PRÉSENTATION DU TEAM YAMAHA MOVISTAR 2016 DE MOTO GP.

MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO

 

 

 MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO


MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO

 

 

L’équipe d’usine Yamaha de Moto GP 2016, a été présentée ce lundi à Barcelone
où les deux nouvelles machines de la saison 2016 ont été dévoilées, motos dont les pilotes espèrent répéter leurs succès de 2015.

2015, année où les deux pilotes Yamaha ont décrochés les titres de Champion avec Lorenzo
et de vice-champion avec Rossi,  les deux hommes totalisant respectivement 330 et 325 points, avec à la clef   victoires pour Lorenzo (Espagne-France-Italie-Catalogne-Tchèquie-Aragon
et Valence) et pour Rossi (Qatar-Argentine-Pays Bas et GB)

Ce lundi en Espagne  l’équipe Movistar Yamaha MotoGP 2016  qui sera alignée
dans le Championnat du Monde a officiellement à Barcelone, montré ses motos.

L’équipe d’usine Yamaha étant ainsi la première à montrer sa nouvelle monture 2016,
rappelons-le, sera une année de grands changements pour les pilotes et les équipes de MotoGP avec l’apparition d’une part de nouveaux règlements techniques qui sont introduits, comprenant
le logiciel (assistance électronique de pilotage Magnetti-Marelli commun) et aussi  d’autre part,
le changement de fournisseur de pneumatiques, le manufacturier Français Michelin, remplaçant le Japonais Bridgestone.

Cette arrivée coïncide d’ailleurs avec une modification  de la taille car on va passer pour les roues arrière de 16’5 à 17 pouces, changement qui a donc occasionné la refonte complète de la partie cycle.

 

 MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO


MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO

 

Après une incroyable saison 2015, où l’équipe Movistar Yamaha MotoGP a survolé
le Championnat s’offrant outre le titre mondial, également la deuxième place du championnat,
Lin Jarvis le Team-principal de l’équipe Yamaha reste inflexible espérant que rien ne changera
et que les performances resteront les mêmes.

Revenant sur la difficile cohabitation en fin de saison 2015 entre ses deux champions, il expliquait ce lundi :

« Il n’y a aucune raison de mettre un mur dans notre stand. Une de nos forces est la renommée de notre excellent travail d’équipe, tous nos techniciens travaillant vraiment bien ensemble. Certes nos deux pilotes sont des concurrents individuels contre eux-mêmes, mais l’équipe de mécaniciens et d’ingénieurs travaillent tous bien vraiment ensemble. Si nous mettions une barrière entre eux, ce serait une grave erreur et un sérieux déficit pour l’équipe, les pilotes et les ingénieurs. Ce qui est arrivé fin 2015, est une chose du passé et je l’ai déjà dit l’année dernière, nous comprenons que nos deux pilotes sont en concurrence l’un contre l’autre. »

Et il conclut :

«  Mais comme l’a dit Jorge, si une telle situation perdure cela signifie que Valentino est son principal concurrent pour le championnat, alors cela voudra dire que c’est une bonne chose, cela signifiant que les Yamaha sont à l’avant.
Voilà notre objectif principal:  battre à nouveau nos concurrents »

Les changements de logiciels et l’arrivée d’un nouveau fabricants de pneus, présent dans le Championnat du Monde MotoGP, procure en cette inter-saison un grand défi, les usines travaillant sans relâche pour préparer les motos pour la première course de la saison au Qatar.

Responsable de Yamaha, Kouichi Tsuji, a été clair sur ces défis lors du lancement de l’équipe
ce lundi :

« Nous développons toujours nos nouvelles machines avec l’objectif de gagner des courses. Maintenant, nous travaillons et développons notre modèle 2016 avec comme but essentiel qu’il soit en parfaite harmonie avec les nouveaux pneus et que le partenariat soit aussi bien que possible. Cela signifie beaucoup de travail car le plus grand défi sera de parvenir à trouver la performance maxi avec le logiciel commun et les nouveaux pneus. C’est franchement un nouveau défi pour nous. »

 

MOTO-2016-Lundi-18-Janvier-Présentation-a-BARCELONEdu-Team-YAMAHA-MOVISTAR-avec-Valentino-ROSSI-et-Jorge-LORENZO

MOTOGP 2016-Lundi 18 Janvier-Présentation à BARCELONE du Team YAMAHA-MOVISTAR avec Valentino ROSSI et Jorge LORENZO

 

Champion du Monde 2015, Jorge Lorenzo a choisi de conserver son numéro 99 emblématique,
et se dit prêt à affronter la nouvelle saison et à défendre sa couronne.

Ayant seulement complété une poignée de tours avec les pneus neufs et la nouvelle électronique, Lorenzo reste toutefois prudemment optimiste :

« Eh bien, j’ai eu de la chance lors de ce premier roulage et me souviens qu’en 2008, j’ai effectué ma première année en MotoGP sur une moto chaussée par Michelin, mais je ne me souviens plus comment c’était. Mais je comprends la façon de monter ces pneus est assez différente de ce que c’était avec Bridgestone. Vous devez anticiper le freinage, desserrer le frein un peu plus tôt. Théoriquement, c’est peut-être un peu mieux pour moi, mais jusqu’à ce que nous avancions dans notre développement et passions plus de temps à rouler en essais, nous ne le saurons pas. Nous demandons à Yamaha de coordonner l’électronique et pour Michelin d’améliorer le pneu avant un peu. »  

Pour ce qui le concerne, Valentino Rossi sera toujours en chasse pour tenter de décrocher
son dixième titre  mondial après l’avoir manqué  d’un rien lors de la dernière course de l’année
en 2015.

Assurément à 36 ans, le pilote le plus expérimenté sur la grille du MotoGP,
Rossi est bien conscient de ce qui doit être fait pour obtenir ce dixième titre mondial en 2016 :

« Les Michelin sont très différents par rapport aux Bridgestone, en particulier sur la définition. Comme nous l’avons vu dans le passé quand nous sommes arrivés de Michelin à Bridgestone, nous avions à l’époque beaucoup modifié le réglage de la moto. Nous avons besoin d’un peu de temps pour arriver à un bon équilibre et je pense que pendant l’hiver ce travail sera important afin d’essayer de comprendre comment utiliser au mieux le pneu Michelin et essayer d’améliorer le feeling avec l’avant. Nous devons comprendre nos réglages avec ces pneus par rapport aux autres fabricants comme Honda ou Ducati, car l’année dernière, notre moto était très bonne avec le Bridgestone car elle était bien équilibrée. Maintenant,  c’est sûr, il va être difficile de faire la même chose avec Michelin ».

L’équipe Yamaha Movistar et les pilotes vont entamer maintenant leurs derniers préparatifs avant le premier test officiel de 2016, qui est programmé sur le circuit de Sepang en Malaisie début Février.

Ensuite d’autres tests auront lieu en Australie à Phillip Island avant que la saison, ne débute
que le 20 Mars au Qatar sur la piste de Losail !

 

Alfredo SORIA

Photos : TEAM

 

Moto Moto - Vitesse

About Author

gilles