MOTOGP, MOTO2, MOTO3 EN ESSAIS OFFICIELS ! SKYPE ET LORENZO EN VEDETTES.

FENATI ET LORENZO GROS CALIBRES

FENATI ET LORENZO GROS CALIBRES

 

Mais qui c’est Sky ?

C’est une chaîne de TV privée richissime qui retransmet les GP en Italie, et qui parraine un team de Moto3 redoutable cette année, des pilotes italiens surdoués, jeunes, qui roulent sur des KTM super affûtées.

C’est simple, il ya eu trois jours de tests à Jerez pour les Moto3 et les Moto2 et chacune des trois journées a vu le meilleur temps d’un pilote Sky.

Bulega le premier et le dernier jour, Fenati le deuxième.

Et Fenati sort de jerez avec le meilleur temps sur les trois jours.

 

BRAD BINDER

BRAD BINDER

 

Ce dernier jour d’ailleurs, on a vu un triplé KTM avec Bulega, Binder et Mir, c’est dire si cette moto a le vent en poupe, même si les écarts devant sont assez restreints et que cela nous promet à priori de belles bagarres en paquet devant, avec des victoires au dernier virage, génial.

Bon, les Français ?

Pour l’instant, même si Fabio Quartararo termine ce troisième jour huitième temps à huit dixièmes de Bulega, il n’est pas dans le groupe des favoris que l’on verra en paquet à chaque bout de ligne droite.

Les autres Français, eux, sont aux fraises, Danilo est seizième temps du dernier jour, Masbou vingt huit, si surprise il ya cela viendra, au moins en début de saison, et encore peut-être, de Quartararo.

 

ALEX LOWES

ALEX LOWES

 

En Moto2, comme on l’a dit, les moteurs ne sont pas ceux qui seront utilisés en course, les résultats de ces trois jours ne signifient pas grand-chose, Zarco est quatorzième au combiné, preuve que les essais ont été faussés.

Le meilleur temps combiné d’Axel Pons est une farce, lors des derniers essais qui auront lieu avant le GP du Qatar, avec les vrais moteurs, on saura ce qu’il faut pour commencer à respirer l’odeur de l’année.

Cela dit, il y a des pointures connues qui commencent déjà à sortir du mot, Alex Lowes (meilleur temps du dernier jour)  et Alex Rins par exemple,  voilà des mecs avec qui Zarco devra se friter.

 

LORENZO INTOUCHABLE

 

En MotoGP, j’ai écrit la semaine dernière avec un peu de provocation que Rea était peut-être déjà champion du monde de WSBK après une seule épreuve, ici j’aurai tendance à affirmer la même chose de Lorenzo.

D’abord ce qu’il dit de ces trois jours :

“La journée a été très positive parce que nous avons grandement amélioré notre temps au tour et fait une simulation de course complète. Elle a été très bonne et j’ai fait quelques tours dans les 1’55 alors que je n’avais pas le meilleur pneu à l’avant. Avec le tendre, j’aurais pu aller beaucoup plus vite et nous avons eu du graining. Ce pneu ne sera probablement pas proposé pour le week-end de course parce que Michelin prévoit de changer pour un pneu un peu plus dur et un pneu un peu moins dur que celui que j’ai utilisé pour ma simulation de course. Avec le pneu intermédiaire à l’avant j’aurais pu aller encore plus vite. Je suis donc content de mon chrono et de ma simulation parce que nous sommes prêts à être compétitifs en course.”

Déjà Champion du Monde ?

Quelques arguments…

La Yamaha M1 est prête depuis Sepang.

 

 

Qu’il s’agisse de l’adaptation aux Michelin ou au software unique.

Lorenzo a pulvérisé tout le monde à Sepang, toujours été dans le coup à Phillip Island qui est pourtant un circuit qu’il n’aime pas.

À Losail pour ces derniers trois jours, certes il a été battu le jeudi par Vinales et Iannone mais…

 

MAVERICK VINALES

MAVERICK VINALES

 

Mais peut-on sérieusement imaginer qu’en GP, Vinales ou Iannone gagne un duel contre Lorenzo ?

Lorenzo qui bien sûr peut chuter ou dégrader un pneu mais en dehors de ces possibilités qui ira le chercher ?

Sûrement pas une Honda, en tous cas en début de saison, elles sont relativement aux pelotes.

À Losail, de ce que disait Marquez le premier jour de ces essais, la Honda n’est pas bonne en milieu de courbe et fait donc perdre du temps en sortie de courbe.

 

LES HONDA PAS ENCORE DANS LE COUP

LES HONDA PAS ENCORE DANS LE COUP

 

On se souviendra en fait que sur les quelques millions de dollars que valait l’an dernier une Honda officielle, plus de la moitié du budget était consacré à l’électronique.

L’arrivée du software unique est donc un vrai drame pour ce team.

Cela dit, en fin de séance, Marquez, qui a chuté pour la deuxième fois en deux jours,  réussit à arracher le cinquième temps de Rossi, mais les écarts sont incroyables, de quelques millièmes de seconde alors que Lorenzo,est loin devant !

