DUEL ROSSI-MARQUEZ À SEPANG 2015 : LA FIM ET LA DORNA DÉCIDENT LE MUR DU SILENCE !

 

« Pour que le secret demeure, nous tairons jusqu’au silence » avait écrit Max-Pol Fouchet dans un de ses poèmes.

Manifestement, Dorna et FIM appliquent le procédé à la lettre…

On se souvient évidemment de la bagarre Rossi-Marquez à Sepang en 2015, bataille perdue par Marquez, mais Rossi en a été puni, on a donné le titre à Lorenzo en finale à Valence.

Un titre totalement au rabais, et qui va encore avoir des suites cette année…

On se souvient de la nullité absolue de la position de la FIM et de la DORNA à l’époque, qui devaient intervenir dès que Rossi accuse publiquement Marquez de le gêner au profit de Lorenzo, qui laissent le duel se régler en piste, avec la fin que l’on connaît.

 

LA BASTON EST LA RÈGLE DES SPORTS MÉCANIQUES

LA BASTON EST LA RÈGLE DES SPORTS MÉCANIQUES

 

Honda, par la voix du boss de HRC, avait clamé haut et fort posséder des données télémétriques qui prouveraient scientifiquement que Marquez était victime et non perdant.

On n’a jamais eu ces mesures télémétriques et la FIM et la DORNA viennent d’annoncer qu’elles ne seront pas publiées.

Bref, pour éviter de relancer la polémique, on rouvre la plaie.

Bien sûr, chacun aura son explication personnelle à cette reculade devant la (peut-être…) vérité.

Marquez et Rossi étant les deux champions les plus populaires de ce MotoGP, les plus spectaculaires, les dieux vivants en fait, on comprend évidemment que si cette télémétrie permet de faire avancer les responsabilités d’un côté ou d’un autre, ce qui n’est pas certain, on ne l’a pas vue, les fans des uns et des autres n’auraient pas accepté mais au moins l’histoire devenait transparente.

 

ON COMPREND VITE POURQUOI VALENTINO ET MARC SONT LES DIEUX DU STADE

ON COMPREND VITE POURQUOI VALENTINO ET MARC SONT LES DIEUX DU STADE

 

Mais si la télémétrie ne disait rien et ne faisait pas avancer le schmilblick, il suffisait de le dire, le boss du HRC serait un peu passé pour un c… et on n’en parlait plus.

Donc on peut imaginer que cette télémétrie parle, en fait cela me rappelle, en beaucoup moins dramatique évidemment, l’histoire de la caméra embarquée de Senna au moment de son accident mortel, qui n’a jamais été rendue publique.

Les partisans de chacun des deux pilotes penseront der toute façon que leur héros n’est pas coupable et on se retrouve avec les fans de Marquez qui n’osent pas se rendre au Mugello…

 

PAS D'AFICIONADOS AU MUGELLO

PAS D’AFICIONADOS AU MUGELLO

 

Pour autonewsinfo il n’y pas  de mystère, les images prises de haut montrent très clairement ce qui s’est passé.

Et donc l’iniquité de la sanction à l’égard de Rossi.

En revanche, il va y avoir beaucoup d’ambiance sur les circuits, tant mieux, et il y aura de la tension dans les stands, ce qui a toujours été la règle des sports mécaniques…

Bref rien de bien  nouveau, pendant ce temps la FIM et la DORNA gèrent leur (gros) business comme des commerçants assez évasifs sur la traçabilité de leur marchandise…

 

ENCORE, ENCORE!

ENCORE, ENCORE!

 

Pas grave, le championnat 2016 sera lui, sans tromperies, mais avec  les bastons et les coups dégueulasses classiques, ça aussi c’est la loi du métier.

La guerre en dentelles, chez nous ça n’existe pas.

Ce serait une insulte à ceux qui sont morts en piste car rappelons le, en sports mécaniques, on se tue.

Moins qu’avant mais ce cas d’espèce est présent à chaque fois qu’une moto sort des stands.

Le silence des morts est hélas une réalité.

Mais le silence des vivants ?

À vous de juger…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis