NOUVELLES HARLEY 2016, UN NOM LONG COMME LA « ROUTE 66 », «CVO PRO STREET BREAKOUT»… ET UN NOUVEAU LOW RIDER «S».

a a a a a cvo 2

 

LOW RIDER « S » CI-DESSUS ET CVO PRO STREET BREAKOUT EN OUVERTURE, MAGIE NOIRE

 

Les appellations Harley ça sonne comme une émotion à fleur de cuir pour un initié, on sent d’ailleurs que la boîte consacre autant d’énergie  et de créativité dans ses modèles que dans leurs noms, ça doit faire partie de leur succès. En 2016, voilà ce que propose le défilé de Milwaukee… Décryptage…

 

CVO PRO STREET BREAKOUT: GUEULE D’ENFER !

 

«CVO » signifie Custom Vehicles Operations, autrement dit c’est une édition limitée, customisée.

 

 

«Breakout » rappelle que la moto a pour modèles les dragsters des années cinquante.

 

 

«Pro Street» veut dire que c’est un cruiser urbain…

 

 

La gamme 2016 (on dit «Model Year» 2016 chez Harley), voit donc arriver cette moto.

On est dans le haut de gamme, elle vaut d’ailleurs un peu de monnaie, 27 500 euro, mais elle est équipée du moteur Screamin Eagle Twin cam 110 b «L’aigle qui hurle», en français on dit qu’il glatit), autrement dit 1.800cc et un couple démentiel (159 Nm).

 

 

Elle est sapée comme une déesse élégante et sombre, finitions dignes de Michel Ange, pneu arrière colossal la roue est dite «Aggressor», (240 mm ! J’ai essayé c’est génial), fourche inversée, double disque à l’avant pour le freinage, bref si on ne donne pas ici dans la légèreté, on donne quand même dans le génie.

Cette Harley a de la gueule, c’est évident.

 

LOW RIDER «S»: BAD BOYS BIENVENUS

 

L’autre nouveauté, le «Low Rider S», signifie que la selle rase le bitume ou en langage « bad boy« , qui est d’ailleurs l’ADN de cette moto, ont le cul près du gazon…

«S» veut dire qu’il s’agit d’une série spéciale.

 

harley low rider 3

 

On retrouve le moteur «Screamin Eagle», avec son gros filtre à air, sa petite bulle à l’avant, on dit aussi le saute vent , une position de conduite où t’es raide comme un passe lacets mais c’est le comble de la mode, pieds droit, guidon haut,  la selle est solo, le bad boy ne partage pas le plaisir…

 

 

 

La moto est noire avec des jantes (à bâtons) dorées, elle est équipée  d’un régulateur de vitesse (ça devrait être obligatoire sur toutes les motos et tous les scooters !), suspensions gamme Premium, freinage par double disque, ABS bien sûr, bref ce cruiser là est totalement original et son énorme moteur fait un bruit de folie.

 

Tout ça pour 19 000 euro, c’est encore un paquet mais plus petit que celui qu’il faut laisser sur le comptoir de la concession pour partir avec la CVO Pro Street Breakout.

Je ne vais pas dire que tu n’as que l’embarras du choix, je me ferais traiter de privilégié, mais il ya un truc incroyable, c’est le nombre de nouveautés sorties chez Harley, on doit être à huit ou dix en un an.

«Talking about the revolution», chanson magique de Tracy Chapman me revient en boucle dans la tête, oui, ce qui se passe chez Harley ressemble un peu à ça…

Et ça le fait carrément bien.

Pour les non initiés, allez dans les concessions, ils ne demandent qu’à vous recevoir dans la confrérie.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Constructeur  

 

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis