SÉBASTIEN PETIT SE LANCE À L’ASSAUT DE NICOLAS SCHATZ ET DU TITRE DE LA MONTAGNE 2016.

MONT DORE 2015 -NORMA M 20 FC de SEBASTIEN PETIT  - PHoto Alain RAGU

 

MONTAGNE-2025-VUILLAFANS-Sebastien-PETIT-Photo-Bruno-GAGLIARDI

MONTAGNE-2015-VUILLAFANS-  La NORMA M20 FC de Sébastien PETIT- Photo : Bruno GAGLIARDI

 

Dans quelques semaine, le Championnat de France de la Montagne redémarre avec sa traditionnelle manche d’ouverture, la célèbre course de côte de Bagnols-Sabran, dans le Gard.

Toujours aussi motivé, toujours aussi disponible, toujours aussi courtois, Sébastien Petit, chaque année le rival le plus sérieux de Nicolas Schatz, l’inamovible leader de la discipline et quintuple Champion de France depuis 2010 et la disparition zu cours de l’été lors de la course de côte de Ste Ursanne aux Rangiers en Suisse du MAÎTRE incontesté de la discipline à l’époque, le regretté Lionel Regal, fait le point avant d’attaquer une nouvelle saison qu’il espère enfin couronnée d’un premier titre national.

MONTAGNE-2015-SABRAN-Sebastien-PETIT.

MONTAGNE-2015-SABRAN- Sebastien-PETIT. Photo PARTNER IMAGE

 

Sébastien, quelque mois après la fin de saison, quel regard portes-tu sur cette année 2015 ?

« Je suis vraiment très, très content de cette année 2015 ! C’est pour moi une saison aboutie et réussie avec une grosse pointe de vitesse, des victoires, des records et pas de grosses fautes de pilotage. J’ai surtout pris du plaisir à piloter au milieu d’une équipe soudée et familiale. Je les remercie tous car quand le plaisir est là, la pointe de vitesse est souvent présente. J’ai de plus pu compter sur des partenaires fidèles comme CroisiEurope, Motul, Setreal, Capelli et Sodipneu qui m’ont permis de disposer d’un matériel performant ! »

Tu faisais tes premières apparitions dans de nombreuses manches du championnat d’Europe, satisfait de tes déplacements ?

« Cela a été une sorte de marathon de préparer deux voitures durant 2015 ! La Norma pour la France et la Lola F3000 pour l’Europe ce qui imposait de lourdes charges de travail pour tout le monde ainsi qu’un changement de pilotage pour moi. Mais je ne me plains pas, loin de là ! Cela a été extraordinaire de découvrir de superbes épreuves, des cultures différentes et de pouvoir monter sur des podiums européens m’a apporté de fortes retombées médiatiques. »

Comment occupes-tu ton inter-saison ?

« Même sans les courses c’est la course (sic) ! J’ai mon travail de moniteur de pilotage avec GSP Pilotage, réviser les voitures, s’occuper de celles des frères Schmitter et puis bien entendu comme la plupart de mes collègues pilotes, démarcher des partenaires afin de repartir dans de bonnes conditions pour 2016. Ce n’est pas ce que je préfère mais c’est indispensable ! »

Parlons justement de 2016, quels sont tes envies, tes projets,… ?

« Nous repartons pour le championnat de France dans son intégralité avec la Norma qui est actuellement sur les chandelles afin de lui redonner une jeunesse et apporter des évolutions. Moteur, suspensions, carrosseries, électronique,…nous contrôlons tout afin d’être dans les meilleures dispositions ! L’Europe nous ayant particulièrement plu, nous devrions être au départ de pas mal de manches avec une voiture différente de 2015 et qui devrait permettre de jouer régulièrement les podiums. Nous avons décidé pour 2016 avec l’aide de nos partenaires (CroisiEurope, Motul, Setreal, Capelli, Sodipneu, GT2I) et de nos collaborateurs techniques (la famille FERRETTI, Norma Auto Concept, Oreca, DA Compétition, EMAP et Avon Sodipneu) de faire évoluer une nouvelle Norma V8 3 litres Mugen Honda, identique à celle du Champion d’Europe, Simone Faggioli sur les manches du Championnat d’Europe auxquelles nous pourrons participer. Le programme Europe dépendra du budget complémentaire que nous pourrons trouver sachant que notre priorité reste le titre en championnat de France. »

Avec quels objectifs ?

« Comme je viens de l’annoncer, des podiums européens afin de faire briller les couleurs de l’équipe et des partenaires un peu partout et lutter encore et toujours pour le titre de champion de France. La seconde partie de la saison 2015 nous a fait apporter des améliorations sur la Norma et nous comptons affronter nos redoutables adversaires avec de grandes ambitions. Il conviendra également de bien s’occuper des voitures des frères Schmitter afin que ceux-ci se sentent toujours aussi bien parmi nous. »

 

INTERVIEW réalisé par Fred SEUREL

Photos : TOP MONTAGNE -PARTNER IMAGE- Alain RAGU- Bruno GAGLIARDI

MONTAGNE-2015-La-POMMERAYE-Victoire-de-SEBASTIEN-PETIT

MONTAGNE-2015-La-POMMERAYE-Victoire-de-SEBASTIEN-PETIT

 MONTAGNE-2025-VUILLAFANS-Sebastien-PETIT-Photo-Bruno-GAGLIARDI


MONTAGNE-2025-VUILLAFANS-Sebastien-PETIT-Photo-Bruno-GAGLIARDI

MONTAGNE 2015-SEBASTIEN-PETIT-NORMA-M20-FC-PHoto-Alain-RAGU

MONTAGNE 2015-SEBASTIEN-PETIT-NORMA-M20-FC-PHoto-Alain-RAGU

MONT-DORE-2015-SEBASTIEN-PETIT-second-le-dimanche-9-aout-Photo-Alain-RAGU

MONT-DORE-2015-SEBASTIEN-PETIT-second-le-dimanche-9-aout-Photo-Alain-RAGU

Montagne Sport

About Author

gilles