ALAN HENRY, LE DOYEN DES JOURNALISTES ANGLAIS DES GP. N’EST PLUS.

hier

 

 

ALAN HENRY

ALAN HENRY

 

Alan Henry, le doyen des reporters couvrant les Grands Prix de Formule 1 et longtemps correspondant du très sélect quotidien ‘The Guardian’, est décédé à l’âge de 68 ans.

Les hommages à son égard se sont succédés ce samedi 5 mars 2016.

À commencer par celui de Ron Dennis, le Président du groupe McLaren, l’un de ses nombreux amis importants au sein de la F1 :

 «  J’ai côtoyé Alan Henry pendant plus de 40 ans, et, au fil des décennies, je suis devenu proche avec lui. En tant que journaliste, il était constamment bien informé, précis, impartial, et comme homme, il était chaleureux, gentil, fidèle et toujours drôle. »

Et Ron ajoute encore :

« Il sera assurément regretté par le monde de la Formule 1, et au nom de tous chez McLaren, je présente mes condoléances à sa famille ».

Un autre proche d’Alan Henry, l’ancien quadruple Champion du Monde, le Français Alain Prost, a tweeté :

« Triste d’entendre qu’Alan Henry, l’un des meilleurs journalistes de F1, est décédé.
Alan était un brillant reporter. »

 

hier

ALAN HENRY au GP de MONAC0 en 1997 avec Max MOSLEY. Photo Collevtion CAHIER

 

Alan a débuté au sein du magazine Motoring News en 1970, devenant son Rédacteur en Chef en 1978. Il a progressé pour devenir le Rédacteur en Chef d’Autocar et correspondant du Guardian, un poste qu’il a quitté à la fin de la saison 2009.

Henry, a également été un excellent auteur a écrit une biographie de Ronnie Peterson et des livres sur l’ancien Champion du Monde de F1, John Surtees et le multiple vainqueur des 24 Heures du Mans, Derek Bell.

Sans oublier ses bouquins sur les histoires des équipes McLaren, Ferrari, Williams, March et Brabham.

 

John ROWBERG

Photos : ARCHIVES CAHIER

Nécrologie

About Author

gilles