MOTOGP 2016 AU QATAR : ANTONELLI D’UN CHEVEU, LUTHI DANS LA TOURMENTE, LORENZO EST IMMENSE.

GROSSE QUERELLE LORENZO/ROSSI

GROSSE QUERELLE LORENZO/ROSSI

 

Avant les GP du dimanche, on a roulé les Warm Up, censés donner la tendance avec les réglages de course.

En Moto3, c’est Niccolo Antonelli qui a fait le meilleur temps devant Binder et Loi.

En Moto2, Zarco commence bien la journée, il fait le meilleur temps devant Folger.

En MotoGP, intéressant et prometteur pour une grosse bagarre, meilleur temps pour Marquez, devant Vinales, Lorenzo,Rossi, Iannone, Dovozioso…

Petites infos avant de démarrer, la guerre des nerfs bat son plein chez Yamaha où Lorenzo a multiplié les déclarations provocantes à l’égard de Rossi.

 

LORENZO PROVOCATEUR

LORENZO PROVOCATEUR

 

Genre « Oui je l’ai gêné mais je suis le plus rapide, il peut attendre ! »

Il aussi affirmé que Yamaha lui a fait la plus belle proposition de contrat de sa carrière mais qu’il est champion du monde alors il prend son temps, cela dit tout le monde est persuadé qu’il signera dans les jours à venir.

Dans la presse italienne, on commence à penser que Ducati peut gagner et Rossi rater le podium…

MOTO 3 :  ANTONELLI DE SEPT MILLIÈMES

 

On a eu la course à laquelle on s’attendait, énorme bagarre au début, puis formation d’un groupe de cinq auquel Bulega et Loi essaieront de se raccrocher.

En fait, Fenati, parti en pole, fait le « holeshot », il est avec Binder, Navarro, Antonelli,  Quartararo est six, il s’est un peu loupé au départ, il perdra du terrain tout au long du GP, finira à dache.

Loi est dans le groupe de tête, il fait un gros large, se retrouve neuf, il mettra un temps fou à remonter sept, il sera quelques mètres derrière le groupe de tête, six pilotes,  où l’on se bat au couteau.

Et il n’a pas d ’ « aspi » alors que Losail a une ligne droite colossale, Loi ne pourra donc pas accrocher le groupe.

 

FENATI SE LOUPE DANS LE DERNIER TOUR

FENATI SE LOUPE DANS LE DERNIER TOUR

 

Devant, superbe lutte, changements de leaders très fréquents, plusieurs par tour, Binder est quand même majoritairement devant même quand Bulega, un rookie de l’équipe Skype, c’est son premier GP,  passera en tête plusieurs fois !

Puis Fenati fait un large à l’attaque du dernier tour, c’est foutu.

Binder semble avoir les choses bien en mains, mais sur la dernière ligne droite, Antonelli, qui roule avec une clavicule dans le sac, il est tombé trois fois ce week end, fait une aspi de folie et gagne sur Binder, que nous avions vu vainqueur, de sept millièmes !

Insensé mais course sublime.

 

JULES DANILO, MEILLEUR FRANÇAIS

JULES DANILO, MEILLEUR FRANÇAIS

Gros bravo à Jules Danilo qui, parti vingt deux, termine onze…

Quartararo est treize, Masbou vingt quatre.

MOTO2 : LUTHI DANS LA TOURMENTE

LUTHI GUERRIER MAGNIFIQUE

LUTHI GUERRIER MAGNIFIQUE

 

Zarco a fait le meilleur temps au warm up, on espère qu’il va faire une course de folie.

Mais il rate son départ, Folger, parti en pole, est devant et prend vite une grosse avance.

C’est à ce moment que les marshalls décident de faire passer un énorme paquet de pilotes par le « ride through » dans les stands, dont Zarco, Lowes, Rins…

Du coup Folger est totalement leader, avec un milliard de secondes d’avance, mais il va au tas !

Se retrouvent en lutte devant seulement deux pilotes, Morbidelli et le Suisse Luthi.

Rins, Lowes, Zarco se suivent de la 22ème à la 24ème place, ils entament une remontée de folie qui les ramènera dans les points, mais même si c’est moins grave que pour Folger, ils ont quand même couru un GP quasiment pour rien.

