LA PROCÉDURE DES QUALIFICATIONS BOULEVERSÉE EN F1 ET CE DÈS 2016 !?

F1-2016-MONTMELO-Mardi-23-février-La-RENAULTde-Jolyon-PALMER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 F1-2016-MONTMELO-23-février-Le-stand-de-chronometrage-HAAS-Photo-Max-MALKA


F1-2016-MONTMELÓ-23-février-Le-stand-de-chronometrage-HAAS-Photo-Max-MALKA

 

Réunis à Genéve en Suisse ce mardi, les patrons des écuries de la Formule, la FOM, et la FIA ont approuvé à l’unanimité la modification de la procédure de la séance des qualifications des Grands Prix de Formule 1 et ce dès l’actuelle saison.

De quoi s’agit-t-il ?

 

F1 2016 MONTMELO - En piste pour la MERCEDES de Nico ROSBERG - Photo Antoine CAMBLOR.

F1 2016 MONTMELÓ – En piste pour la FORCE INDIA – Photo Antoine CAMBLOR.

 

La séance des essais qualificatifs le samedi en début d’après-midi, durerait toujours une heure mais si elle serait toujours divisée en trois parties comme jusqu’alors (Q1-Q2-Q3), les pilotes auraient désormais l’obligation de se trouver en permanence en piste dès le début de chacune des session jusqu’à leur élimination.

 

F1-2016-MONTMELO-Mardi-23-février-La-RENAULTde-Jolyon-PALMER-Photo-Antoine-CAMBLOR

F1-2016-MONTMELÓ-Mardi-23-février-La-RENAULTde-Jolyon-PALMER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Explications

La Q1 durerait dorénavant seize minutes. Après sept minutes, le pilote le plus lent en piste serait éliminé et ce toutes les quatre-vingt-dix secondes jusqu’à ce qu’il ne reste plus que quinze des vingt voitures en piste.

 

F1-2016-MONTMELO-En-piste-pour-la-FERRARI-de-Sebastian-VETTEL-Photo-Antoine-CAMBLOR

F1-2016-MONTMELÓ-En-piste-pour-la-FERRARI-de-Sebastian-VETTEL-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Après une courte pause, les pilotes débuteraient alors la Q2, laquelle durerait quinze minutes, la phase éliminatoire commençant elle au bout de six minutes. Et comme lors de la Q1, le pilote le plus lent serait à nouveau également éliminé toutes les quatre-vingt-dix secondes jusqu’à ce qu’il n’en demeure plus que huit en lice et ce pour participer enfin à la Q3 qui durerait, elle, quatorze minutes.

 

 F1-2016-MONTMELO-23-février-Jenson-BUTTON-au-volant-de-la-McLAREN-Photo-Max-MALKA


F1-2016-MONTMELÓ-23-février-Fernando ALONSO au volant de la McLAREN-Photo-Max-MALKA

 

Et comme pour la Q1 et la Q2, on répéterait le processus : le pilote le plus lent en piste devant rejoindre son stand après cinq minutes et ensuite, toutes les quatre-vingt-dix secondes, un nouveau pilote serait éliminé.

Finalement la pole se jouerait sur une période d’une minute et demie entre les deux derniers pilotes encore en lice sur la piste !

 

 F1-2016-MONTMELO-En-piste-pour-la-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG-Photo-Antoine-CAMBLOR


F1-2016-MONTMELÓ-En-piste-pour-la-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Qu’en penser ?

Why not, cette procédure aurait l’avantage d’être extrêmement dynamique !

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, qui doit se réunir le 4 mars prochain, devra entériner cette  demande afin qu’elle entre en application des le GP d’Australie, manche inaugurale de la saison 2016, à Melbourne le 20 mars prochain.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et Antoine CAMBLOR

 

 F1-2016-MONTMELO-En-piste-pour-la-RED-BULL-de-Daniel-RICCIARDO-Photo-Antoine-CAMBLOR


F1-2016-MONTMELO-En-piste-pour-la-RED-BULL-de-Daniel-RICCIARDO-Photo-Antoine-CAMBLOR

Evenements F1

About Author

gilles