JEAN LOUIS TOURNADRE : LE GRAND RETOUR A LA SUNDAY RIDE CLASSIC LES 16 ET 17 AVRIL 2016

 

Il est le premier Champion du monde Français en GP.

Certes, Patrick Pons a été titré avant lui en 1979 mais en 750 et c’était une Coupe du Monde, pas un Championnat.

Bref, Jean Louis est authentiquement le premier d’une lignée, assez courte d’ailleurs, la France est une terre de motocross, dit avec pertinence le « praize » de la FFM (Fédération Française Motocyclisme) Jacques Bolle, lui-même ancien pilote victorieux d’un GP en 1983 à Silverstone et les titres Français en vitesse ne sont pas légion!

Outre Pons et Tournadre, citons Christian Sarron, Mike di Meglio,  Arnaud Vincent, Olivier Jaque sans oublier Alain Michel, le sidecariste.

Et le dernier d’entre eux, sacré la saison dernière, Yohan Zarco !

Talentueux et discret sont les termes souvent employés pour définir Jean Louis Tournadre, je l’ai retrouvé au Moulin Rouge où la FFM fêtait son centenaire.

Et où il était invité, souriant, content que l’on se souvienne de lui.

Nous nous sommes revus un soir à Rétromobile sur le stand où Franck Alard le boss d’AMV Assurances recevait ses invités.

Adorable, il n’a pas vraiment changé, depuis cette fameuse année 1982.

 

TOURNADRE,QUARTARARO ET SARRON, TABLEAU MAGNIFIQUE!

TOURNADRE, QUARTARARO ET SARRON, TABLEAU MAGNIFIQUE! Photo autonewsinfo

 

Il est né à Clermont Ferrand, décidément les auvergnats font de gros talents de la poignée de gaz, Christian Sarron est également né dans cette ville.

Dans les eighties, il y a une grosse colonie de pilotes Français qui courent, et pourtant, c’est bien Jean Louis qui bat au guidon d’une Yamaha TZ privée, l’intouchable Kawasaki du pilote Allemand Anton Mang…

Jean Louis Tournadre ?

Primagaz était son sponsor, le boss de la com était un des mecs les plus phénoménaux  que j’aie pu rencontrer en trente cinq ans de carrière dans ce milieu.

Au nom de tous les bonheurs que tu as donné aux pilotes, auto et moto, et aux aficionados des sports mécaniques, Jacques Petitjean (disparu en décembre 2008), je t’embrasse de tout mon cœur, par delà les frontières de la mort, mort qui n’est après tout qu’un truc qui sert juste à faire peur aux crédules…

 

JACQUES PETITJEAN

JACQUES PETITJEAN … Monsieur PRIMAGAZ sur les circuits et les pontons aussi !

 

Jean Louis avait commencé en Coupe Motobécane en 1977, il arrive en GP en 1980 avec un titre de Champion de France.

Sa première saison le voit terminer 20ème au général, en 1981, il est sept, progression assez fulgurante, et 1982 est l’année du titre 250.

Avec victoire au GP de France, huit podiums sur douze GP, son team se réduit à son père et son amie.

 

 

Il a aussi un gros coup de main de Michelin, époque bénie où les manufacturiers étaient multiples et bossaient pour les pilotes!

Michelin qui est aussi une boîte Clermontoise, (depuis 1889!) c’est clair, dans le Puy de Dôme,  on se serre les coudes!

Mais la belle histoire s’arrête pratiquement là.

Tournadre aura été une sorte de météore dans le paysage moto Français.

En 1983, Sonauto l’importateur Yamaha lui fournit des motos mais il ne fait pas partie du Team officiel.

Jean Louis a 25 ans, fin 1983 il envoie tout balader.

On le reverra plus tard en endurance avec le SERT, il termine deuxième des 24 Heures du Mans en 1987 avec Hervé Moineau et Le Bihan, c’était l’année où l’on inaugurait la chicane Dunlop au Bugatti.

 

LA CHICANE DUNLOP

LA CHICANE DUNLOP

 

La SRC, Sunday Ride Classic 2016, sera donc le lieu de son retour à la lumière, sur le circuit Paul Ricard.

En catégorie deux et demi, devenue Moto2, avec Tournadre, la France aura plus tard d’autres titres, avec Christian Sarron, Olivier Jacque et Johann Zarco !

C’est donc un club très fermé !

Jean Louis sera disponible pour les fans tout le week end, il sera bien entendu à la projection publique du film de Bernard Fau « Il était une fois le Continental Circus », il y figure bien entendu, et il répondra aux questions des fans venus assister à cette soirée.

 

INOUBLIABLE SRC 2015, 2016 SERA ENCORE UNE MAGIE

INOUBLIABLE SRC 2015, 2016 SERA ENCORE UNE MAGIE

 

On y sera, on est fans de Fau, fans de Tournadre, fans de cette époque bénie, fans de cette SRC devenue un incontournable superbe de la saison.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Constructeur et autonewsinfo

 

 

 

About Author

jeanlouis