WSBK 2016 À PHILLIP ISLAND : POUR REA LA PREMIÈRE, UN CHEVEU DEVANT DAVIES. GUINTOLI, SIX.

a a a a a australie 1 arrivée
GROSSE BASTON EN PAQUET

GROSSE BASTON EN PAQUET

 

Bon, d’abord la pôle, ça, c’est pour Sykes, normal.

On y sait le garçon intouchable ou presque.

Battant au passage le chrono de Guintoli en 2014.

Et sur cette pôle, Giugliano et sa Ducati sont seconds, puis c’est Rea et les deux Yamaha de Guintoli et Lowes.

Sykes en pole, ça, on touche pas.

C’est la première fois de toute l’histoire du WSBK, on court aussi le samedi pour attirer le chaland, ce qui fonctionne, Phillips Island est plein, il faut dire qu’il fait 20 degrés, la piste est à 32 (données de Pirelli) et on ne s’amuse pas tous les jours comme ça à Melbourne, la ville qui est à côté.

 

SYKES EST POLE MAIS LARGEMENT BATTU EN COURSE

SYKES EST PÔLE MAIS LARGEMENT BATTU EN COURSE

 

Pour Guintoli, c’est hélas réglé dès le départ, où il pointe huitième, derrière Hayden.

En WSBK, on ne remonte pas ça, enfin pas tout, surtout avec les calibres qui sont devant !

Devant, c’est Rea, Champion du Monde 2015, qui a fait le holeshot, devant son coéquipier Sykes, la Ducati de Giugliano, la Honda de Michael Van der Mark et la Yamaha d’Alex Lowes.

C’est d’abord une belle bagarre entre Davies, mal parti comme Guintoli mais qui passe d’abord Giugliano, puis Van der Mark.

En somme, les Yamaha, hier brillantes, ne sont pas devant et les Ducati, très discrètes durant les essais libres, sont en bagarre avec les deux Kawasaki, annoncées Championnes du Monde… avant les premiers cent mètres de la première course !

 

HAYDEN EN BAGARRE AVEC LES YAMAHA

HAYDEN EN BAGARRE AVEC LES YAMAHA

 

On a donc Rea et Sykes devant Davies, Giugliano et Van der Mark.

Guintoli ferme le peloton, les Aprilia, enfin celle de Savadori, suivent Sylvain, et BMW est là aussi avec une timide dixième place de Markus Reiterberger.

Pour MV Agusta, c’est carrément le drame, Camier est à cinq secondes derrière la BMW…

Côté pneus, la bagarre entre les Ducati et la Honda a coûté cher, on a bien tapé dedans, devant chez Kawa, aucun problème bien sûr, la veille Rea a fait une simulation longue et l’on sait exactement où l’on en est.

Sykes a passé Rea quand même en tapant un peu dans ses gommes, ce qui aura une incidence sur la suite de la course.

C’est en effet ce qui se passe, et on est loin de l’arrivée, on a du faire la moitié des tours, quand Tom Sykes se fait passer par Rea, puis par les deux Ducati.

 

VAN DER MARK,BRILLANT TROISIEME

VAN DER MARK, BRILLANT TROISIÈME

 

On joue un peu par équipes, derrière cette bataille se trouvent les deux Honda, Hayden est revenu dans la course, devant les deux Honda.

Entre Rea, leader, et Guintoli, huitième, il y a un peu plus d’une seconde, il y a aura donc du changement, mais pas de révolution.

 

ENFIN DE BAGARRES EN PAQUET!

ENFIN DES BAGARRES EN PAQUET !

 

Le changement c’est que Sykes continue de dégringoler avec son pneu arrière qui part en petits bouts,  Hayden le passe.

Et, enfin, Guintoli se décide à attaquer, mais pas loin, il passe juste son coéquipier Lowes.

Le groupe, c’est logique, s’étire, puis se sépare, Rea, Davies, Giugliano et Van der Mark vont terminer seuls.

La fin se fera entre ses quatre pilotes, et en fait entre Rea et Davies, bref une histoire d’angliches, à trois d’ailleurs, car Van der Mark est avec eux.

Rea par exemple, se fait manger par la Ducati de Davies, revient devant, puis Van Der Mark mange les Ducati…

 

DAVIES GROS GUERRIER

DAVIES GROS GUERRIER

 

Petit regard derrière avant l’arrivée, Lowes a chuté, Torres avec sa BMW passe Reiterberger, Savadori et son Aprilia sont dix, devant la BMW de John Brookes.

La marque allemande fait une sorte de tir groupé, mais loin, très loin de la ‘baston’ devant.

Et puis ce sont les deux derniers tours.

Superbes, Davies parvient encore à passer Rea, mais ce garçon est un redoutable finisseur et repasse devant sous les damiers, c’est sa trentième victoire, quelques millièmes devant Davies.

 

 SUPERBIKE 2016 PHILIPP ISLAND 27 fevrier-SYLVAIN GUINTOLI YAMAHA


SUPERBIKE 2016 PHILIPP ISLAND 27 février-SYLVAIN GUINTOLI SIX avec la YAMAHA qui débute en WSBK

 

Van der Mark est à une demi seconde, suivent Giugliano et Sykes, qui peuvent logiquement se dire qu’ils ont raté leur coup mais après le départ, quant à Guintoli, il termine finalement six, ce qui est formidable alors qu’il court sur la Yamaha qui fait son entrée en WSBK, mais terriblement décevant par rapport à ses essais de la veille !

Et oui, on est trop exigeants…

 

JOSH BROOKES ET BMW:PEUVENT ET DOIVENT MIEUX FAIRE

JOSH BROOKES ET BMW : PEUVENT ET DOIVENT MIEUX FAIRE !

 

Par exemple, une grosse partie de la course s’est faite en paquet devant, avec huit pilotes, cela change beaucoup des litanies verdâtres de 2015.

Mais bon, c’est quand même un vert qui gagne.

Bilan Rea prend déjà la tête du Championnat mais l’autre Kawa est largement battue, et surtout Rea finit à un cheveu devant Davies, on peut donc imaginer que le titre ne soit pas déjà joué, et c’est une bonne chose…

La deuxième course aura lieu demain matin à cinq heures «french time»

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

 

Résultats première manche WSBK Phillip Island 2016 :

http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/AUS/SBK/001/CLA/Results.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

 

Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis