RETOUR DU ‘GRAND PRIX DE FRANCE’ DE F1 ? … IL N’EST PAS INTERDIT DE RÊVER !

PAUL-RICARD-Dernier-GP-de-France-de-F1-en-1990-photo-Bernard-BAKALIAN

 

FRANCE FORMULA ONE GRAND PRIX AT PAUL RICARD CIRCUIT ON JULY 25th 1982.

GRAND PRIX de FRANCE de F1 au PAUL RICARD – 25 Juillet 1982. Photo Bernard ASSET

F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-Pneumatiques-PIRELLI-Daniil-KVYAT-Team-RED-BULL-mardi-26-Janvier-Photo-Max-MALKA

F1 2016-PAUL-RICARD-Retour des monoplaces de F1 pour les Essais Pneumatiques pluie PIRELLI- Daniil KVYAT-Team RED-BULL- Mardi 26 Janvier-Photo : Max MALKA

 

 

A nouveau , le Grand Prix de France de Fprmule 1 refait parler de lui…

En fait, à la suite des récents essais privés effectués en début de semaine, lundi et mardi dernier, sur le circuit Paul Ricard par des monoplaces de GP, trois écuries (Ferrari-McLaren et Red Bull) ayant été conviés par le manufacturier fournisseur unique en F1, la firme Italienne Pirelli, à venir rouler sur la piste Varoise pour tester les nouveaux pneumatiques de type pluie, le Paul Ricard disposant d’un système d’arrosage, e directeur du circuit Provençal, Stéphane Clair, en a profité pour évoquer le devenir et le possible retour d’un Grand Prix de France au calendrier !

 

F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-Pneumatiques-PIRELLI-Sébastien-VETTEL-effectue-ses-premiers-tours-de-roues-en-2016-mardi-26-Janvier-Photo-Max-MALKA

F1 2016-PAUL RICARD-Essai Pneumatiques pluie PIRELLI- Sébastien VETTEL effectue ses premiers tours de roues en 2016 ce mardi 26 janvier  – Photo : Max MALKA

 

Et dans la foulée, Christian Estrosi, nouveau Président de la Région PACA et ancien pilote moto, s’est montré favorable au retour du Grand Prix de France, naturellement au circuit Paul-Ricard

Alors que les essais de Formule 1 au Circuit Paul Ricard en début de semaine ont relancé la discussion du retour du Grand Prix de France, Christian Estrosi, Président de la Région PACA, a confirmé son soutien au projet, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie régionale.

Ayant pour mission de mener des actions de façon à optimiser le service rendu aux entreprises de la région et assurer leur développement, la CCIR PACA a choisi le cadre du Circuit Paul Ricard pour tenir sa première Assemblée Générale de l’année, ce jeudi 28 janvier.

En présence d’acteurs économiques majeurs, des partenariats et échanges ont été conclus lors de cette matinée notamment sur les questions d’emploi, de formation et de croissance.

Présidée par Maurice Brun, Président de la CCIR PACA, et Stéphane Bouillon, Préfet de région, cette AG a permis de signer deux conventions de partenariat : l’une avec la CGPME Paca et l’autre avec le Medef Paca, ainsi qu’une convention entre la CCI du Var et la CCI Bastia Haute Corse.

Enfin et c’est la partie qui nous concerne et nous intéresse, le Président de Région, Christian Estrosi s’est exprimé sur la question « Nouvelle région, nouveaux partenariats ? »

 

 

PAUL-RICARD-Dernier-GP-de-France-de-F1-en-1990-photo-Bernard-BAKALIAN

PAUL-RICARD-Dernier-GP-de-France-de-F1-en-1990-photo-Bernard-BAKALIAN

 

Lors de leur allocution, les élus ont évoqué leur volonté d’un retour du Grand Prix de France de F1 sur le circuit varois !

Ainsi, Jacques Bianchi, Président CCI Var :

« Le Circuit Paul Ricard fut autrefois le temple de la F1 française, du sport automobile international, un circuit visible sur les écrans du monde entier, il peut le redevenir si nous le voulons tous. Cette compétition, nous devons nous efforcer de la faire revenir ici pour la région mais aussi pour l’économie française. »

 

BOL-DOR-20215-PAUL-RICARD-Christian-ESTROSI-Gilles-GAIGNAULT-et-Christian-SARRON-Photo-Marie-Paule-GHISTE

BOL D’OR 2015- Circuit PAUL-RICARD- Christian-ESTROSI-Gilles GAIGNAULT et Christian SARRON, ancien Champion du Monde en GP 250c en 1984 -Photo : Marie-Paule GHISTE

 

Lui emboîtant le pas , Christian Estrosi, a de son côté confirmé son attachement et son soutien au circuit Varois :

« Je suis sûrement le seul d’entre vous qui ait passé sur ce circuit la plus longue partie de sa vie puisque j’ai disputé pendant près de onze ans une trentaine de Grand Prix Moto. Après avoir fait l’ouverture du Bol d’Or en septembre dernier, lors de son grand retour au Castellet, j’ai grand plaisir à le voir renaître de cette manière, à voir cette relance. Le circuit est situé non loin du Plateau de Signes, ce qui en fait un véritable pôle d’excellence qui doit nourrir toutes nos espérances d’avenir en matière de croissance. « 

Et le Président de région poursuivait :

« Après le retour du Bol d’Or en septembre dernier auquel j’ai bien sur assisté, l’épreuve la plus prestigieuse de moto dans notre pays, il ne serait que justice et en même temps pour le prestige de notre région, qu’il y ait ce retour du Grand Prix de Formule 1. »

Christian précisant encore :

« Ancien membre du gouvernement de François Fillon lorsque celui-ci s’est battu pour acter un certain nombre de choses, je faisais même partie de ceux qui à l’époque, en tant que maire de Nice et au nom de notre métropole, avaient signé un engagement à apporter une contribution au financement de l’accueil du retour de la Formule 1 ici.»

Avant de conclure :

« S’il y a une chance d’y parvenir, la région PACA sera de toutes ses forces à vos côtés pour que nous puissions récupérer ce qui appartient un peu à notre patrimoine. Je suis admirateur du Grand Prix de Monaco, mais je souhaite du plus profond de mon cœur que nous ayons droit, nous aussi dans notre région, à voir ce Grand Prix de France retrouver sa place historique parmi nous. »

 

F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-PIRELLI-Pneus-pluie-Lundi-25-Janvier-La-McLAREN-HONDA-de-STOFFEL-VANDOORENE-Photo-Antoine-CAMBLOR

F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-PIRELLI-Pneus-pluie-Lundi-25-Janvier-La-McLAREN-HONDA-de-STOFFEL-VANDOORENE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Reste l’éternelle et épineuse question !

Quid du promoteur qui s’engagera et signera pour minimum trois ans avec le grand argentier de la F1, alias ‘Mr B’, Bernie Ecclestone, l’homme qui décide et seul du calencrier des Grands Prix ?

Car cette question du retour du GP de France absent depuis huit ans,  la dernière édition s’étant déroulée le   2008 sur l’autre circuit Français, celui de Nevers-Magny Cours, revient régulièrement dans les discours et conversations…

Mais, on l’a dit redit et écrit à maintes reprises, tant qu’il ne se trouvera pas UN PROMOTEUR capable de s’engager et de donner des garanties – 18 Millions d€ annuel- pour le retour du GP de France sur la scène internationale, ce désir ne restera qu’à l’état de… Rêve !

Bernie Ecclestone nous l’a répété à maintes reprises : « Je m’assois et suis prêt à signer, j’ai déjà le stylo… »

Reste donc à dénicher l’homme ou l’entreprise providentielle !

Qu’on se le dise, une bonne fois pour toutes : Tant qu’il ne se trouvera pas l’un ou l’autre, apportant ces indispensables garanties, il n’y a aucune chance de retrouver un GP de France de F1 !!!

Simple question de bon sens et de logique…

Au Paul Ricard, comme à Magny cours, les dirigeants du circuit Nivernais dont son Président Serge Saulnier, s’étant eux aussi et à maintes reprises, également intéressés!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA-Antoine CAMBLOR – Bernard BAKALIAN- Marie Paule GHISTE- Bernard ASSET

 

 F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-Pneumatiques-PIRELLI-Seb-VETTEL-Scuderia-FERRARI-mardi-26-Janvier-Photo-Antoine-CAMBLOR


F1 2016-PAUL RICARD-Essai Pneumatiques pneus PIRELLI-Seb VETTEL-Scuderia FERRARI mardi 26 Janvier-Photo : Antoine CAMBLOR

F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-Pneumatiques-PIRELLI-STOFFEL-VANDOORNE-Team-McLAREN-HONDA-mardi-26-Janvier-Photo-Max-MALKA

F1 2016-PAUL RICARD-Essai Pneumatiques pluie PIRELLI- Stoffel VANDOORNE- Team McLAREN-HONDA- Mardi 26 Janvier-  Photo : Max MALKA

Evenements F1 GP France F1 Sport

About Author

gilles