HONDA ET CITROËN SE PARTAGENT LES VICTOIRES ET LES HONNEURS EN WTCC AU PAUL RICARD

WTCC 2016 PAUL RICARD - Le depart de la seconde course - Photo Antoine CAMBLOR.

 

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-LA-HONDA-CIVIC-JAS-de-ROB-HUFF-la-plus-rapide-au-depart-Photo-Antoine-CAMBLOR-


WTCC-2016-PAUL-RICARD-LA-HONDA-CIVIC-JAS-de-ROB-HUFF-la-plus-rapide-au-depart-Photo-Antoine-CAMBLOR-

 

Pour le coup d’envoi du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme WTCC 2016 ce week-end, à l’occasion de l’épreuve inaugurale disputée sur le circuit Paul Ricard, l’équipe Citroën, a prouvé qu’elle demeurait toujours la référence de la discipline.

Malgré les 80 kg de lest imposé aux Citroën C-Élysée WTCC, le double Champion du Monde en titre, José María López, a remporté la course principale dimanche après-midi  et suite à son bon classement lors de la première en fin de matinée, il quitte la Provence en leader du Championnat du Monde.

Mais auparavant les trois Honda Civic JAS ont brillé remportant la première course, plaçant en outre trois de ses Civic aux quatre premières places avec celle de Rob Huff  à la première place !

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-ROB-HUFF-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC-2016-PAUL-RICARD-ROB-HUFF-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Malgré les nuages gris amoncelés dans le ciel Varois, le temps était sec au moment où les voitures sortaient des boxes pour disputer la course d’ouverture de la saison. En vertu de la grille de départ inversé, Yvan Muller et José María López se retrouvaient aux 8 ème et 10 ème places.

 

 WTCC 2016-PAUL RICARD La CITROEN C ELYSEE de Jose Maria LOPEZ photo Jean-François THIRY


WTCC 2016-PAUL RICARD La CITROËN C ÉLYSÉE de Jose Maria LOPEZ photo Jean-François THIRY

 

Les pilotes Citroën avaient pour stratégie de préserver leurs Citroën C-Élysée WTCC en vue de la course principale et ils restaient donc en dehors des frictions du premier tour, bouclé loin des avant-postes et e l’inévitable bousculade, aux 8 ème et 11 ème positions. Mais hélas très vite Yvan écopait bientôt d’un ‘drive through’ pour un départ anticipé. Une fois sa pénalité effectuée, l’Alsacien repartait en queue de peloton.

Après avoir doublé Tarquini, José María López, lui, se retrouvait neuvième. Il gagnait ensuite trois places en quelques centaines de mètres, profitant de la confusion semée par le tête-à-queue de la Volvo du Suèdois Frédrik Ekblom, pour déborder  les deux Hollandais, d’abord la Chevrolet Cruze de Tom Coronel, puis la Lada Vesta du Nicky Catsburg !

 

 WTCC 2016-PAUL RICARD- LADA VESTA de Hugo VALENTE - photo Antoine CAMBLOR


WTCC 2016-PAUL RICARD- LADA VESTA de Hugo VALENTE – photo Antoine CAMBLOR

 

Sixième, l’Argentin revenait alors sur une autre Lada Vesta, celle pilotée par le jeune Français Hugo Valente dans les derniers tours, mais face au rapide espoir tricolore, l’Argentin ne parvenait pas à trouver l’ouverture sans risquer l’accrochage !

Finalement cette course inaugurale de la saison 2016 en WTCC était remportée par la Honda Civic WTCC de l’ancien Champion du Monde le Britannique Rob Huff, premier vainqueur de l’année dans la discipline.

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-Mehdi-BENNANI-photo-Jean-François-THIRY


WTCC-2016-PAUL-RICARD-Mehdi-BENNANI-photo-Jean-François-THIRY

 

Grâce à la deuxième place de Mehdi Bennani, auteur d’une course remarquable au volant de la Citroën C-Élysée WTCC du Sébastien Loeb Racing, Citroën marquait néanmoins de précieux points au Championnat du Monde des Constructeurs.

