MOTOGP 2016 : LE GRAND N’IMPORTE QUOI DU MOTO2 AU QATAR.

a a a a a a gp morbi et luthi

 

MAGNIFIQUE VICTOIRE DE LUTHI CONTRE UN ADVERSAIRE QUI A APPRIS A L'ARRIVÉE QU'IL ÉTAIT PÉNALISÉ

MAGNIFIQUE VICTOIRE DE LUTHI CONTRE UN ADVERSAIRE QUI A  APPRIS À L’ARRIVÉE QU’IL ÉTAIT PÉNALISÉ

La course Moto2 du Qatar 2016 a été quasi impossible à suivre, huit pilotes ayant, sur la ligne de départ, bougé avant le feu vert mais tout de suite freiné, ils ont fait 20 cm, avant de repartir avec les autres au vert.

Depuis l’affaire Rossi, il ya deux sortes de superviseurs des irrégularités, une sorte de jury royal qui juge des comportements en course et un collège de commissaires, les officiels désignés,  qui juge par exemple si ce mouvement d’avancée/blocage donne un avantage au pilote, ce qui n’était absolument le cas.

Il eut fallu dès lors laisser partir la course, mais on les aurait probablement traité de tous les noms et il y aurait eu paquet de réclamations de ceux qui n’avaient pas fauté.

Bref, ils ont d’abord agi dans la précipitation.

Autre solution, décider d’une pénalité générale de 20 secondes pour ces huit pilotes, au lieu de procéder au « ride through » en plusieurs fois, puis de finalement, à 5 tours de la fin, décider que Morbidelli et Cortese avaient aussi fauté, comme le règlement stipule qu’un départ anticipé doit être signalé avant le quatrième tour, là il fallait coller vingt secondes.

Bref, ils ont ensuite agi à retardement.

On a laissé, pour notre plus grand bonheur, c’est un très grand pilote, courir Luthi, le vainqueur, en bagarre, très belle bagarre avec  Morbidelli, mais on l’a laissé aussi prendre beaucoup de risques, on peut encore se tuer à moto messieurs, cela est arrivé deux jours avant le GP dans une course de lever de rideau.

Encore une fois le premier que j’ai vu faire un mouvement puis bloquer les freins est Zarco, mais parce que je me concentrais sur lui, il n’a pris à ce moment aucun avantage, la preuve d’ailleurs est qu’il a raté son départ, perdant sa belle quatrième place.

Du coup, on a écrêté la course, les bons étaient tous derrière, sauf Folger qui s’est bourré, en tête et seul, dès le début de course !

Bref, ce Moto2 a été l’anti course par excellence.

Que ces commissaires veuillent être irréprochables est compréhensible, il ya eu tellement d’énormités en 2015 au moment de l’affaire Rossi/Marquez, mais cela n’empêche pas d’être intelligents, ils avaient quatre tours pour décider du «ride through», des 20 secondes de pénalité ou de laisser faire…

Bon, même si le duel de tête a été cassé par la pénalisation de Morbidelli, Luthi n’en savait rien et a formidablement roulé.

Je ne retiens que ça, et je constate qu’une fois de plus, le système de surveillance des GP est nullissime, que ce soit dans sa conception que dans son application.

Bravo à Luthi, quand même…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis