VdeV ET MICHELIN : LE PARTENARIAT SE POURSUIT ET… POUR TROIS ANS !

MICHELIN PHILIPPE MUSSATI photo autonewsinfo
VdeV-2016-Eric-Van-de-VYVER-rt-Philippe-MUSATTI-de-MICHELIN.

VdeV-2016-Eric-Van-de-VYVER-rt-Philippe-MUSATTI-de-MICHELIN.

 

À l’occasion de la cérémonie de la remise des prix du Championnat VdeV 2015 qui s’est déroulée il y a quelques jours à Paris, Éric Van de Vyver le promoteur de la série VdeV et Philippe Mussati de MICHELIN, en ont profité pour confirmer le renouvellement de leur partenariat et ce… pour trois nouvelles saisons (2016-2017-2018) !

Il était donc intéressant de bavarder avec Philippe et de lui poser quelques questions.

 

MICHELIN PHILIPPE MUSSATI photo autonewsinfo

MICHELIN – Philippe MUSSATI – photo : autonewsinfo

 

Pour quelles raisons Michelin est-il partenaire des championnats VdeV Sports ?

« La première chose qui nous intéresse dans les championnats VdeV, c’est qu’ils offrent plusieurs catégories très différentes. Techniquement parlant c’est intéressant pour nous de travailler sur des voitures aussi différentes que la Funyo pour aller jusqu’à la dernière RS01, en passant par les Formules Renault, les LMP3, les nouveaux CN, les GT3 : il y a une énorme variété de voitures. La deuxième, c’est que c’est un championnat proactif, ambitieux et dynamique, en recherche permanente d’idées modernes, par exemple avec l’arrivée à bras ouverts des LMP3. Le championnat à un rayonnement international c’est aussi très intéressant pour nous. Le fait d’aller toujours chercher des circuits haut de gamme est un point fort incontestable. Nous apprécions enfin la philosophie générale du championnat, il reste complètement ouvert aux vrais amateurs mais aussi aux professionnels. Une grande variété de pilotes qui s’ajoute à une grande variété de voitures. Une philosophie qui correspond totalement à notre vision de la compétition, un sport qui est accessible et pas réservé à une élite.»

Quelles sont les nouveautés au niveau des pneumatiques pour 2016 ?

« La plus grande nouveauté en 2016 est l’arrivée des pneus pluie pour les GT. La nouvelle sculpture est intéressante car plus polyvalente que l’ancienne, l’ancien pneu, le P2G, était un pneu très performant «Full wet», mais un peu moins performant en séchant. Comme nous savons par ailleurs que c’est rarissime qu’une course se fasse entièrement sous la pluie, en général la piste évolue et sèche naturellement, nous avons développé un nouveau pneu pluie, beaucoup plus performant sur sol séchant, qui va durer plus longtemps et va donner une constance de grip plus élevée. Ce qui est remarquable, c’est que la performance du grip  » Full Wet » est restée équivalente à celle de son prédécesseur. Nous avons donc une nouvelle génération de pneus beaucoup plus performante. À noter aussi que sur la Funyo SP05, qui a abandonné  les classiques pneus de 13″ au profit de modernes 17″, nous sommes entrain de finaliser une nouvelle version du  pneu pluie arrière que nous n’avions pas encore dans la gamme.»

Comment envisagez-vous les années 2 et 3 du partenariat ?

« Nous sommes sereins sur la gestion et la philosophie du championnat, et nous serons partants pour toutes les idées de nouvelles catégories que VdeV pourra introduire. Je pense que le positionnement de plus en plus professionnel de l’organisation va amener des plateaux de plus en plus importants. La concurrence de VdeV aura fort à faire…»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE et AUTONEWSINFO

 

VdeV 2014 - A Barcelone, MICHELIN - Philippe MUSSATI

VdeV 2015 – Circuit de CATALUNYA à Barcelone, Philippe MUSSATI

Sport V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles