LATVALA DEVANCE OGIER ET SORDO APRÈS LA 1 ère ÉTAPE AU RALLYE DU MEXIQUE.

WRC-2016-MEXIQUE-4-Mars-VW-POLO-WRC-de-LATVALA-ANTTILA

 

 

WRC 2016 MEXIQUE La POLO WRC de LATVALA-ANTTILA

WRC 2016 MEXIQUE La POLO WRC de LATVALA-ANTTILA

 

Les supporters l’appellent « La Bala » -la balle-. Jari-Matti Latvala et son copilote Miikka Anttila ont vraiment montré ce vendredi que  ce surnom affectueux n’était pas usurpé au Rallye du Mexique !

Le duo finlandais après une sacrée journée terminant en tête devant leurs équipiers chez Volkswagen, les triples Champions du Monde en titre et leaders du classement provisoire 2016, le… trio Française Sébastien Ogier-Julien Ingrassia-Volkswagen ! Vendredi, lors de la troisième épreuve de la saison dans le Championnat du Monde des Rallyes WRC, cependant que le troisième équipage VW, les Norvégiens Andreas Mikkelsen-Anders Jæger ne sont pas loin, occupant actuellement la quatrième place.

La pierre angulaire du succès des pilotes VW -tous les meilleurs temps de la journée sont allé à Volkswagen- les trois duos des Polo R WRC ayant opté pour une sélection intelligente et audacieuse des  pneumatiques que propose le manufacturier Français Michelin.

Ogier et Mikkelsen choisissant pour les pneus tendres de Michelin étant les premiers pilotes à prendre la piste dans la matinée. Latvala, qui s’élançait huitième lors des étapes spéciales, optant pour une combinaison de pneus tendres et durs.

Puis les trois pilotes ont ensuite choisis pour des pneus durs dans l’après-midi. Et compte tenu de leur position de départ, ce fut le choix parfait pour les duos Volkswagen.

 

 WRC-2016-MEXIQUE-4-Mars-VW-POLO-WRC-de-LATVALA-ANTTILA

WRC-2016-MEXIQUE-4-Mars-VW-POLO-WRC-de-LATVALA-ANTTILA

 

Deux passages dans « El Chocolate » avec son ascension à 2.743 mètres au-dessus du niveau de la mer, deux passages également dans « Las Minas » et trois passages à proximité du parc d’assistance à Léon, tel était le menu de ce vendredi au Rallye du Mexique, mettant  les hommes et les voitures à l’épreuve.

Finalement ce sont les Finlandais de l’équipe VW, le tandem Latvala-Anttila qui termine avec un avantage de 32,1 secondes sur le duo Ogier-Ingrassia avant que le rallye samedi, n’attaque  la plus longue étape avec neuf épreuves spéciales et 152,40 kilomètres de spéciales !

Derriére les leaders de Volkswagen, ce sont les Espagnols Dani Sordo-Marc Martí qui pointent en troisiéme position avec leur Hyundai i20WRC  et suivent à 43,5 secondes de la 1ére place, devançant la troisième paire VW, les Norvégiens Mikkelsen-Jæger.

 WRC-2016-MEXIQUE-4-Mars-VW-POLO-WRC-de-OGIER-INGRASSIA

WRC-2016-MEXIQUE-4-Mars-VW-POLO-WRC-de-OGIER-INGRASSIA

PAROLES DE PILOTES

 

Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n ° 1

« Jusqu’à présent, je suis plus que satisfait de l’état d’avancement du rallye. Avec Julien, j’ai tout donné, nous conduisons vraiment à la limite. J’ai peut-être pris un peu plus de risques avec les pneus tendres le matin pour avoir le plus d’adhérence que possible sur le gravier extrêmement glissant. Mon objectif pour ce week-end est de rester en avance sur mes concurrents directs tels qu’Andreas, Mads et Hayden dans le classement du championnat et les choses jusqu’à présent vont selon ce plan. Dans tous les cas, les étapes ici au Mexique sont belles comme toujours. Cependant, lors du premier passage dans  « El Chocolate », Julien et moi avons eu un bref moment de terreur quand nous avons rencontré quelques vaches. Heureusement pour les vaches et nous, tout s’est bien passé. »

 

Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC N° 2

« Dans l’ensemble ce fut une journée très positive pour moi. Naturellement, ma position de départ m’a donné un avantage lors des spéciales du matin en particulier, mais cela a été loin d’être une journée facile. Sur le premier passage de « El Chocolate », c’était très glissant par endroits et je ne pouvais pas dire si j’étais assez vite. Mais je gardais mon rythme et ce fut la bonne décision. Et dans l’après-mid, j’ai roulé avec la bonne combinaison entre risque et prudence. La position de départ est très bonne, mais il y a encore un long chemin à parcourir.»

Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC N°9

« Je fus un peu trop prudent dans la matinée et un peu retenu sur  « El Chocolate ». Nous avons perdu un peu de temps face à nous équipiers de notre équipe là-bas, mais dans l’ensemble nous avons été très satisfaits de la façon dont les choses allaient aujourd’hui. Nous avons certainement pris la bonne décision pour la délicate sélection des pneus Michelin. Je suis allé vers quatre pneus tendres le matin, et je voulais passer à l’attaque avec les pneus durs dans l’après-midi. Je glissais trop sur une jonction sur le second passage de « El Chocolate », et au lieu de faire le temps espéré, j’en ai au contraire  perdu un peu. Après que la voiture ne se réagissait pas exactement comme elle l’avait fait auparavant, ce qui explique pourquoi j’ai réduit ma vitesse légèrement. Nous allons maintenant essayer de prendre la troisième place ce samedi. Mais compte tenu de notre déficit important ce sera une tâche difficile. Une chose est claire, nous ferons naturellement de notre mieux ».

 

Quant à Jost Capito, le patron sur le terrain de l’équipe Volkswagen et en partance prochaine pour l’univers des GP et la F1 chez McLaren, lui, nous confiait :

« Une journée fantastique pour Volkswagen au Mexique, et je pense que nous avons offert du grand spectacle pour nos nombreux fans sur les étapes spéciales et au parc d’assistance, en particulier avec d’excellents résultats. Une performance parfaite de l’équipe était nécessaire aujourd’hui.  Nos équipages ont recueilli les données météo de la matinée et avec  les ingénieurs, les pilotes ont fait un choix de pneus extrêmement intelligents ensemble, tout en prenant en compte les différentes positions de départ de nos pilotes. Le fait que nous ayons terminé la première journée avec les positions de double leader, un deux et la quatrième place était cependant loin d’être garanti ! Le fait que nous l’avons réalisé, cela me rend fier, je tire mon chapeau à nos pilotes. Tous les trois d’entre eux ont réalisé une performance supérieure aujourd’hui. »

 

 WRC 2016 MEXIQUE arret des pilotes VW devant l usine de SILAO


WRC 2016 MEXIQUE arret des pilotes VW devant l usine de SILAO

 

Et puis il y avait …

… Deux présentations de produits pour Volkswagen Mexique. Pays commercialement très important pour le groupe VW !

Pendant le rassemblement autour de Léon, deux nouveaux modèles sportifs ont été dévoilés sur le marché nord-américain. La Polo GTI a été présenté avant la cérémonie de départ à Guanajuato, et la présentation officielle de la ligne Passat R a eu lieu dans le parc de service.

Ces deux présentations soulignent la grande participation annuelle de Volkswagen au Mexique dans cette troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC 2016 !

 

WRC 2016 - MEXIQUE -SEB OGIER AU MILIEU DE JEUNES SUPPORTERS.

WRC 2016 – MEXIQUE -SEB OGIER AU MILIEU DE JEUNES SUPPORTERS.

 

Et puis il y avait aussi …

… Un arrêt très agréable. Sur le chemin menant aux étapes spéciales, ce vendredi matin et aussi l’après-midi, le parcours du rallye passait directement devant l’usine de moteurs Volkswagen de Silao.

Tous les quelque 600 employés de l’usine alignés pour encourager les trois pilotes Volkswagen Polo R WRC, Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen, applaudissant  longuement leurs «collègues» de la France, de la Finlande et de la Norvège.

Les pilotes les ont remerciés avec un bref arrêt et bien sûr, évidemment, une mini-séance d’autographes avant de rejoindre le légendaire stade « El Chocolate ».

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

WRC 2016 - MEXIQUE 4 Mars - Jari Matti LATVALA avec les ouvriers de l usine VW de SILOA

WRC 2016 – MEXIQUE 4 Mars – Jari Matti LATVALA avec les ouvriers de l usine VW de SILOA

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRES LA JOURNÉE DE VENDREDI

  1. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Finlande), Volkswagen, en 1H48’
  2. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (France), Volkswagen, à 32.1
  3. Dani Sordo – Marc Martí (Espagne), Hyundai, à 1’ 15.6
  4. Andreas Mikkelsen – Anders Jaeger (Norvége), Volkswagen, à 1’ 46.7
  5. Hayden Paddon – John Kennard (Nouvelle Zélande), Hyundai, à 2’20.8
  6. Mads Ostberg – Ola Floene (Norvége), Ford, à 2’ 35.6
  7. Ott Tanak – Raigo Molder (Estonie), Ford, à 3’53.8
  8. Martin Prokop – Jan Tománek (Tchéquie), Ford, à 4’56.3
  9. Lorenzo Bertelli – Simone Scattolin (Italie), Ford, à 5’ 11.3
  10. Teemu Suninen – Mikko Markkula (Finlande), Škoda, à  5’ 43.7

WRC

About Author

gilles