À LA ‘FFVE’, UN COMBAT POUR LA LIBERTÉ DE CIRCULER.

FFVE Logo -

 

LOGO FFVE

 

 

Dans un communiqué, le Président de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Époque) Alain Guillaume, apporte les dernières précisions au sujet des récentes décisions de circulation concernant les véhicules et notamment l’application du plan «Qualité de l’Air» prônée par Anne Hidalgo à Paris et qui ne cessent de créer polémiques.

Gilles GAIGNAULT

 

FFVE Logo -

 

 

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Dans cette période délicate où notre Fédération est régulièrement conspuée dans les réseaux sociaux et accusée de ne pas être suffisamment mobilisée pour défendre l’utilisation de nos véhicules, face aux menaces que représente la mise en application du plan «Qualité de l’Air» à Paris et probablement dans d’autres grandes villes, il est apparu nécessaire de rappeler quelles sont les missions de la FFVE.

La FFVE a pour objet la défense des véhicules anciens. Ceux-ci représentent un véritable Patrimoine Culturel, doublé d’une réelle Mémoire Industrielle. Cette défense consiste à promouvoir ces véhicules, à les préserver, à faciliter leur restauration dans le respect de l’authenticité et enfin à leur permettre de rouler !

La mission de la FFVE consiste également à attirer l’attention du législateur sur la spécificité des véhicules anciens.

Par décret du 9 février 2009, la FFVE a été reconnue d’Utilité Publique par le Conseil d’État.

 

MISSIONS ET OBJECTIFS

 

Ils sont nombreux et variés tels que : Délivrer, par délégation du Ministère de tutelle, les Attestations, permettant l’obtention des ‘Cartes Grises’ «Véhicules de Collection» pour immatriculer des véhicules dépourvus de papiers ou ne pouvant répondre aux normes françaises actuelles dans le cas de véhicules importés.

Nous ne retiendrons ici que celles liées à la liberté de circuler :

-Maintenir le droit de circuler pour tous les véhicules anciens,

– Conseiller les collectionneurs dans les domaines réglementaires et administratifs,

Nous avons été reçus à la Mairie ainsi qu’à la Préfecture de Police, statut particulier à Paris.

Nos premières demandes ont concerné tous les véhicules de collection, soit d’au moins 30 ans, en carte grise normale et en carte grise de collection. Nous avons même demandé une extension aux Youngtimers de 20 à 30 ans. Cela nous a été refusé.

Nous avons rappelé qu’on ne peut pas exercer d’activité professionnelle avec un véhicule en CGC, mais qu’on peut être obligé de faire un entretien, une réparation, ou un contrôle technique pendant la semaine quand ce n’est pas possible le week-end. De même, on doit pouvoir partir un jeudi ou un vendredi et revenir le lundi, pour éviter les embouteillages et contribuer à la mobilité.

Nos arguments ont été reçus, puisque nous avons déjà obtenu l’exemption des restrictions de circulation applicables au 1er septembre 2015 pour les Poids-Lourds en ‘Carte Grise’ de Collection (CGC), qui bénéficient d’une dérogation permanente conformément à l’article 2 de l’arrêté 2015 P 0212 du 28 août 2015.

C’est une 1 ère avancée dont nous espérons qu’elle s’élargira aux autres véhicules de plus
de 30 ans dont l’interdiction de circulation est prévue au 1 er juillet 2016.

Pour les autres véhicules et notamment les Youngtimers, nous allons continuer d’assister le groupe de travail des clubs concernés pour négocier la procédure d’utilisation dans les cas suivants : réparations, contrôle technique, expertise d’assurance, départ ou retour de week-ends ou d’évènements commémoratifs.

Comprenez que votre Fédération est très active et défend vos intérêts jour après jour,
mais qu’un minimum de discrétion est nécessaire pour mettre en place une stratégie.

Nos adhérents – et les autres – peuvent nous faire confiance en regard des nombreux combats
déjà gagnés.

Bien cordialement,

 

Alain GUILLAUME
Président de la FFVE.

FFVE LOGO

Evenements Historique Législation

About Author

gilles