait cependant une fois de plus inaccessible et réalisait un sans-faute,  synonyme de grand chelem avec quatre victoires en quatre courses !

 

 F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY


F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY

 

Rappelons que le jeune Chinois a déjà couru en F4 durant toute la saison 2015 et qu’il fait figure de  favori cette année et de référence dans ce peloton.

Néanmoins Hugo nous lâche :

« Yifei a profité de son expérience lors de cette première épreuve, mais je n’ai jamais cessé de réduire l’écart avec lui durant tout le week-end. J’ai même été tout près de prendre l’avantage dans une course. »

 

 F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALLIER-Photo-Antoine-CAMBLOR


F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALIER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

SENSATIONNEL BILAN POUR LE ROOKIE

Le sourire qu’arborait Hugo Chevalier à sa descente de son quatrième podium le dimanche soir en disait long sur sa satisfaction :

« J’ai atteint les objectifs que je m’étais fixés avant d’arriver au Castellet, c’est à dire de montrer que je faisais partie des candidats à la victoire. J’ai terminé toutes mes courses sur le podium, emmagasiné beaucoup de roulage, pris de bons départ et réalisé plusieurs dépassements, sans commettre de fautes majeures. »

Et il poursuivait :

« Entre les courses, on a poursuivi le travail physique et mental avec mon entraîneur – l’ancien pilote Didier André – cela m’a aidé pour la concentration, la confiance et la régularité durant l’épreuve. Le feeling a été excellent avec l’équipe de l’Auto Sport Academy et avec mon mécanicien. L’étude des acquisitions de données s’est révélée fructueuse. Je suis vraiment satisfait. »

 

 F4-2016-PAUL-RICARD-3-avril-1er-podium-du-jeune-HUGO-CHEVALLIER-Photo-Jean-Claude-LAMORLETTE


F4-2016-PAUL-RICARD-3-avril-1er podium du jeune HUGO-CHEVALIER-Photo-Jean Claude LAMORLETTE

 

C’est donc en position de second au classement provisoire que le jeune Hugo Chevalier se présentera au départ de la prochaine épreuve, l’un des monuments du sport automobile Français, le redoutable et redouté e Grand Prix de Pau, prévu du 13 au 15 mai, au Béarn.

Hugo Chevalier ?

Un nom à retenir, c’est une évidence car le jeune garçon est visiblement extrêmement doué et bourré d’ambition, concluant :

«Je n’ai qu’un objectif : GAGNER» !

 

F4-2016-PAUL-RICARD-HUGO-CHEVALLIER-quatre-fois-deuxiéme-des-sa-premiere-course-en-F4-Franvce.

F4 2016-PAUL RICARD-Hugo CHEVALIER- Quatre fois deuxième des sa premiere sortie en F4 France.

 

Au vu de son comportement en Provence, nul doute qu’il va poursuivre avec brio, son apprentissage de jeune apprenti-champion !

Et qu’on va rapidement le retrouver sur la plus haute marche du podium !

Son père, Philippe Chevalier, lui-même pilote de rallye nous confiait après notre entretien avec le fiston :

« Un Grand Moment pour Hugo pour sa première interview, dans une salle de presse, dans l’ambiance d’un grand meeting, interrogé par une célèbre personnalité du sport automobile. Il a probablement été plus impressionné que par son départ sur la première ligne !!!! »

 

Gilles GAIGNAULT

 

Photos : Antoine CAMBLOR – Jean François THIRY et Jean Claude LAMORLETTE

 

 F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY-.


F4-2016-FFSA-Academy-PAUL-RICARD-Hugo-CHEVALIER-photo-Jean-François-THIRY-.

F4 Sport

About Author

gilles