ET SI LES PILOTES FAISAIENT GRÉVE AUX QUALIFICATIONS A BAHREÏN!

F1-2014-BAHREIN-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG

 

AUSTRALIE MELBOURNE F1 2012 ligne de depart

 

Les pilotes de F1 sont en colère…

Et ils l’ont fait savoir !

En effet, dans une lettre publiée par la GPDA – Grand Prix Driver Association – les pilotes de F1 se montrent  inquiets sur le futur de leur discipline, et notamment sur la popularité de la Formule 1, qui depuis plusieurs années devient ennuyeuse et inintéressante, faisant fuit les fans et passionnés qui ne cessent de se détourner.

Et ce ne sont pas les récents changements du système des qualifications qui ont été un fiasco lors de la manche d’ouverture du Championnat du monde de F1 2016 à Melbourne en Australie, qui va les faire revenir…

Tant sur le plan spectateur que sur celui des audiences TV, la F1 n’attire plus.

Et la session pitoyable des qualifications à Melbourne a tourné au tollé général, un peu partout.

 

 F1-BUTTON-Jenson-©-Manfred-GIET


F1-BUTTON-Jenson-©-Manfred-GIET

 

Conscients du désintérêt, car de nos jours les GP ne passionnent plus que ceux qui sont concernés, les pilotes avec à leur tête en chef de bande les deux anciens Champions du monde, Jenson Button et Sebastian Vettel, ont donc cosigné mercredi dernier une lettre ouverte au nom de la GPDA.

Courrier dans lequel ils condamnent les changements introduits récemment.

C’est ainsi qu’on peut lire :

« La Formule 1 fait actuellement face à un environnement économique global difficile, suite aux changements rapides dans les habitudes des consommateurs et des modifications importantes dans le paysage médiatique et télévisuel ».

Plus loin, il est écrit :

« Il est fondamental que les dirigeants prennent de bonnes orientations après avoir pesé le pour et le contre. Nous avons l’impression que les récents changements, à la fois sur le plan sportif et technique, sans oublier certaines décisions concernant l’aspect commercial, sont perturbateurs et ne répondent pas du tout aux problèmes les plus importants rencontrés par notre sport et qui, dans certaines situations, pourraient mettre en péril son avenir. »

Avant la conclusion :

« Les pilotes estiment que le processus de prise de décision dans ce sport est obsolète. Cela a un impact négatif sur notre sport, l’empêche d’être à la hauteur pour la nouvelle génération de fans et compromet le développement futur. »

 

 F1-2016-PAUL-RICARD-Test-PIRELLI-SEB-VETTEL-interview-Photo-Bernard-ASSET

F1-2016 -SEB-VETTEL-Interview-   Photo: Bernard-ASSET

 

Rarement écoutés bien que principaux acteurs, les pilotes se sont concertés et laissent planer le doute sur le déroulement de la séance des qualifications du prochain Grand Prix, celui qui est programmé dans une semaine sur la piste du circuit de Sakhir ans l’Ile de Bahreïn !

Et d’évoquer en coulisses une possible grève… surprise !

Vas savoir Charles…

 

BAHREIN-Circuit-de-Sakhir

BAHREIN-Circuit-de-Sakhir

 

 

Comme le firent leurs ainés le jeudi 20 janvier 1982  lors de la première séance des essais libres du Grand Prix d’Afrique du sud, disputé sur le circuit de Kyalami à Johannesbourg.

Les pilotes menés par Niki Lauda, Gilles Villeneuve et Didier Pironi, refusant de disputer cette session, étant opposés au système de l’attribution de la Super licence pour piloter en F1 que voulait leur imposer la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile).

Afin de ne subir aucune pression, ils s’étaient tous regroupés au petit matin vers six heures, pour prendre un car et rejoindre l’Hôtel Sunnyside Park a Sandtown le quartier chic de Joburg. Où ils s‘étaient enfermés à double tour dans un salon mis à leur disposition, le regretté pilote Italien Elio de Angelis, un virtuose, jouant au piano des morceaux de Mozart et autres, afin de le distraire.

Après les inévitables menaces, tout avait fini au bout de 24 Heures par renter dans l’ordre et le GP s’était déroulé normalement, remporté par la Renault-turbo du Français Alain Prost.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :   Bernard ASSET – Manfred GIET  PIRELLI- 

F1

About Author

gilles