LE TCR BENELUX DEVRAIT INTÉRESSER LES ÉCURIES FRANÇAISES.

TCR-Sam-Dejonghe-et-Denis-Dupont-avec-le-Présidentd u RACB-François-Cornélis à Mettet

 

 

Logo TCR BENELUX. 66

 

En 2016, le TCR Benelux sera organisé par Kronos Events, la société de Marc Van Dalen et Jean-Pierre Mondron et marquera le renouveau des compétitions en Belgique mais aussi aux Pays-Bas et au Luxembourg. Il remplacera le BRCC belge qui ne séduisait plus. Le TCR Benelux se veut comme l’héritier du Belgian Procar qui a connu ses heures de gloire dans les années 90.

Les voitures éligibles : celles répondant à la réglementation TCR initiée par Marcello Lotti en vigueur dans d’autres compétitions nationales et bien sûr le Championnat International déjà organisé en 2015. On retrouvera donc : Seat Leon, Honda Civic, Alfa Romeo Giulietta, Subaru WRX, Opel Astra, VW Golf et Ford Focus. Toutes des voitures équipées d’un 4 cylindres 2 litres turbo de 330 chevaux.

 

 TCR-Honda-Civic-Mettet-Photo-Letihon


TCR- La Honda Civic à Mettet-Photo KRONOS Letihon

 

Les règles : deux pilotes se partageront une voiture par meeting (à noter qu’un gentleman driver peut rouler seul). Il y aura 5 courses au programme. 1 course longue d’une heure avec pitstop obligatoire et 4 courses sprint de 20 minutes. Il y aura également une séance d’essais libres. A l’instar de la Formule e, la grille de départ de la course longue sera établie grâce à un vote sur les réseaux sociaux avec une application officielle ! Les grilles de départ des courses sprint 1 et 3 seront établies en fonction des meilleurs chronos avant et après le pitstop tandis que les grilles des courses 2 et 4 seront établies en fonction des résultats des courses 1 et 3.

 

TCR-Opel-Astra-Mettet-Photo-Letihon.

TCR-Opel Astra-Mettet-Photo KRONOS Letihon.

 

Détail intéressant, les voitures et teams seront rassemblées dans un « TCR Village » avec les camions des teams cachés derrière des panneaux composites afin de créer une vraie atmosphère égale pour tout le monde. Les tarifs d’inscriptions seront dégressifs. De 19.500 € à l’année pour moins de 15 voitures inscrites, il passera 16.675 € pour plus de 15 voitures inscrites et 15.600 € pour plus de 20 voitures. Des prize moneys sont également à l’étude. Toutes les voitures seront chaussées en Michelin.

 

 TCR-BENELUX-2016-OPEL-ASTRA-Team-DG-Sport-Photo-KRONOS


TCR-BENELUX-2016-OPEL-ASTRA-Team DG Sport-Photo-KRONOS

 

Le championnat promet de rencontrer un beau succès national, les équipes faisant des offres entre 50.000 et 100.000 € la saison par pilote. Les organisateurs tablent sur 15 voitures pour la première course de la saison et jusqu’à une trentaine en fin de saison.

En quoi cela serait intéressant pour les pilotes et teams français de venir en TCR Benelux ?

1. Il n’y a pas de championnat TCR en France et le Benelux est le plus proche géographiquement !

2. Avec 185 minutes de roulage par week-end, les teams pourront rentabiliser l’investissement dans des voitures. Par exemple, JSB Compétition qui a des Seat Leon qui ne roulent qu’en Seat Eurocup.

3. Le TCR Benelux sera sûrement le championnat TCR national qui aura le plus de succès. Kronos est à 200 % derrière le TCR et fait un travail dynamique en étant à l’écoute des teams et des pilotes.

4. Selon le journal la Dernière Heure, Peugeot Sport s’est arrangé avec la FIA pour que les 308 Racing Cup puissent rouler en TCR Benelux, en attendant l’arrivée d’une vraie 308 TCR pour 2017. Ainsi, les teams qui ont acheté des Peugeot 308 Cup pour rouler en Cup française pourront venir rouler en TCR Benelux et avec une Balance of Performance prévue pour elle, la 308 turbo 1600 cm³ étant moins puissante mais plus légère que les TCR 2 litres.

 

TCR-Guillaume-Mondron-Mettet-Photo Kronos -Letihon.

TCR-Guillaume-Mondron à Mettet-Photo KRONOS -Letihon.

 

Plusieurs grands noms belges projettent de rouler en TCR Benelux. On attend notamment Vincent Radermecker (vu en BTCC chez Volvo et Vauxhall), Pierre-Yves Corthals (vu sur Seat en WTCC), Frédéric Bouvy (Vainqueur des 24h de Spa 1999), Stéphane Lémeret (déjà assuré de rouler, pilote-journaliste, très connu en GT),...

Côté Hollandais, on pourrait avoir la famille Bleekemolen, Duncan Huisman et pourquoi pas Loris Hezemans (fils cadet de Toine, 18 ans) et Stéphanie Kox (fille de Peter Kox).

 

TCR-Guillaume-Mondron-Mettet-Photo-Letihon.

TCR-Guillaume-Mondron-Mettet-Photo KRONOS Letihon.

 

De nombreux jeunes pilotes participeront ou voudront participer comme Alexis Van de Poele, Guillaume et Edouard Mondron, Romain Degeer (champion junior de Clio Cup Benelux 2015), Émile De Dryver (fils de l’ex-pilote F1 Bernard) et aussi, un Français, Amaury Richard.

Pilote en Eurocup Formule Renault 2.0 2015, il a été finaliste du Volant Euroformula 2014 gagné par Amaury Bonduel. Il fera équipe avec Didier Van Dalen, fils de Thierry Van Dalen sur une VW Golf préparée par Delahaye Racing.

 

 

TCR-Sam-Dejonghe-et-Denis-Dupont-avec-le-Présidentd u RACB-François-Cornélis à Mettet

TCR-Sam-Dejonghe-et-Denis-Dupont-avec-le-Président du RACB-François-Cornélis à Mettet

 

De nombreuses initiatives se sont mises en place. Le RACB a lancé un concours de détection pour permettre à deux jeunes de faire une saison sur une Seat Leon préparée par WRT et soutenue par Seat Belgique. Un Flamand et un Wallon ont gagné : Sam Dejonghe et Denis Dupont.

Stéphane Lémeret roulera sur une Honda Civic couvée par le Boutsen Ginion Racing (le team dirigé par Olivier Lainé et Olivia Boutsen, la sœur de Thierry) et soutenue par Honda Belgique. L’objectif pour Stéphane est d’avoir un équipier « guest » à chaque course (les noms de Stoffel Vandoorne, Bertrand Baguette, Tiago Monteiro,… sont cités dans la presse).

Enfin, le Belgian VW Club (la branche en charge des programmes sportifs de VW Belgique) soutiendra toutes les Golf engagées avec un gros effort au niveau pub et communication (et aussi une aide financière).

 

 TCR-VW-Golf-Mettet-Photo-Letihon


TCR-VW-Golf- Présentation à Mettet-Photo-KRONOS Letihon

 

Beaucoup de teams seront impliqués en TCR Benelux. En plus de WRT, Boutsen Ginion Racing et Delahaye Racing (le team qui engageait la Porsche de Paul-Loup Chatin aux dernières 24h de Spa), il y aura le Milo Racing, DVB Racing, Bas Koeten Racing, Ichiban Racing et d’autres teams sont attendus comme le Team Bleekemolen, Ferry Monster ou Vortex venu du Luxembourg. Sans oublier l’un ou l’autre team étranger puisqu’une des manches du TCR Benelux comptera pour le critérium européen TCR.

 

TCR-BENELUX-2016-OPEL-Photo-KRONOS.

TCR-BENELUX-2016-OPEL Astra -Photo KRONOS.

 

Le calendrier est également alléchant avec 6 manches très bien choisies avec beaucoup de fans présents dans les tribunes. Après la première manche à Spa avec le GT Open programmé mi-mai pour permettre à tout le monde d’être prêt à temps, le TCR Benelux ira à Zandvoort en lever de rideau du prestigieux DTM (!), ensuite à Zolder en prologue des 24 heures, à Colmarberg au Luxembourg, à Assen (Pays-Bas) pour les Formido Races et enfin à Mettet avec la finale de la fameuse VW Fun Cup.

 

TCR-Subaru-WRX-Mettet-Photo-Letihon.

TCR-Subaru-WRX à Mettet-Photo-KRONOS Letihon.

 

Calendrier avec dates : Spa-Francorchamps (Belgique, 20-21-22/05), Zandvoort (Hollande, 16-17/07), Zolder (Belgique, 18-19-20/08), Colmarberg (Luxembourg, 24-25/09), Assen (Hollande, 22-23/10), Mettet (Belgique, 29-30/10)

Les teams et les pilotes peuvent trouver plus d’informations sur le site du TCR Benelux : http://www.tcrbenelux.eu

 

François LEROUX

Photos : KRONOS- LETIHON

 

Sport Sport - Autre

About Author

gilles