WMX 2016 (MONDIAL FÉMININ DE MOTOCROSS), LIVIA LANCELOT A UN MORAL D’ENFER !

 

Après de nombreux podiums sur chacune des deux saisons mondiales passées, Livia Lancelot, pilote française de 28 ans, roule le Mondial féminin 2016 avec la volonté de décrocher un nouveau titre, elle a été championne du monde en 2008 avant une longue période d’abstinence de mondial pour cause de manque de budgets.

Elle est à Doha pour l’ouverture du Mondial 2016.

« Je me sens bien, nous avons bien travaillé durant l’hiver et j’ai eu plus de temps pour préparer la saison puisque je ne suis pas allée m’entraîner en Californie. Nous avons fait des tas d’essais avec des options différentes de moteurs et de suspensions. J’ai bossé avec mon préparateur physique Bruno Losito, j’ai juste fait un petit break après le cross inter de Valence où je m’étais pris une grosse gaufre. Mal de crâne et mal de dos durant quelques jours, maintenant ça va. »  

 

 

Cela ne se fait pas, sauf en sports mécaniques, de parler de son âge à une jolie fille…

« J’ai 28 ans, mais cela peut sembler étrange pour des tas de gens, je m’améliore encore chaque année. Quand j’ai commencé il n’y avait ni championnat de France ni mondial pour les femmes, rien de professionnel pour s’entraîner. Du coup je ne me suis vraiment mise à une préparation professionnelle qu’il ya deux ans, j’ai bossé avec un coach, et je me connais parfaitement ».

 

 

On lui rappelle qu’elle a raté le titre 2015 d’un cheveu…

« Il est évident que mon but cette année ne peut être que le titre, mais ce n’est pas ma dernière saison, et de toute façon, je ferai cette saison course par course, sans penser au résultat de fin de saison. J’aimerais décrocher la plaque rouge de leader le plus vite possible, puis la garder bien sûr. Je n’ai bossé que pour ça ! »

 

 

Livia a une particularité, elle est à la fois pilote et patronne de son team.

« J’ai une très bonne équipe autour de moi, il est certain que quand j’ai décidé de monter mon propre team je n’imaginais pas tout le boulot supplémentaire que c’était durant la semaine, avant les courses le week end. Mais j’aime être mon propre patron. Nous avons eu de beaux soutiens, Kawasaki, Fox et Bihr. Cette saison, ma coéquipière Yvana Demaria courra juste deux GP, en France et en Suisse, j’aurai donc du temps pour gérer ma propre saison, cette année nous courons sept GP. »

Livia a gagné le GP du Qatar en 2015…

« C’est une course différente des autres. Je l’aime bien ce GP. C’est amusant de rouler de nuit sous les spotlights, le circuit est bien. La première année, ils avaient tracé de gros sauts, ce qui n’était pas terrible, mais ils ont amélioré le circuit. Bon, c’est le premier GP, je l’ai gagné l’an dernier, on va essayer de faire aussi bien que possible cette année ! »

Allez France !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Team

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis