WSBK EN AUSTRALIE : REA DEUX FOIS VICTORIEUX, DÉJÀ CHAMPION DU MONDE 2016 ?

a a a a a phillip 2 rea
JONATHAN REA,BIEN PARTI POUR UN NOUVEAU TITRE!

JONATHAN REA, bien parti pour conserver son titre  de CHAMPION du MONDE!

 

Sur cette deuxième manche australienne, Rea fait un doublé formidable pour lui et ses fans, un peu désespérant pour l’intérêt du Championnat qui vient !

Un doublé ici, ce n’est pas fréquent, le dernier était celui de Carlos Checa en 2011 !

Temps superbe pour ce dimanche, 21 degrés pour l’air, 39 pour la piste selon Pirelli.

 

 SUPERBIKE-WSBK-2016-PHILIPP-IDLAND-SYKES et REA, les deux pilotes KAWASAKI, le 28 février.


SYKES et REA, les deux pilotes KAWASAKI

 

Comme d’hab, Tom Sykes est parti devant, ce qui est logique il était en pole, Rea deux, Giugliano trois, puis on trouve Van den Mark et Sylvain Guintoli.

Guintoli qui la veille n’était pas dans le bon wagon, il part mieux, reste à savoir s’il va tenir le rythme…

Lui le peut, mais on le rappelle, sa moto est nouvelle.

Puis Chaz Davies a passé Guintoli, mauvais plan et Hayden est venu rouler avec lui.

Excellent plan en revanche pour Van der Mark, troisième devant des Ducati déchainées qui n’arrivent pas à le passer.

 

FORMIDABLE MICKAËL VAN DER MARK!

FORMIDABLE MICKAËL VAN DER MARK!

 

Il a été le coéquipier de Guintoli l’an dernier, sur des Honda peu vaillantes, et cette année, débarrassé, c’est vrai que c’est encombrant, de la présence du champion du monde dans son team, il se lâche complètement avec des résultats intéressants même si hélas il ne parvient pas à reprendre les verts.

Enfin LE vert.

Rea.

Car Tom Sykes, bien entendu, il a perdu le titre et même la deuxième place au général en 2015 à cause de cela, va taper dans ses pneus comme un malade et perdre un paquet de places quand ils vont commencer à lâcher pied…

 

SYKES A ENCORE BRÛLÉ SES PNEUS

SYKES A ENCORE BRÛLÉ SES PNEUS

 

Et oui, on sait que ce pilote anglais est brillantissime en qualifs, mais quelqu’un arrivera t’il à lui inculquer qu’en course, il faut gérer, surtout si l’on est en tête !

Pour Agusta, horrible journée, Leon Camier tombe en carafe.

Il repartira mais « à dache ».

 

LEON CAMIER EN CARAFE

LEON CAMIER EN CARAFE

 

Un peu avant, en Supersport, Jules Cluzel et son ennemi absolu Sofuoglu sont tous deux allés « au tas », il pleuvait fin, bref pour la maison italienne, cette manche australienne est un désastre.

 

MAGNIFIQUE VICTOIRE DU SUISSE RANDY KRUMMENACHER EN SUPERSPORT

MAGNIFIQUE VICTOIRE DU SUISSE RANDY KRUMMENACHER EN SUPERSPORT

 

A propos de chutes, entre la pluie et le fait que ce circuit magique est une lime à pneus, il y a eu un nombre de chutes impressionnant et Savadori, le pilote Aprilia, lequel a fini au centre médical.

La saga Aprilia, ce ne sera pas cette année, on sait que les deux motos ont été récupérées au service course Aprilia où elles étaient à l’abandon, l’usine acceptant seulement de les donner, mais sans aucune assistance.

Devant, Sylvain Guintoli n’est plus dans le paquet, il suit les six premiers à une seconde.

 

LES DUCATI,VAN DER MARK,GUINTOLI

LES DUCATI, VAN DER MARK, GUINTOLI, PAS LOIN LE SYLVAIN !

 

C’est à la mi-course que les pneus de Sykes ont commencé à lui faire savoir qu’ils en avaient marre de prendre des coups de surchauffe, ils se dégradent et le pilote fait de belles glissades, signe que ça sent la fin de la charge en tête.

Et bien sûr, tout cela se termine par un superbe large, Rea, Van der Mark et Chaz Davies le passent, la hantise (la mienne en tous cas) de voir l’histoire se répéter revient à toute vitesse, en tête, ce sont les trois pilotes qui ont terminé en tête la course un la veille…

 

VAN DER MARK CONTRE LES DUCATI

VAN DER MARK CONTRE LES DUCATI

 

Mais non, on ne refait pas la copie conforme du samedi, Van der Mark va prendre la tête, suivi de Rea et Davies, les deux angliches attendent le bon moment et surtout un peu plus tard, le circuit est toujours aussi abrasif et les pneus doivent être ménagés.

Derrière la Yamaha  de Sylvain Guintoli, a recollé au peloton.

Dans le groupe BMW, c’est Torres, pourtant opéré il y a quelques jours, légèrement certes mais opéré quand même, qui prend la tête, il est huit, derrière Guintoli et devant Brookes.

 

JORDI TORRES,MEILLEUR BMW

JORDI TORRES, meilleur pilote BMW

 

Puis, ce qui prouve qu’on ne fait pas semblant en tête de course, Sykes et Giugliano se touchent, perdent donc du temps, en tous cas ouvrent leurs trajectoires, ce qui permet à Hayden et Guintoli de les passer, Nicky Hayden est donc quatre, Sylvain Guintoli cinq.

On rappellera à ce moment que pour Hayden, ex-Champion du Monde de MotoGP, celui qui a empêché le «dottore» Rossi de détenir aujourd’hui avec un compte rond de dix titres,  roule sa première course de Superbike moderne et Guintoli roule sa première course sur une moto qui arrive en WSBK, la Yamaha R1.

Beau mélange d’ancien et de nouveau, où, pourquoi pas, un podium  serait même envisageable…

 

SYKES, HAYDEN, GUINTOLI

SYKES, HAYDEN, GUINTOLI

 

Mais il n’y aura pas de podium pour les deux pilotes.

Rea et Davies passent Van Der Mark, Hayden se rapproche un peu, mais juste un peu, alors que Guintoli, lui, se bat comme un beau diable pour garder sa cinquième place devant Giugliano et Sykes.

Dans l’avant dernier tour, Davies prend la tête, «bis repetita» par rapport à la veille, toujours…

Mais, là encore il y a peut-être eu un peu trop de demande du côté des pneus, Davies part à la faute.

Van der Mark est donc deux, son meilleur résultat depuis qu’il roule en WSBK.

 

LA CHUTE DE DAVIES

LA CHUTE DE DAVIES

 

David Giugliano est trois, son podium sauve l’honneur de Ducati, comme celui de Davies la veille.

Hayden est quatre, Guintoli cinq, excellents résultats pour ces deux pilotes, pour des raisons différentes, je l’ai dit.

Le podium aurait été symboliquement une belle récompense mais on est sur cette cruauté absolue qu’est une course de motos, et les récompenses, ce sont les killers qui y ont droit, pas les méritants…

Hayden y a cru, il est trois au dernier virage, ce qui est génial, Honda pouvant alors faire deux et trois derrière Rea, mais Giugliano sort la botte secrète, en WSBK on sait sa battre en groupe, et pique le podium de notre ami américain, alias le «kid du Kentucky».

 

NICKY HAYDEN A QUELQUES MILLIEMES DU PODIUM

NICKY HAYDEN A QUELQUES MILLIEMES DU PODIUM

 

Tom Sykes a encore bien raté sa course, dans ce monde de killers on roule aussi avec la tête, et de ce côté-là, l’angliche pur et dur (Rea est de l’Ulster -Irlande du nord) manque peut-être un peu de discernement.

Torres finit sept, ce qui est bien pour lui, un peu convalescent, ce qui est bien pour BMW même si on regrette un peu de ne pas voir des pilotes brillantissimes comme Josh Brookes se battre devant.

 

 SUPERBIKE WSBK 2016 -PHILIPP IDLAND - REA double vainqueur les 27 et 28 fevrier deja solide leader du CHAMPIONNAT.


SUPERBIKE WSBK 2016 -PHILIPP ISLAND – REA double vainqueur et solide leader du CHAMPIONNAT.

 

Jonathan Rea qui redescendu du podium, confiait:

« C’est incroyable. Nous avons eu deux courses vraiment identiques ce week-end. Je viens de gagner pour la deuxième fois et je suis resté très patient dans les deux courses au début. Aujourd’hui, je savais que Chaz allait faire une erreur encore, une histoire de bis-repetita de la 1ère course d’hier. Il est venu quand il n’y avait pas d’espace, et est allé complètement large et, malheureusement pour lui, il a fait une erreur. Les changements de set-up que nous avons faits entre hier et aujourd’hui signifient que l’équipe m’a donné une moto qui avant n’était pas si facile à piloter mais je suis prêt prêt pour les attaques. Je remercie mon équipe pour cela. Nous avons joué le jeu de la stratégie ici à Phillip Island et cela a vraiment payé. Je pense que nous travaillons à environ 85-90% du potentiel de la machine et je suis vraiment fier de donner à Kawasaki ces deux victoires sur la nouvelle moto ».

La prochaine manche est en Thaïlande, du 11 au 13 mars, l’an dernier, Rea y avait fait un doublé!

S’il le refait, oui, mon titre de ce jour deviendra prémonitoire, «Rea est déjà Champion du Monde ? » s’écrira alors sans point d’interrogation…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

 

SUPERBIKE 2016 PHILIPP ISLAND La YAMAHA de SYLVAIN GUINTOLI

SUPERBIKE 2016 PHILIPP ISLAND La YAMAHA de SYLVAIN GUINTOLI

 

Résultats manche deux WSBK 2016 en Australie

 http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/AUS/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

 

 SUPERBIKE-WSBK-2016-PHILIPP-IDLAND-REA-double-vainqueur-les-27-et-28-fevrier-deja-solide-leader-du-CHAMPIONNAT


SUPERBIKE-WSBK-2016-PHILIPP-ISLAND-REA double vainqueur les 27 et 28 février et déjà solide leader du CHAMPIONNAT

Classement du championnat du monde WSBK  2016 après l’Australie 

. J. REA KAWASAKI : 50 points
2. M. VAN DER MARK HONDA : 36 pts
3. D. GIUGLIANO DUCATI : 29 pts
4. C. DAVIES DUCATI : 26 pts
5. S. GUINTOLI YAMAHA : 21 pts
6. T. SYKES KAWASAKI : 21 pts
7. N. HAYDEN HONDA : 20 pts
8. J. TORRES BMW : 17 pts
9. J. BROOKES BMW : 13 pts
10. L. CAMIER MV AGUSTA : 9 pts
11. R. RAMOS KAWASAKI : 9 pts
12. M. REITERBERGER BMW : 8 pts
13. K. ABRAHAM BMW : 8 pts
14. L. SAVADORI APRILIA : 4 pts
15. A. DE ANGELIS APRILIA : 3 pts
16. A. LOWES YAMAHA : 2 pts
17. M. JONES DUCATI : 2 pts
18. S. BARRIER KAWASAKI : 2 pts

 

Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis