RENAULT SE LANCE ENFIN À LA CONQUÊTE DU MARCHÉ CHINOIS.

LOGO RENAULT DONGFENG en CHINE

 

 

Ce lundi 1er février 2016 restera dans la longue histoire du constructeur automobile Français Renault comme une nouvelle étape, date capitale.

Le Président de la marque au Losange Carlos Ghosn et son homologue Zhu Yanfeng, le patron du Groupe  Dongfeng, viennent en effet d’inaugurer la première usine en Chine, où Renault va dès cette année produire ses premières automobiles ‘Made in China ‘ !

La Chine, un marché annuel colossal de 21 millions de voitures dont Renault espère rapidement conquérir et détenir 3%.

Jusqu’à ce jour, Renault était le dernier des grands constructeurs absent sur le marché Chinois. Désormais, Renault veut  rattraper le temps perdu.

 

CARLOS-GHOSN-inaugure-la-nouvelle-usine-de-RENAULT-à-WUHAN-en-Chine.

CARLOS GHOSN inaugure la nouvelle usine de RENAULT à WUHAN en Chine.

 

Il est vrai que le Président Carlos Ghosn qui cumule les fonctions de patron et de Renault et du Nippon Nissan, avait jusqu’alors orienté les investissements de la firme Française vers l’Europe, le Brésil et l’Inde, et aussi plus récemment vers la Russie, réservant naturellement, situation géographique oblige, ceux de Nissan au Japon, aux États-Unis et en Chine.

Mais vu l’importance du marché potentiel Chinois, Renault ne pouvait éternellement rester absent de Chine.

C’est la raison pour laquelle, en décembre 2013, Renault a signé un accord avec le constructeur Donfgeng, déjà partenaire en Chine de l’autre constructeur Français, le Groupe PSA Peugeot Citroën et aussi de Nissan, avec pour objectif de créer une nouvelle entreprise associant les deux.

PSA Peugeot Citroën qui avec Dongfeng, possède trois usines à Wuhan et a vendu 700.000 unités en 2015 en Chine.

Il aura fallu deux ans pour que la première usine Renault qui se trouve également à Wuhan, ville située à 1.000 km à l’ouest de Shanghaï, soit inaugurée.

Usine qui dans un premier temps offrira une capacité de production annuelle de 150.000 véhicules. Mais elle devrait rapidement passer à 300.000 véhicules. Avec à terme, l’objectif dans les années 2020 d’atteindre les 600.000 ventes.

 

RENAULT-KADJAR-Un-Crossover-qui-en-jette-photo-autonewsinfo

RENAULT KADJAR-Un Crossover qui en jette- Photo-autonewsinfo

 

C’est le modèle Kadjar, le SUV qui sera le premier modèle tout d’abord produit en Chine.

Le prochain modèle, à partir de la fin de l’année, étant également un SUV, celui appelé à remplacer l’actuel Koleos.

Ensuite, en 2017, l’usine assemblera une berline électrique, son modéle Fluence, mais destiné à son partenaire Dongfeng.

Carlos Ghosn précisant :

« C’était une condition pour obtenir l’autorisation de s’implanter en Chine. »  

Ajoutant :

« Nous ne sommes pas en Chine pour quelques années, mais pour le long terme, et nous nous laisserons le temps de croître de manière durable. »

 

Aurélie ELBAZ

Photos : CONSTRUCTEUR et AUTONEWSINFO

LOGO RENAULT -DONGFENG -

Economie Evenements Renault

About Author

gilles