AUDI DÉVOILE LA NOUVELLE DÉCORATION DE SES R18 DU WEC.

WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18
 WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18


WEC-2016-AUDI-dévoile-la-nouvelle-livrée-de-ses-R18

 

C’est trois jours avant ‘Le Prologue’ nouveau nom marketing des essais hivernaux officiels du Championnat WEC (World Endurance Championship), et durant les mêmes essais hivernaux de l’ELMS (European Le Mans Series), sur le circuit Varois du Castellet, qu’Audi Motorsport a choisi de présenter la version 2016 de sa R18.

L’objectif avoué d’Audi est de retrouver la plus haute marche du podium des 24 heures du Mans qui se dérouleront sur le circuit de la Sarthe les 17 et 18 juin prochain et de rendre la monnaie de sa pièce aux cousins de Weissach (Porsche) au Championnat du Monde d’Endurance WEC.

 

 

 WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18


WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18

 

Pour cela la firme d’Ingolstadt a revu en profondeur son prototype LMP1. Tout d’abord, une nouvelle monocoque, avec des points d’ancrage des suspensions totalement revus. Ensuite une carrosserie impressionnante et anguleuse, comportant notamment un nez plus étroit et plus haut, à l’aérodynamique sophistiquée, et des passage de roues plus large pour un meilleur débourrage aérodynamique et aussi sans doute pour permettre des ravitaillements en pneumatiques plus rapides.

Une partie arrière dont les ailes, l’arête dorsale et l’aileron donnent l’impression d’avoir été taillés au cutter. La plastique anguleuse est largement amplifié par la nouvelle décoration adoptée, entre gris clair et gris foncé, comme l’aurait dit Jean Jacques Goldman, avec des espaces rouges au milieu.

 

 WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18


WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18

 

Enfin l’unité de puissance hybride diesel/électrique a été revue en profondeur également. La partie thermique reste fidèle depuis des années au V6 diesel bi turbo. Mais la partie électrique voit disparaitre le volant d’inertie qui permettait de stocker mécaniquement l’énergie qui était ensuite restituée électriquement aux roues, par un système pur électrique, basé sur des batteries au lithium.

L’ensemble développe aux environs de 1000 ch, la limite autorisée, mais la consommation en carburant fossile (Diesel) a été revue à la baisse de 10%. Cela permet à Audi d’inscrire sa R18 2016 en classe 6 MJoules alors que la précédente version restait dans la classe 2 ou 4 MJ. C’est 50% de puissance électrique supplémentaire qui sera disponible.

Enfin, et curieusement, la boite de vitesse revient de sept à six vitesses. Avec l’augmentation de la puissance et du couple électrique délivrés de manière instantanée, le septième rapport devient sans doute inutile…

Et finalement, ce qui ne change pas chez Audi, ce sont les excellents pilotes puisque les deux équipages demeurent comme le veut la tradition et la légendaire fidélité chez Audi, Marcel Fässler-André Lotterer et Benoît Treluyer d’une part et Lucas Di Grassi-Loïc Duval et Oliver Jarvis, lesquels sont reconduits sur les voitures 7 et 8.

 

Peter SOWL et Daniel NOLY

Photos : AUDI Sport

 

 

 WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18


WEC-2016-AUDI-devoile-la-nouvelle-livree-de-ses-R18

WEC Championnat du monde

About Author

gilles