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-LA-HONDA-CIVIC-JAS-de-ROB-HUFF-la-plus-rapide-au-depart-Photo-Antoine-CAMBLOR-


WTCC-2016-PAUL-RICARD-LA-HONDA-CIVIC-JAS-de-ROB-HUFF-la-plus-rapide-au-depart-Photo-Antoine-CAMBLOR-

 

Derrière, l’écurie Honda JAS réalisait un sensationnel tir groupé, les deux autres Civic WTCC, celles du Hongrois Norbert Michelisz complétant le podium cependant que celle du Portugais Tiago Monteiro complétait le triomphe Honda en décrochant la quatrième place.

 

WTCC 2016 PAUL RICARD - Le depart de la seconde course - Photo Antoine CAMBLOR.

WTCC 2016 PAUL RICARD – Le départ de la seconde course – Photo Antoine CAMBLOR.

 

En fin d’après-midi, la course principale venait clore le meeting du Circuit Paul Ricard. Le départ des Citroën C-Élysée WTCC officielles, positionnées cette fois en première ligne, était parfait, avec José María López qui virait en tête devant Yvan Müller. L’Argentin produisait aussitôt son effort pour se ménager une petite avance.

 

 WTCC 2016-PAUL RICARD La CITROEN C ELYSEE de Yvan MULLER - photo Jean-François THIRY


WTCC 2016-PAUL RICARD La CITROËN C ÉLYSÉE de Yvan MÜLLER – photo Jean-François THIRY

 

Yvan, en revanche, ne parvenait pas à décrocher la Honda de Tiago Monteiro. Il résistait pendant sept tours, avant de virer large en dehors de la piste et d’ouvrir ainsi la porte à son rival, au virage du Pont. Naturellement, Norbert Michelisz en profitait pour passer et la Citroën se retrouvait donc au quatrième rang.

 

WTCC-2016-PAUL-RICARD-José-Maria-LOPEZ-photo-Jean-François-THIRY-

WTCC-2016-PAUL-RICARD-José-Maria-LOPEZ-photo-Jean-François-THIRY-

 

Les derniers tours voyaient Tiago Monteiro remonter sur José María López. Malgré des pneus à l’agonie –une des multiples conséquences du lest de 80 kg– le double Champion du Monde en titre résistait jusqu’au drapeau à damiers, pour cueillir la victoire sa vingt-deuxième en WTCC.

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-TIAGO-MONTEIRO-HONDA-CIVIC-JAS-photo-Antoine-CAMBLOR.


WTCC-2016-PAUL-RICARD-TIAGO-MONTEIRO-HONDA-CIVIC-JAS-photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Au cumul, José María López s’installe aux commandes du Championnat du Monde, quatre points devant Monteiro. Pour les Constructeurs, Citroën réalise une bonne opération compte tenu d’un règlement défavorable avec le lest mais l’équipe ne compte qu’un point de retard sur le leader Honda qui semble devoir se montrer enfin un réel rival pour les Citroën’ boys et leur C-Élysée !

 

JOSE-MARIA-LOPEZ-CHAMPION-DU-MONDE-2015-avec-YVES-MATTON-le-patron-de-l-équipe-CITROEN-

JOSÉ-MARIA LOPEZ avec YVES MATTON, le patron de l’équipe CITROËN-

 

À l’arrivée Yves Matton, le Directeur de Citroën Racing, expliquait :

