MOTOGP 2016 EN ESSAIS À SEPANG : LORENZO TIRE LE PREMIER ET PLEIN CENTRE ! ANALYSE…

sepang 1 Lorenzo
ROSSI DOUBLE LA MISE YAMAHA MAIS A UNE SECONDE DE LORENZO

ROSSI DOUBLE LA MISE YAMAHA MAIS A UNE SECONDE DE LORENZO

 

Bon, d’abord, regarder les séances interminables d’essais à partir de trois heures du mat’ alors qu’il ne se passe rigoureusement rien, un pilote fait trois petits tours et rentre au bercail pendant une éternité avant de ressortir, ch… comme un lundi matin.

Faut vraiment aimer ça pour vous faire partager  cette analyse, car s’il ya eu zéro suspense, le résultat en revanche est très évocateur.

On savait ou on croyait que tout le monde, écuries et pilotes, allait en baver des ronds de chapeaux pour trouver la quadrature du cercle, rouler en Michelin en 17 pouces avec des moteurs dont l’électronique a vieilli de quatre ans…

 

BAUTISTA ET SA FAUSSE APRLIA

BAUTISTA ET SA FAUSSE APRLIA

 

Oui, des pilotes et des teams ne se sont pas marrés, à commencer par Aprilia qui est venu sans ses motos d’usine, qui ne seront pas prêtes non plus pour les essais en Australie, on les attend seulement au Qatar.

Les pilotes ont donc roulé sur des ratagaz pour au moins avoir une idée de l’électronique et des pneus Michelin.

 

IANNONE DEVIENT LEADER CHEZ DUCATI

IANNONE DEVIENT LEADER CHEZ DUCATI

 

Désespoir aussi chez Dovizioso et Marquez, qui ont vu leurs coéquipiers Iannone et Pedrosa résister bravement aux ruades toujours victorieuses, à chacune de ses sorties, de Jorge Lorenzo.

 

MARQUEZ N'A PAS ENCORE LE DECLIC

MARQUEZ N’A PAS ENCORE LE DECLIC

 

Mais eux un peu à la cave quoi…

Sourire mitigé pour Rossi qui finit la journée avec le deuxième temps mais à une seconde de Lorenzo.

Doublé Yamaha qui arrive après le triplé du Touquet, sourire chez les bleus…

Pas drôle non plus pour Laverty qui, accélérateur bloqué, est allé plier sa Ducati en deux et s’est fait mal au passage…

Pas drôle pour Suzuki qui annonçait un nouveau moteur surpuissant qui a explosé entre les jambes d’Aleix  Espargaro…

Bon, assez pleuré, les heu-reux.

Enfin l’heureux…

Lorenzo est sorti peu de fois, et à chaque fois il a été devant, pas toujours devant le même, mais devant et bien devant, minimum une seconde.

Le matin, paf !

Le midi, où tout s’est arrêté longtemps, la piste était un four, il avait encore le meilleur temps, et re paf !

L’après midi, entre le drapeau rouge après l’accident de Laverty et la pluie qui est arrivée un peu plus tôt que d’habitude, Lorenzo est encore sorti et termine à 80 millièmes de son record du tour de 2015!

Re re paf !

Ce qui pose problème quand même.

On avait toujours dit que le premier qui décrocherait le Schmilblick avec les Michelin et l’électronique unique mettrait un sale coup à la concurrence et Lorenzo a trouvé le premier jour, si on en doute on regarde ses chronos !

 

DEJA CHAMPION DU MONDE?

DÉJÀ CHAMPION DU MONDE? lORENZO; le tenant du titre est fin prêt

 

La bonne nouvelle c’est que le manufacturier Français Michelin qui succède au Japonais Bridgestone, a solutionné son problème de cohérence entre l’avant et l’arrière, pas de chutes aujourd’hui, enfin pas dues aux pneus.

On a du phosphorer fort du côté de Clermont…

Alors oui, Rossi offre le doublé à Yamaha mais il est à une seconde, oui Pedrosa a bien résisté mais on sait qu’il n’use jamais ses pneus, ce qui était un gros avantage d’entrée, mais il est à plus de la seconde…

Oui, Ducati place des pions intéressants, Iannone a bien roulé mais là encore, à plus de la seconde.

C’est parti comme l’année où Stoner est arrivé chez Honda en mettant bourre pif à tout le monde dès Valence !

Bref, le championnat  est encore loin, mais Lorenzo a allongé une droite qui a sonné bien du monde.

Il est évident que cela ne se reproduira pas à tous les coups mais il doit rêver d’un début de saison à la Marquez en 2014!

En plus, il exige que Yamaha le signe pour 2017, je doute que la marque se laisse faire mais il fait quand même ce qu’il faut pour faire comprendre qu’il est déjà sur la voie royale !

Mardi est un autre jour, Lorenzo aura bien dormi, les ingés de Michelin aussi, mais les autres vont mettre du temps à trouver le sommeil !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

Résultats Sepang premier jour février 2015 

1 LORENZO, Yamaha Factory 2’00’’684

2 ROSSI, Valentino-Yamaha Factory 2’01’’717 à 1’’033

3 PEDROSA, Dani- Honda Factory 2’ 01’’780 à 1’’096

4 PETRUCCI, Danilo-Octo Pramac Yakhnich  2’1’’811 à 1’’127

5 IANNONE, Andrea-Ducati Team 2’01’’912 à 1’’228

6 BARBERA, Hector-Avintia  2’02’’002 à 1’318

7 MARQUEZ, Marc Honda Factory 2’02’’278 à 1’594

8 REDDING, Scott Pramac  2’02’’338 à 1’654

9 ESPARGARO, Aleix-SUZUKI 2’02’’539 à 1’’855

10 CRUTCHLOW, LCR Honda 2 ‘02’’586 à 1’’902

11 VIÑALES, Maverick-SUZUKI  à 1’’961

12 ESPARGARO, Pol-Monster Tech 3 à 1’’962

13 DOVIZIOSO, Andrea-Ducati Factory à 1’’966

14 HERNANDEZ, Yonny-Aspar  à 2’’232

15 SMITH, Bradley  Tech 3 à 2’’342

16 PIRRO, Michele-Ducati Test Team à 2’’519

17 BAZ, Loris-Avintia à 2’’520

18 RABAT, Tito- Marc à 2’’779

19 LAVERTY, Eugene-Aspar Team à 2’’881

20 BRADL, Stefan-Aprilia Factory à 3’’294

21 BAUTISTA, Alvaro-Aprilia Factory à 3’’391

 

Moto - Vitesse Sport

About Author

gilles