 

MARC MARQUEZ ARRACHE UN QUATRIEME TEMPS

MARC MARQUEZ ARRACHE UN CHRONO EN FIN DE TROISIÈME JOUR

Marc Marquez : “Honnêtement, je suis très content aujourd’hui parce que nous avons vu la lumière au bout du tunnel. J’ai retrouvé un bon feeling sur la moto et j’ai chuté mais je sais au moins pourquoi. Nous avons beaucoup progressé et je tiens à remercier le team pour l’excellent travail qu’ils ont fait. Tout le monde a travaillé très dur, hier ils avaient terminé à 3h du matin et aujourd’hui tout le monde était de retour au circuit à 10h. Je suis très content parce que nous avons fait un pas en avant sur un circuit qui me pose généralement problème. Nous avons fait de gros changements qui m’ont permis de commencer à gagner en confiance, en roulant à un bon rythme derrière Jorge (Lorenzo) mais aussi tout seul. Ce n’est cependant pas suffisant, nous devons davantage progresser mais après aujourd’hui je suis plus confiant pour la course. Hier j’avais été inquiet de notre niveau parce que je n’avais ni rythme ni confiance et aujourd’hui nous avons bien avancé. Je suis donc content du résultat final de ce dernier test de présaison. Nous avons trouvé beaucoup de choses qui m’ont permis de rouler à un bon niveau.”

Redding est à cinq dixièmes de Lorenzo, mais derrière, Vinales est à sept millièmes, Marquez à 69 millièmes de Vinales, Rossi à 27 millièmes de Marquez.

 

SCOTT REDDING FORMIDABLE

SCOTT REDDING FORMIDABLE

 

La conclusion c’est que tout le monde est à cinq dixièmes de Lorenzo !

Pour les autres teams, la Suzuki de Vinales marche bien, pneus et électronique, pourtant dans le stand on a toujours pas décidé au matin du troisième jour quel cadre on va utiliser, et pour l’instant la boîte Seamless n’est pas encore opérationnelle.

Vinales a tout juste commencé à tester cette boîte ce vendredi.

Chez Ducati, les satellites marchent souvent mieux que les Factory (aujourd’hui c’est Redding qui est le meilleur rouge) et sur les modèles 2016, on n’arrive pas à se faire aux Michelin neufs, Iannone disait hier qu’il faisait ses bons chronos avec des pneus usés.

Reste Rossi.

 

FORZA DOTTORE!

FORZA DOTTORE!

 

Il a pris chaque jour de Losail quatre à cinq dixièmes derrière Lorenzo.

Mais on sait que les roulages tout seul c’est pas son truc, ce qui l’amuse c’est la baston et il a la moto pour ça.

Il faut donc espérer que les Ducati, la Suzuki de Vinales, Rossi vont animer les débuts de GP, peut-être Marquez, mais Lorenzo est bien parti pour massacrer le début de l’année.

Loris Baz est treizième temps de ce dernier jour.

 

LORIS BAZ

LORIS BAZ

Le garçon est heureux de ces essais de Losail, intarissable même…

Il raconte sa journée beaucoup mieux que je ne pourrais le faire, je n’étais pas sur la moto…

Lui, si…

« Je suis parti avec les vieux pneus afin de régler au mieux la moto. J’ai trouvé une configuration qui était vraiment idéale et j’ai pu améliorer mon meilleur temps de cinq dixièmes en 1’56.00. Je l’ai réalisé avec un pneu avant qui avait déjà 30 tours et un pneu arrière qui n’était pas le meilleur puisqu’il avait déjà 8 tours. Grâce à ce réglage, j’ai réussi à retrouver la confiance de Phillip Island. Je suis ensuite rentré pour passer un pneu neuf. Et en repartant, il s’est avéré que le pneu avant avait un défaut. Un pneu avant défectueux, un peu comme celui de mon coéquipier qui avait chuté pour cette raison. Je perdais l’avant partout, mais j’ai tout de même insisté pour tenter d’améliorer. Sachant que je n’avais plus de pneu avant à disposition, j’ai continué. Je n’ai que très peu amélioré. J’ai chuté, car le pneu avant s’est détruit sur le côté droit. Puisque nous n’avions plus de pneus, nous avons décidé d’arrêter. C’est dommage, parce que je savais que nous avions le potentiel de faire une sixième place au classement en 1’55.5. Je reste satisfait de ce test. Nous avons retrouvé le ‘feeling’ de Phillip Island et c’est de bon augure pour la course. Le classement est serré et je pense qu’il y aura moyen de faire quelque chose durant le Grand Prix. J’ai vraiment hâte de commencer la saison.D’ici au premier Grand Prix, je vais en profiter pour réaliser une bonne semaine d’entrainement. Je vais faire un peu de buggy et de moto sur glace. Vivement le premier Grand Prix ! »

Pour les MotoGP, rendez vous le 20 mars à Losail pour le premier GP.

Les essais officiels, c’est fini.

Les Moto2 et Moto3 rouleront une fois en essais officiels, à Losail, enfin avec les vrais moteurs, du 11 au 13 mars.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et Michelin

 

 Résultats combinés Moto3 en essais officiels 2016 à Jerez  

http://resources.motogp.com/files/testresults/2016_Moto3_Test__Jerez_combined_9.pdf?version=1457111983

Résultats combinés Moto2 en essais officiels 2016 à Jerez  

http://resources.motogp.com/files/testresults/2016_Moto2_Test__Jerez_combined_9.pdf?version=1457106473

Résultats des trois jours en essais officiels MotoGP 2016 Losail

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Qatar+Test+2016

 

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis