NEIGE ET GLACE 2016 : CANICULE… D’HIVER À PONTARLIER !

 

Bon, je ne peux pas râler contre le temps, d’abord j’étais averti car les services de météo aérienne sont assez fiables et depuis huit jours, je savais que la pluie incessante du dimanche des vérifs à Pontarlier allait laver le peu de neige qui n’avait pas encore fondu sur les routes parce qu’ici c’est la canicule… d’hiver, 6 degrés !

Je pense au climat de Brest… mais à Brest il fait plus chaud.

Plus alors du côté de ce sublime endroit où j’ai vécu deux années de rêve, St Pierre et Miquelon…

Ou bien encore l’Écosse au mois de mai au moment du Scottish Six Days Trial dans les Highlands.

Bref, il tombe une pluie glaciale et ma première pensée va aux commissaires qui, dehors toute la journée, règlent le trafic des cent quinze autos des concurrents qui viennent passer le contrôle technique et se faire sticker.

 

COMMISSAIRES BRAVO!

COMMISSAIRES BRAVO!

 

Nous sommes à la concession Subaru de Pontarlier et le va et vient va durer toute la journée.

Subaru qui s’est mis en quatre pour parrainer ce rallye, ce qui est logique en fait.

La marque est japonaise, son nom et son logo signifient une constellation d’étoiles.

 

SUBARU,UNE IMAGE DE MARQUE FURIEUSEMENT SPORTIVE

SUBARU,UNE IMAGE DE MARQUE FURIEUSEMENT SPORTIVE

 

Elle est 5 fois Championne du Monde des Rallyes,  elle ne vend que des véhicules en 4X4 permanents avec des moteurs de 150 cv, un peu des bagnoles de mecs quand même, solides comme des rocs de granit, bref, ce n’est pas un hasard si leurs gros marchés sont en montagne, en Savoie entre autres.

La concession de Pontarlier vient d’ouvrir, avec, outre le marché local forcément énorme, nous sommes dans l’endroit le plus froid et le plus enneigé de France, les clients venant de la Suisse toute proche qui paient autos et entretien beaucoup moins cher qu’en terre helvète…

LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES L’AVAIENT PRÉDIT !

TRES MAUVAIS SIGNE EN JANVIER!

TRÈS MAUVAIS SIGNE EN JANVIER !

 

Cet animal est une saloperie, quand un chien ou un chat marche dessus c’est véto tout de suite avec risque d’amputation, tellement leurs aiguilles urticantes et venimeuses sont actives.

Elles sortent au printemps des pins dans lesquels les papillons les ont pondu, en procession, elles sont aveugles, pour aller s’enterrer avant de ressortir papillons.

Vous avez lu «au printemps» !

En Bretagne, en plein janvier, il fait douze degrés, elles ont cru que c’était le printemps et sont sorties de leurs forêts de pins, une amie a failli y perdre son chien.

Si ces saloperies de chenilles pensent que c’est le printemps, et elles en connaissent un bout depuis les millénaires qu’elles naissent comme ça, c’est que c’est déjà le printemps.

 

CANICULE, SIX DEGRÉS À PONTARLIER EN FÉVRIER !

 

Ce qui donne, dans le Jura-Doubs, six degrés et de la pluie au lieu de ce que l’on appelle ici les pattes de lapin, c’est-à-dire des flocons de neige gigantesques.

Mais cela reste un rallye.

Patrick Zaniroli, l’organisateur, a prévu la parade, les pneus cloutés ne sont plus obligatoires comme par le passé, en avertissant les pilotes que dans certains endroits dans la montagne, il restait plaques de neige et de verglas susceptibles de les envoyer au tas.

Et il pourrait donc y avoir des mauvaises surprises des uns, qui deviendront des aubaines pour d’autres.

Et puis la neige finira peut-être par arriver.

 

AMBIANCE HUMIDE PARTOUT

AMBIANCE HUMIDE PARTOUT

Et puis, à part un concurrent qui a finalement décidé de ne pas venir pour cause de manque de neige, l’ambiance reste au beau fixe, tout le monde est content de se retrouver.

Marc Duez vient courir son premier Neige et Glace, très grand pilote belge, spécialiste de l’endurance et du rallye.

Henri Pescarolo et son copilote Michel Perrin ne manqueraient ce rallye pour rien au monde, Henri est jurassien et Michel est fana d’Henri.

Valérie Dot a déjà eu les honneurs d’autonewsinfo parce qu’elle a fait le rallye des Gazelles avec notre petit princesse favorite Elisabete Jacinto, elle a aussi à son actif Koh Lanta, Le Marathon des Sables, elle navigue le Suisse Ralf Hubert à bord d’une Delta Intégrale !

Un équipage 100% féminin avec les Italiennes Antonella Gamberini et Lucia Fanti (on prononce loutchiia), à bord d’une Fiat 124 Abarth, on trouve vraiment l’enthousiasme à chaque tournant, et ils sont nombreux sur ce rallye !

 

AMBIANCE AU BEAU FIXE QUAND MÊME

 

J’ai toujours un jolie émotion en voyant passer la famille Sanseigne, qui est de Pontarlier, super résultats l’an dernier sur une Autobianchi Y 10 qui a la particularité d’être en 4X4, il ya cette année une classe à part pour ces quatre roues motrices et je ne serais pas étonné si…

Une jolie découverte, un équipage qui roule en Trabant, on m’explique que dans la région de Calais, d’où vient le team Duhaut/Wuyst , il a fallu en trouver trois pour en refaire une mais c’est vraiment étonnant !

On verra bien.

LA PETITE MUSIQUE DE NUIT… EN DESCENTE !

ET QUELLE DESCENTE!

 

Comme un palanquée de pilotes sont allés repérer la traditionnelle montée du Larmont qui ouvre, de nuit, ce rallye Neige et Glace, Zaniroli a décidé de la faire à l’envers, en descente.

Bien joué, certes les favoris restent les favoris mais certains d’entre eux ont déjà pris des points.

Car cette descente se fait en régularité, et est donc compliquée parce qu’il faut lever le pied dans les bouts droits et enquiller dans les virolos, exercice qui exige du doigté et un navigateur expert.

La catégorie 4X4 a sa course à elle, son classement perso, il ya plus de vingt voitures de ce type au départ.

C’est une BMW 325 IX, emmenée par la famille Julien, Axel et Sandrine, qui est le premier véhicule vainqueur du rallye en 4X4.

 

UNE TRABANT DE 1970, SUPERBE

 

Mes chouchous Sanseigne sont six, il n’y pas le feu au lac disent nous voisins suisses d’ailleurs très proches, d’autant plus qu’il n’a pas arrêté une seconde de dracher durant 24 heures !

En catégorie moyenne basse, ici on décide avant la course de rouler moyenne haute ou basse, certains véhicules vraiment anciens ne peuvent pas envoyer les chevaux assez fort pour rattraper une moyenne dans le rouge.

C’est une magnifique Volvo Amazon 121 de 1970 qui l’emporte, l’équipage est belge, ce sont théoriquement les imbattables de cette discipline, pari gagné en moyenne basse.

 

UNE VOLVO PV544 DE 1963!

 

En Moyenne Haute en revanche, les grands favoris, les stars absolues du truc, au hasard Yves Deflandre, multiple vainqueur de ce rallye, ont été battus, de peu mais battu par un équipage italien sur une Lancia Fulvia, mixte, Marco Leva et Alexia Giugni.

Pescarolo et Perrin sont douze, sans aucune assistance ni quoi que ce soit, je ne peux pas répéter l’expression d’Henri, de jeunes lectrices pourraient être étonnées, mais bref ils ont leur auto et eux point final.

Et le grand perdant de la soirée est Van Dewauver lui aussi vainqueur du Neige et Glace, sur sa Porsche 914 réglée comme un coucou helvète, qui termine avec la soixante dixième place au classement.

Bon, cela fait bien des années que ce prologue n’a pas été couru sur route mouillée, et il ya comme prévu des surprises parce que par endroits, il y a des vacheries bien glissantes…

MGB ROADSTER DE 1967

 

Et si tout le monde est trempé, et fatigué, l’ambiance le soir à l’hôtel de Malbuisson était façon troisième manche de rugby, qui a fini tôt car le lendemain il faut se lever tôt pour les premiers qui partent, et on est sérieux dans le rallye.

On déconne, on vanne mais on se couche tôt…

Demain, le rallye attaque le Jura, un peu en altitude par endroits, l’ouvreur a constaté qu’il ya avait encore des endroits glacés, drame pour choisir les pneus le matin…

On connaît aussi le problème en rallye de Championnat du Monde, les plus grands teams, les plus grands pilotes se sont fait avoir mais ça met du sel dans la course…

Résultats sur http://www.zaniroli.com/neige-et-glace/321-suivez-le-rallye-rt-par-rt

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Richard BORD.

Le bonus de Philippe Janssens

Récapitulatif du palmarès Neige et Glace époque Zaniroli

 

 GRENOBLE

2004   Lopes/Lambert (Bel)                                  Porsche 911

2005   Van Heurck/de Herlez (Bel)                      Austin Healey

AIX-LES-BAINS

2006   Van Sande/Gully (Bel)                                Volvo PV 544

2007   Firmenich/Firmenich (Sui)                        Renault Alpine

2008   de St-Viance/Cauzaran (Fra)                     Citroën GS

PONTARLIER/MALBUISSON

2009   Laval/Dozo (Bel)                                         Opel Ascona

2010   Deflandre/Gully (Bel)                                 Alfa Romeo

2011   Deflandre/Gully (Bel)                                 Alfa Romeo

2012   Vandewauwer/Paisse (Bel)                                   Porsche 914/6

2013   Reuter/Vandevorst (Bel)                           Porsche 914/6

2014   Vandewauwer/Paisse Jr (Bel)                   Porsche 914/6

2015   Deflandre/Gully (Bel)                                 Porsche 911

 

 

 

 

Sport

About Author

gilles