 

ZARCO, VICTIME DES MARSHALLS

ZARCO, VICTIME DES MARSHALLS

 

À quatre tours de la fin, les marshalls (bravo pour le nouveau système de punition immédiate !) s’aperçoivent que Morbidelli a aussi bouffé le départ, ils lui collent 20 secondes de pénalité, Luthi ne le sait pas, il roule comme un fou dans le dernier tour, passe Morbidelli,  gagne formidablement alors que les ordinateurs ont déjà rétrogradé Morbidelli septième.

Zarco finit douze, il est dans les points, mais clairement, avec les autres favoris, Folger, Rins, Lowes, il a couru un GP quasiment pour rien.

Dommage…

MOTOGP : LORENZO EST IMMENSE, C’ÉTAIT ÉCRIT

 

Lorenzo est parti en tête, c’est 99 fois sur cent le cas, même s’il part mal placé.

Marquez et Vinales ont raté leur départ.

Derrière Lorenzo, les deux Ducati de Iannone et Dovizioso et Rossi.

Groupe très compact au premier tour et comme prévu, à la première ligne droite, les deux Ducati passent Lorenzo les doigts dans le nez !

Ce qui va durer un moment, Lorenzo les reprend dans les courbes, ils le lâchent dans le bout droit.

Puis, le destin entre dans la course…

 

DOVIZIOSO DEUXIEME

DOVIZIOSO DEUXIÈME

 

Dovizioso passe Iannone, ils se touchent presque quand Iannone repasse, puis, très peu de temps après, Iannone va au tas…

Le groupe de cinq se réduit à quatre, et la meilleure Ducati est out…

Le grand Lorenzo commence son travail de destruction, il est vrai que l’issue d’un duel Lorenzo/Dovizioso ne fait aucun doute, Lorenzo passe, on ne le reverra plus, il finira vainqueur, magnifique vainqueur, avec une immensité d’avance.

Donc, ce qui se passe, et il ne se passera pas grand-chose, se passe en tous cas derrière Lorenzo.

Marquez marque Dovizioso à la culotte comme on dit au foot, mais il attend le dernier moment, trois tours avant la fin, pour le passer.

 

MARQUEZ IRA AU PODIUM

MARQUEZ IRA AU PODIUM

 

À ce moment, ma course aurait pu basculer, Rossi remonte sur Lorenzo et va le prendre, c’est sûr, il va monter sur le podium !

Le destin encore.

Dovizioso passe Marquez comme un missile dans la ligne droite en attaquant le dernier tour, Rossi sait alors qu’il n’ira pas sur le podium.

Dernier virage, Lorenzo est à dache devant, Marquez passe Dovi mais se fait reprendre, il dira à l’arrivée que de toute façon serait-il resté devant que dans la ligne droite, la Ducati l’aurait pulvérisé.

 

ROSSI A MANQUÉ DE CADENCE

ROSSI A MANQUÉ DE CADENCE

 

Bilan, comme prévu depuis le début des essais de pré-saison, Lorenzo est intouchable.

Comme prévu, les Ducati sont rapides mais il leur manque un vrai grand pilote.

Comme prévu, si la Honda a fait de gros progrès, elle est largement battue par la Yamaha, en tous cas celle de Lorenzo.

Et comme prévu depuis le début du week end, Rossi n’a pas la vitesse pour se battre devant.

Pedrosa et Vinales suivent, mais à dache.

Ce qui peut changer au fil des GP, mais de même que je vois Rea déjà champion du monde en WSBK, je vois Lorenzo bien parti pour bisser son titre 2015, car si Iannone ne tombera pas à chaque GP, les autres circuits n’ont pas tous des lignes droites longues comme un jour sans pain.

Reste la glorieuse et très réelle incertitude du sport, mais en pronostic sur le papier, y’a pas photo…

Le seul Français en course, Loris Baz, est tombé en fin de course.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Résultats Moto3 du GP du Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_4a8b6ac4

Classement au championnat du Monde Moto3 après le Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_8bff729e

Résultats Moto2 du GP du Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_52489b54

Classement au championnat du Monde Moto2 après le Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_fb33ec87

Résultats MotoGP du GP du Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_2a9ca6b4

Classement au championnat du Monde MotoGP après le Qatar 2016

 http://resources.motogp.com/files/results/2016/QAT/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_19f6ee9c

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis