MOTOGP 2016 EN ARGENTINE : ZARCO INTOUCHABLE, MARQUEZ IMMENSE, BASTIANINI IMPRENABLE

 

On va commencer par Johann Zarco.

On se souvient que le garçon, et on le comprend, a très mal pris le traitement (ride through) qui lui a été infligé par ces cons de marshalls au Qatar, qui ont littéralement détruit la course.

Il arrive donc en colère en Argentine, et le fait savoir, meilleur temlps de la séance du matin, et rebelote l’après midi.

J’ajoute même que l’après midi, il a été devant de bout en bout !

Meilleur temps dans son premier tour.

Et dans les cinq dernières minutes fatidiques, alors que l’on voyait le frère Marquez puis Lowes, puis Nakagami rouler comme des missiles pour accrocher le meilleur temps et passer ce foutu « frog » (surnom des Français en Amérique, car nous mangeons des cuisses de grenouilles…), Zarco a amélioré dans son dernier tour et reste devant tout le monde.

Voilà le Zarco qu’on aime, qui tente ce qui n’a encore jamais été réussi, doubler un titre en Moto2.

Résultats combinés Moto2 vendredi GP Argentine 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/ARG/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_95c36c66

En Moto3, c’est encore relativement simple.

 

ENEA BASTIANINI FAIT UN DOUBLÉ

ENEA BASTIANINI FAIT UN DOUBLÉ

 

On se souvient que la bataille fait rage entre Honda et KTM, on a même soi-disant prouvé que Honda s’était un peu lâché en 2015 sur le maximum de tours/moteur autorisé, le premier GP a pourtant été gagné par la Honda d’Antonelli.

Et bien, le cauchemar recommence pour les Autrichiens.

Oh, certes il ya une tétrachiée de KTM derrière la Honda de Bastianini, qui fait comme Zarco le meilleur temps dans les deux séances du vendredi, mais en sports mécaniques, et même en sports tout court, qui se souvient du deuxième, du troisième ?

Il n’y aura guère eu que l’immense Poulidor, « Poupou » pour les intimes, pour entrer dans la légende comme le glorieux deuxième de sa génération…

Donc, au général de la journée, les deux Skype/KTM de Fenati et Migno suivent au classement, ainsi que la KTM officielle de Binder mais le fait est là, une Honda est devant.

Les Français en revanche, sont derrière, Quartararo est huit, Jules Danilo est seize, Alexis Masbou est vingt sept.

Résultats combinés Moto3 vendredi GP Argentine 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/ARG/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v3_c0881423

 

DU TRES GRAND MARQUEZ

DU TRES GRAND MARQUEZ

 

En MotoGP, la bagarre a été totale.

Pas trop le matin, la piste était dégueulasse, pleine de poussière, les motos laissaient derrière elles des volutes qui rappelaient, pour les  pistards, les environs d’Arlit au Niger durant le (vrai) Paris Dakar.

Dovizioso avait réussi le meilleur temps, il ya en Argentine (on est à Rio Hondo, à 800 km au nord de Buenos Aires) une très longue ligne droite que les Ducati affectionnent particulièrement.

« Dovi » meilleur temps devant Marquez, puis Hernandez, autre Ducati, la feuille des chroos était relativement rouge.

 

ANDREA DOVIZIOSO

ANDREA DOVIZIOSO

 

Du côté de Yamaha, pas terrible.

On a tellement dit que c’était la meilleure moto cette année que l’on a oublié que le premier GP s’est déroulé sur un circuit, Losail, où le MotoGP avait fait des essais de pré-saison.

Ici, en Argentine, entre les pneus et l’électronique, tout le monde est à poil de datas…

Et si Rossi sauve les meubles, sixième le matin, septième l’après midi, Lorenzo est en déroute, douzième temps le matin, quatorzième au combiné, et donc pour l’instant non sélectionné pour Q2.

Comme en plus, on prévoit de la pluie ce samedi, il av falloir que Lorenzo se crache vraiment dans les pognes !

En tous cas, ce vendredi, la meilleure moto du monde, c’est la Honda.

C’est simple, il y a en a quatre dans les cinq meilleurs temps.

 

SUPERBE CRUTCHLOW

SUPERBE CRUTCHLOW

 

Et en tête un merveilleux Marquez, comme on l’aime, combattif, améliorant sans cesse ses temps tout au long des séances, intouchable, guerrier formidable, qui termine devant un Pedrosa déchainé, très beau spectacle peut-être rassurant pour l’avenir de la saison, promise à des motos bleues superbement réglées… à Losail !

Vinales a bien roulé, malgré une chute, Jack Miller a fait des temps incroyables, il a mis un an à se réveiller mais ça fait du bien, Crutchlow avait une moto qui se tordait comme le célèbre « Valentin le Désossé » du Moulin Rouge époque Toulouse-Lautrec, on a eu une sorte de GP avant le GP, hélas avec des Yamaha poussives.

Les deux frangins Espargaro sont allés chacun deux fois au tas, une fois par séance, ce n’était pas leur jour.

On avait vu un Baz très rouleur en début de deuxième séance, il est seizième temps, il arrivera bien à sortir du lot, mais il y a du très beau monde devant.

Cette année, sur la grille du MotoGP, il y a au total 27 titres mondiaux et 387 victoires en GO toutes catégories confondues !

 

Résultats combinés MotoGP vendredi GP Argentine 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/ARG/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_98b9d4b7

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis