DOUBLÉ DES HYUNDAI i20 XWRC DANS L’ES13, DERNIÈRE ES, CE SAMEDI AU MONTE-CARLO !

2015 World Rally Championship / Round 02 /  Rally Sweden // Worldwide Copyright: Hyundai Motorsport

 

 

 

NOUVEAU SCRATCH POUR NEUVILLE ET DOUBLÉ DES HYUNDAI AVEC SORDO

 WRC-Monté-Carlo-2016-portrait-Thierry-NEUVILLE-photo-Jean-François-THIRY


WRC-Monté-Carlo-2016-portrait-Thierry-NEUVILLE-photo-Jean-François-THIRY

 

Dernière spéciale de ce samedi, l’ES13, les 36,60 km de Sisteron-Thoard et ce sans la DS3 Citroën de Kris Meeke, contraint d’abandonner sur la liaison après l’ES12, victime de la casse de la boîte de vitesse, ni non plus, sans l’autre VW Polo WRC, celle du Finlandais Jari-Matti Latvala, le troisième du classement provisoire et lui aussi out !

Désormais vu les énormes écarts, la victoire semble se dessiner pour la VW Polo WRC du triple Champion du Monde en titre et vainqueur sortant déjà trois fois car victorieux du Monte Carlo, en 2015 donc, en 2014 et en 2009

 

Le réveil des pilotes HYUNDAI

 WRC-Monté-Carlo-2016-portrait-Thierry-NEUVILLE-photo-Jean-François-THIRY


WRC-Monté-Carlo-2016-portrait-Thierry-NEUVILLE-photo-Jean-François-THIRY

 

Comme lors de l’ES12, c’est de nouveau la Hyundai i20WRC du Belge Thierry Neuville qui décroche le temps de référence en 22’55.4, devançant dans l’ordre, de nouveau une autre Hyundai i20WRC, celle de l’Espagnol Dani Sordo de 5.2

La VW Polo WRC du Norvégien Andreas Mikkelsen concéde 17.6 et devance la DS3 de Stéphane à 21.5,   puis la troisième Hyundai i20WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon  cinquième à 25.9 devant là Ford d’Ostberg à 37 suivi de la VW Polo du leader Seb Ogier classé à 35.

La Ford de Tanak pointant elle à 45.4 et Bouffier lâche énormément de temps : 2’00.8 mais conserve sa sixième place au Général provisoire !

Neuville qui confiait : « Je me suis beaucoup amusé. C’est plus sympa de piloter une voiture qui fonctionne parfaitement. On va continuer à apprendre la voiture demain et conserver cette position pour l’équipe. La voiture a beaucoup de potentiel. »

Désormais second du classement et plus rapide que son leader sur cette ultime secteur chronométré du jour, Mikkelsen lâchait : « C’est très difficile, j’ai été prudent. Ok, je suis plus rapide que Seb mais il n’a plus besoin d’attaquer maintenant. »

Ogier qui informé du retrait de son adversaire le plus proche indiquait à l’arrivée de la spéciale : « Je suis désolé pour Kris, il roulait vraiment bien. C’était une bagarre excitante. Maintenant, c’est une course différente pour moi, je dois juste rejoindre l’arrivée. »

On notera que sur les cinq ES de ce samedi, Ogier n’en a remporté… qu’une seule, la premiére ce matin l’ES9 !

Avant la derniére étape, Ogier mène maintenant avec 1’59.5 sur Mikkelsen et 2’12.2 sur Neuville

Suivent Ostberg à 4’25.9 et Stephane Lefebvre à 7’29.4 Bouffier pointant à 9’12.9, Tanak à 10’42.3, et Sordo à 10’44.5

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jean François THIRY et TEAM

Flash Infos

About Author

gilles