L’ÉQUIPE ALPINE SIGNATECH VISE LE TITRE MONDIAL WEC 2016 EN LMP2

WEC 2016 - PAUL RICARD - Jeudi 24 Mars Présentation deb l'equipe ALPINE SIGNATECH  - -- ---

 

 

 

WEC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-deb-lequipe-ALPINE-SIGNATECH

WEC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-de l’équipe-ALPINE-SIGNATECH

 

Il y avait la foule des grands soirs ce jeudi pour la présentation de l’équipe Alpine-Signatech sur le circuit Paul Ricard car dès ce vendredi matin, cette écurie Signatech-Alpine, sera à pied d’œuvre sur la piste du Paul Ricard, pour participer aux deux journées des essais préliminaires d’avant-saison du ‘Prologue ‘  du Championnat du Monde d’endurance WEC.

Même sur un circuit, la montagne n’est jamais loin pour Alpine. Avec le massif de la Sainte-Baume en toile de fond, l’équipe Signatech-Alpine a donc présenté et dévoilé ce jeudi soir lors d’une très belle soirée organisée sur le circuit Paul Ricard, ses deux nouvelles Alpine A460.

Le nom de ce nouveau prototype a été choisi pour poursuivre la lignée débutée dans les années 70 avec l’A440 et fait écho aux 60 ans d’Alpine, célébrés l’an passé. Anticipant l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation LMP2 en 2017, l’Alpine A460 est construite autour d’un châssis homologué par la FIA.

Par rapport à sa devancière qui était un proto ouvert – voir photo – cette nouvelle voiture est reconnaissable à son habitacle fermé, qui améliore à la fois la sécurité du pilote et l’efficacité aérodynamique. Pour Alpine, le retour à une carrosserie totalement fermée est une première depuis l’A220 de 1969!

L’Alpine A460 reprend le moteur V8 4.5l qui équipait déjà l’A450b. Issue de l’Alliance Renault-Nissan, ce moteur de plus de 550 ch. est associé à une boîte de vitesses séquentielle à six rapports.

Présentées aux côtés des show cars Alpine Vision et Alpine Célébration, les deux Alpine 460 interprètent l’emblématique décoration bleue et orange, déclinée depuis le retour d’Alpine en compétition en 2013. Les deux voitures alignées en course cette saison seront notamment différenciées par les drapeaux, français pour la n°36 et chinois pour la n°35.

 

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes-de-la-N°35-Photo-Max-MALKA

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes-de-la-N°35-Photo-Max-MALKA

 

Engagée sous la bannière Baxi DC Racing Alpine, la N°35 est confiée au Français Nelson Panciatici – pilier de l’équipe depuis les prémices du programme en 2013 – et aux Chinois David Cheng et Ho-Pin Tung. Créé par SR-Jackie Chan et David Cheng, DC Racing a remporté plusieurs titres en Asian Le Mans Series avant de s’attaquer désormais au WEC avec l’équipe Signatech-Alpine, qui assure la maîtrise technique, sportive et logistique du programme.

 

 WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes-de-la-N°36-Photo-Max-MALKA


WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes-de-la-N°36-Photo-Max-MALKA

 

Symbole de l’équipe après deux titres en ELMS décrochés en 2013 et 2014 et un podium LMP2 aux 24 Heures du Mans 2014, le N°36 est confiée à un trio de pilotes inédits chez Alpine. Vainqueur des 24 Heures du Mans en LMP2 l’an dernier, le Français Nicolas Lapierre rejoint l’équipe pour être associé à l’Américain Gustavo Menezes et au Monégasque Stéphane Richelmi.

En répartissant ses forces pour créer deux équipages de pointe, Signatech-Alpine affirme ses ambitions pour sa seconde saison complète en WEC. Victorieuse aux 6 Heures de Shanghai 2015 et quatrième du classement général, l’équipe souhaite maintenant poursuivre sa progression avec deux voitures capables de viser la victoire sur chacune des neuf manches du calendrier 2016.

Dès ce vendredi matin, l’équipe Signatech-Alpine de Philippe Sineau et l’ensemble des concurrents du WEC prendront la piste pour deux jours d’essais officiels collectifs. La saison débutant elle mi-avril avec les 6 Heures de Silverstone en Grande-Bretagne.

 

 WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Bernard-OLLIVIER-Photo-Max-MALKA


WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation équipe ALPINE-SIGNATECH-Bernard OLLIVIER a côté de la Showcar de la future ALPINE de route -Photo-Max-MALKA

 

Questionné par Bruno Vandestyck qui animait cette soirée de la présentation officielle de l’écurie, Bernard Ollivier, Directeur général adjoint d’Alpine, expliquait :

« Après deux titres de Champion d’Europe en 2013 et 2014, puis une première saison où elle a pu démontrer son professionnalisme et son potentiel au niveau mondial, Signatech-Alpine fait preuve de nouvelles ambitions. En 2016, l’équipe participe au WEC avec deux nouveaux prototypes A460, dont l’un en association avec la structure chinoise DC Racing et deux équipages au meilleur niveau. Sous la houlette de Philippe Sinault, l’équipe Signatech-Alpine va sans doute générer encore plus d’émotions parmi les fans d’Alpine à travers le monde. »

 

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Philippe-SINAULT-Photo-Max-MALKA

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Philippe-SINAULT-Photo-Max-MALKA

 

De son côté Philippe Sinault,  le Team Principal Signatech-Alpine, précisait et ajoutait :

« Saison après saison, l’engagement d’Alpine en Endurance monte en puissance. L’an passé, notre première saison en WEC a été marquée par une première victoire aux 6 Heures de Shanghai. Cette année, nous en voulons plus ! Pour cela, 2016 sera placé sous le signe de la nouveauté, qu’il s’agisse des équipages, des voitures ou de l’organisation de l’équipe. Nous sommes fiers d’avoir trouvé un accord avec DC Racing, qui nous permet d’engager une seconde A460. Cela nous offrira d’indéniables avantages et opportunités sur le plan stratégique. À nous d’exploiter ce potentiel pour offrir de nouveaux succès à Alpine ! »

 

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes Photo-Max-MALKA-

WRC-2016-PAUL-RICARD-Jeudi-24-Mars-Présentation-equipe-ALPINE-SIGNATECH-Les-pilotes Photo-Max-MALKA-

ITINÉRAIRE DES PILOTES

Alpine A460 n°35 : Nelson Panciatici-David Cheng-Ho-Pin Tung

 

Fils d’un célèbre rallyman, Nelson Panciatici (27 ans) est intégré au Renault Driver Development après s’être illustré en Formula Renault. Après avoir grimpé successivement les échelons -F3-Formula 3.5 et GP2-  jusqu’aux portes de la F1, il choisit d’orienter sa jeune carrière et de se tourne vers l’Endurance à partir de 2012. Il ne tarde pas à briller avec l’équipe Signatech-Alpine, en décrochant deux titres de Champion d’Europe en ELMS en 2013 et 2014, sans oublier un podium aux 24 Heures du Mans 2014 et une première victoire en Mondial WEC, l’an dernier à Shanghai.

David Cheng (26 ans) débute par le karting avant de gravir progressivement les échelons en monoplace aux États-Unis et en Asie. Sa transition réussie en GT et en prototype le mène à créer l’équipe DC Racing avec Jackie Chan. Dès sa première année d’existence en 2015, l’équipe DC Racing s’impose avec son pilote-propriétaire dans la catégorie LMP3 de l’Asian Le Mans Series.

Né aux Pays-Bas, Ho-Pin Tung (33 ans) débute sa carrière en Europe avant de remporter le premier Championnat Asiatique de Formule BMW. Premier pilote Chinois à avoir piloté une F1, il intègre le Renault F1 Team en 2010 avant de se tourner progressivement vers l’Endurance. Et remporte deux titres en Asian Le Mans Series.

 

Alpine A460 n°36 : Nicolas Lapierre-Gustavo Menezes -Stéphane Richelmi

L’éclectique Nicolas Lapierre (31 ans) possède une expérience que l’on peut qualifier  inestimable. Il s’illustre  d’abord en monoplace en remportant – avec l’équipe Signature – le très réputé Grand Prix de Macao en 2003, suivi du premier titre de l’histoire en A1 GP. Attirant l’attention des équipes de pointe d’endurance en LMP1, il rejoint Oreca puis Toyota et s’adjuge cinq victoires au classement général en WEC. De retour en LMP2 l’an passé, il remporte les 24 Heures du Mans dans sa catégorie.

Parmi la nouvelle génération de pilotes américains, Gustavo Menezes (21 ans) s’est forgé une belle expérience au sein des catégories les plus compétitives. Passé par la Formula Renault 2.0, la Star Mazda et la F3, ce Californien a également goûté à l’Endurance en participant à quelques courses du Championnat United Sports Car américain, obtenant une belle 4ème place aux très prestigieuses 24 Heures de Daytona.

Fils de rallyman – comme Nelson Panciatici – Stéphane Richelmi (26 ans) a pourtant préféré prendre le chemin des circuits. Son parcours est classique : karting, Formula Renault 2.0, Formule 3 et GP2 Series. En 2014, lors de sa troisième saison complète dans l’antichambre de la F1, il s’impose dans les rues de Monaco et participe à la conquête du titre de l’équipe Dams. Entamée en 2014, sa transition vers l’Endurance est d’abord passée par la catégorie GT3.

L’aventure pour  l’équipe Alpine-Signatech débute ce vendredi matin sur le tracé Varois du Paul Ricard.  Pendant deux jours, les hommes de Philippe Sinault vont en profiter pour parfaire le set-up de ces deux nouvelles Alpine et ce avec comme objectif de débarquer dans trois semaines à Silverstone dans les meilleures conditions pour attaquer à fond la saison et se positionner immédiatement dans le match, le but étant comme nous l’a déclaré ce jeudi soir le ‘boss’ de jouer le titre mondial 2016 de la catégorie LMP2!

Première levée en Angleterre donc le dimanche 17 avril 2016.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA 

 

 WEC-2015-Stand-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI


WEC-2015-Stand-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI le pilier de cette équipe qui entame sa 4éme saison avec l »écurie ALPINE-SIGNATECH

LE CALENDRIER DU CHAMPIONNAT DU MONDE D’ENDURANCE WEC  2016

25-26 mars : Prologue – Circuit Paul Ricard (France)
17 avril : 6 Heures de Silverstone (Grande-Bretagne)
7 mai : 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps (Belgique)
5 juin : Journée tests 24 Heures du Mans (France)
18-19 juin : 24 Heures du Mans (France)
24 juillet : 6 Heures du Nürburgring (Allemagne)
3 septembre : 6 Heures de Mexico (Mexique)
17 septembre : 6 Heures du Circuit des Amériques (USA)
16 octobre : 6 Heures de Fuji (Japon)
6 novembre : 6 Heures de Shanghai (Chine)
19 novembre : 6 Heures de Sakhir (Bahreïn)

 

 

About Author

gilles