MOTOGP 2016 : ESSAIS À SEPANG, LE BONHEUR DE PETRUCCI… LE MIRACLE DE BAZ !

LORIS BAZ LE MIRACLE ET EN OUVERTURE, PETRUCCI LE HEROS

 

Journée assez étonnante, déroutante même, au sens premier et second du terme, que ce mardi malaisien de février 2016.

On commence par le miracle…

Loris Baz, en pleine ligne droite, quasiment à 300 km/h, s’est pris la gamelle de sa vie quand son slick arrière a explosé.

Des égratignures, un miracle, même si l’on sait qu’à moto, une chute en ligne droite, ce qui est rarissime, a le gros avantage de ne pas se terminer dans un mur, un rail etc…

Du coup Michelin a retiré ses pneus tendres, par mesure de précaution, et la journée s’est terminée pour tout le monde en pneus durs.

Alors Petrucci, qui avait fin un chrono somptueux le matin, en pneus tendres bien sûr, a son avantage et a été le roi de la journée.

 

LORENZO BATTU, DE PEU MAIS BATTU

LORENZO BATTU, DE PEU MAIS BATTU

 

Cela dit, Lorenzo, battu le matin, il avait pris un gadin, s’est dit que battre un record du jour (établi en soft) avec des pneus durs ce serait chicos,  a tenté comme un fou de remonter le temps perdu, a réussi d’ailleurs à gagner quelques dixièmes sur ses meilleurs temps en dur, mais s’il est arrivé tout près de Petrucci, il a du laisser la gloire du jour à Ducati…

Il s’en est fallu de soixante millièmes, au passage il a amélioré son temps de la veille d’une demi-seconde, mais c’est le rital qui a ggané les tours de manège, forza !

Bonne journée pour les motos italiennes d’ailleurs, l’Avintia de Barbera est derrière Lorenzo…

 

BARBERA ENVOIE DU LOURD

BARBERA ENVOIE DU LOURD

 

Marc  Marquez a été désespérant la veille, il a amélioré d’une demi seconde, il est donc content, mais les autres ont bougé aussi et du coup, la Honda Factory No 93 est quatrième à sept dixièmes, on semble avoir trouvé une solution, Honda partait largement battu avant ces essais.

Pedrosa qui a bien défendu la marque la veille ne le fera pas ce mardi, il est allé au tas et se retrouve avec un douzième temps et une seconde trois dans la vue…

 

ROSSI DETESTE SE BATTRE TOUT SEUL MAIS IL FAUT BIEN S'Y METTRE!

ROSSI DETESTE SE BATTRE TOUT SEUL MAIS IL FAUT BIEN S’Y METTRE!

 

Bon, Rossi alors, qui s’est battu comme un chien la veille pour terminer deuxième mais à une seconde de Lorenzo, a bien amélioré aussi, mais Lorenzo est toujours à neuf centièmes devant, bon Rossi s’est rapproché et on a  dit que Lorenzo s’est déchaîné pour ne pas laisser une Ducati, non Factory de surcroît, lui piquer la vedette…

D’ailleurs, il a ramassé une gamelle, preuve qu’il a un peu roulé au-dessus de ses pompes.

Bon, ce mardi, Casey Stoner a roulé avec tout le monde, première fois depuis un bout de temps qu’on le voit affronter tout le Moto GP…

 

CASEY STONER, EN PISTE!

CASEY STONER, EN PISTE!

 

Neuvième temps, à quelques millièmes de Iannone, ce qui donne une idée de son niveau après seulement deux jours de test de la moto en conditions réelles de concurrence.

« Ce fut une autre belle journée de tests. Se retrouver au milieu des autres, dans des conditions de piste favorable, est un bon indicateur. Nous avions un tas de choses à tester. Malheureusement, après la chute de Baz, nous avons dû changer de pneus et il a fallu tout retester. Mais globalement, nous sommes satisfaits de l’électronique, du frein moteur, de l’embrayage. Il y a encore quelques paramètres à améliorer mais nous avons recueilli suffisamment de données pour être en mesure de progresser demain.« 

Il est toujours question d’une wild card en Australie, mais il va quand même falloir qu’il se crache sérieusement dans les mains pour aller chercher les quatre mousquetaires !

Troisième et dernière journée demain mercredi, Lorenzo aura la bave aux lèvres, les héros de ces essais malaisiens ce devait être lui à 100%, on n’en est pas loin mais c’est on n’y est pas…

Heureusement  d’ailleurs, le syndrome WSBK allait commencer à nous envahir, genre « toujours le même qui gagne tout »…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

Résultats sur 

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Sepang+Test+2016

Moto - Vitesse Sport

About Author

gilles