« En dépit d’un règlement fait pour pénaliser le constructeur Champion du Monde en titre, nous avons prouvé que la Citroën C-Élysée WTCC reste la meilleure voiture de la discipline. Je n’accorde pas beaucoup d’importance au résultat de la course d’ouverture, beaucoup trop artificiel pour refléter la véritable hiérarchie. En revanche, la démonstration de Pechito Lopez dans la course principale vient récompenser les efforts de l’équipe pendant l’hiver. C’est une grande satisfaction d’être en tête du Championnat du Monde ‘Pilotes’ et nous aurions aussi pu mener chez les Constructeurs avec un peu plus de réussite. Nous allons vivre un autre week-end difficile en Slovaquie, mais ensuite nous devrions enfin évoluer à armes égales avec nos rivaux. »

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-JOSE-MARIA-LOPEZ-Heureux-de-sa-victoire-dans-la-seconde-course-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC-2016-PAUL-RICARD-JOSÉ-MARIA-LOPEZ-Heureux-de-sa-victoire-dans-la-seconde-course-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

De son côté José María López, confiait :

« J’ai pris un peu de risques au départ de la course principale et j’étais content de voir que j’occupais la tête devant Yvan. La différence de poids avec les autres voitures était vraiment trop importante et c’est ce qui a permis à Tiago de passer Yvan puis de revenir sur moi. Les derniers tours ont été intenses, mes pneus étaient au bout de leur usure et ce n’était pas facile de rester devant. J’arrivais à passer vite dans Signes pour prendre un peu d’air et me mettre hors de portée. À nouveau, un grand bravo à Citroën ! Nous savions que ce serait difficile, mais nous repartons avec la tête haute et en menant le Championnat du Monde. »

 

WTCC 2016 - YVAN MULLER

WTCC 2016 – YVAN MÜLLER

 

Quant à Yvan Muller, lui il ajoutait :

« Cette fois encore, ma saison ne démarre pas de la meilleure des manières malgré des qualifications prometteuses. Pour la première course, j’ai commis une erreur au départ et la sanction était logique. Dès lors, je n’ai pas pu marquer de points. Mon départ pour la course principale a en revanche été très bon. Mais il m’était impossible de contenir les Honda, plus légères de 80 kg. Tiago Monteiro a tenté un freinage un peu osé, il m’a touché et j’ai perdu deux places. C’est dommage et je suis forcément déçu de ne terminer que quatrième. »

La prochaine manche se déroulera dans deux semaine sur le Slovakia Ring
(15-17 avril).

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR et Jean François THIRY

WTCC 2016 -PAUL RICARD - La HONDA CIVIC JAS de ROB HUFF - Photo ANTOINE CAMBLOR.

WTCC 2016 -PAUL RICARD – La HONDA CIVIC JAS de ROB HUFF – Photo ANTOINE CAMBLOR.

 

LE CLASSEMENT  DE LA PREMIÈRE COURSE

 

1 – Rob Huff (Honda Civic) Honda JAS  16 tours en 24’26″764

2 – Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée) Seb Loeb Racing, à 2″184

3 – Norbert Michelisz (Honda Civic) Honda JAS, à 6″737

4 – Tiago Monteiro (Honda Civic) Honda JAS, à 7″911

5 – Hugo Valente (Lada Vesta) Lada, à 12″554

6 – Jose Maria Lopez (Citroën C-Elysée) Citroën, à 12″955

7 – Thed Bjork (Volvo S60) Polestar, à 22″162

8 – Nicky Catsburg (Lada Vesta) Lada, à 23″708

9 – Tom Coronel (Chevrolet Cruze) ROAL, à 24″892

10 – Gregoire Demoustier (Citroën C-Elysée) Citroën, à 25″738

11 – Max Chilton (Citroen C-Elysée) – Loeb – 26″249

12 – John Filippi (Chevrolet Cruze) Campos, à 26″908

13 – Yvan Muller (Citroën C-Elysée) Citroën, à 40″095

14 – Rene Munnich (Chevrolet Cruze) Munnich, à 42″417

 

MEILLEUR TOUR: Rob Huff, en 1’30″455

ABANDONS :

6° tour : Gabriele Tarquini

6° tour : Fredrik Ekblom

WTCC-2016-PAUL-RICARD-LOPEZ-CITROEN-C-ELYSEE-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC-2016-PAUL-RICARD-LOPEZ-CITROEN-C-ELYSEE-Photo-Antoine-CAMBLOR

LE CLASSEMENT DE LA DEUXIÈME COURSE

 

1 – Jose Maria Lopez (Citroën C-Elysée) Citroën 17 Tours

2 – Tiago Monteiro (Honda Civic) Honda JAS à 0″284

3 – Norbert Michelisz (Honda Civic) Honda JAS, à 3″111

4 – Yvan Muller (Citroen C-Elysée) Citroën, à 8″652

5 – Nicky Catsburg (Lada Vesta) Lada, à 9″814

6 – Rob Huff (Honda Civic) Honda JAS, à 19″934

7 – Hugo Valente (Lada Vesta) Lada, à 21″792

8 – Mehdi Bennani (Citroen C-Elysée) Seb Loeb Racing, à 22″130

9 – Tom Chilton (Citroen C-Elysée) Seb Loeb Racing, à 22″389

10 – Fredrik Ekblom (Volvo S60) Polestar, à 27″554

11 – Tom Coronel (Chevrolet Cruze) ROAL, à 32″142

12 – John Filippi (Chevrolet Cruze) Campos, à 32″166

13 – Gregoire Demoustier (Citroën C-Elysée) Seb Loeb Racing, à 35″629

 

MEILLEUR TOUR: Yvan Muller, en 1’30″762

ABANDONS

9° tour: Gabriele Tarquini

5° tour : René Munnich

2° tour : Thed Bjork

WTCC-2016-PAUL-RICARD-LOPEZ-CITROEN-C-ELYSEE-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC-2016-PAUL-RICARD-LOPEZ-CITROEN-C-ELYSEE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

CLASSEMENT PROVISOIRE
DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES

 

  1. José María López : 38 points
  2. Tiago Monteiro : 34 pts
  3. Rob Huff : 33 points
  4. Norbert Michelisz : 30 points
  5. Mehdi Bennani : 22 points
  6. Yvan Muller : 15 points
 WTCC-2016-PAUL-RICARD-les-CITROËN-Jean-François-THIRY

WTCC-2016-PAUL-RICARD-les-CITROËN-Jean-François-THIRY

 

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS

  1. Honda : 84 points
  2. Citroën : 83 pts
  3. Lada : 46 pts
 WTCC-2016-PAUL-RICARD-VOLVO-THED-BJORK-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC-2016-PAUL-RICARD-VOLVO-THED-BJORK-Photo-Antoine-CAMBLOR

 WTCC 2016-PAUL RICARD- GABRIELE TARQUINI - LADA VESTA- photo Antoine CAMBLOR.


WTCC 2016-PAUL RICARD- GABRIELE TARQUINI – LADA VESTA- photo Antoine CAMBLOR.

 

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-Tom-CORONEL-CHEVROLET-photo-Antoine-CAMBLOR.


WTCC-2016-PAUL-RICARD-Tom-CORONEL-CHEVROLET-photo-Antoine-CAMBLOR.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-Ma-CITROEN-C-ELYSEE-de-Tom-CHILTON-photo-Jean-François-THIRY


WTCC-2016-PAUL-RICARD-Ma-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-Tom-CHILTON-photo-Jean-François-THIRY

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-La-VOLVO-de-Fredrik-EKBLOM-photo-Jean-François-THIRY.j


WTCC-2016-PAUL-RICARD-La-VOLVO-de-Fredrik-EKBLOM-photo-Jean-François-THIRY.

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-DEMOUSTIER-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC-2016-PAUL-RICARD-DEMOUSTIER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 WTCC-2016-PAUL-RICARD-JOHN-FILIPPI-Photo-Antoine-CAMBLOR


WTCC-2016-PAUL-RICARD-JOHN-FILIPPI-Photo-Antoine-CAMBLOR

WTCC

About Author

gilles