MOTOGP 2016 : LE GP DE BRNO EST SIGNÉ JUSQU’EN 2020

CHAUD LE GP DE BRNO!

CHAUD LE GP DE BRNO !

 

 

Sur le site officiel de la Dorna, on voit donc une photo où tout le monde sourit à cette annonce,
y compris Carmelo Ezpeleta qui a fait spécialement le voyage.

 

 

Reprenons : Le circuit de Brno appartient au père de Karel Abraham, qui a organisé le GP durant des années, avec des subventions, puis les subventions en question ont baissé, Abraham a perdu de l’argent, il doit quatre millions à la Dorna (un GP coûte deux millions de royalties), il a décidé d’arrêter les frais…

 

UN CIRCUIT SUBLIME

UN CIRCUIT SUBLIME

 

Donc Dorna a dit «terminé le GP en République Tchèque !

Et comme c’est l’événement le plus couru de l’année, avec 200.000 spectateurs, la ville de Brno,
le Ministère du Tourisme et la Région Moravie ont monté un syndicat qui est devenu le promoteur du GP.

Mais on avait oublié de mettre le circuit dans le syndicat !

Et Abraham a bien spécifié qu’il ne voulait pas entendre parler des quatre millions qu’il doit
à la Dorna.

Alors la Dorna a menacé le syndicat de remplacer Brno par Indianapolis.

Sauf qu’Indianapolis a tellement peu de spectateurs sur les GP moto (il faut dire que le circuit est énorme, 400.000 places), que là aussi on refuse de payer les sommes colossales réclamées
par la Dorna.

Alors Carmelo Ezpeleta, le pauvre pélerin et boss de la Dorna, a dû aller à Canossa, en l’occurrence Brno, pour aider tout le monde à se mettre d’accord.

Et sur la photo tout le monde sourit, Brno est même confirmé jusqu’en 2020.

 

KAREL ABRAHAM ET SON DABE

KAREL ABRAHAM ET SON DABE

(Aparté sur la légende la photo, le dabe en argot c’est le père et ça se prononce dâbe, pour ceux qui ne connaîtraient pas par coeur « Le cave se rebiffe »… ) 

Mais alors qui a payé ?

Le syndicat a déjà sorti beaucoup de blé, il serait étonnant qu’ils aient sorti quatre millions comme ça…

Abraham avait dit non, donc ce n’est pas lui non plus.

Ezpeleta a déjà eu des problèmes avec Bridgepoint, le propriétaire financier des GP,
et donc de la Dorna, qui lui reproche la gestion calamiteuse de la fin du championnat 2015,
le titre au rabais de Lorenzo, et tout ça à Valence alors que neuf millions d’abonnés ont suivi le GP en Italie !

Ce qui est probable, c’est que chacun a mis un petit peu, d’où ce large sourire de tout le monde.

Bon, parmi les 200.000 spectateurs du GP de Brno, il ya beaucoup d’Autrichiens, le circuit est à 130 km de Vienne.

Or, le calendrier a mis en place un GP d’Autriche une semaine avant Brno !

Là pour les royalties pas de problèmes, le circuit appartient à la boisson qui empêche de dormir pour qui deux millions c’est peanuts!

 

LE TRÈS RUPESTRE CIRCUIT DE SPIELBERG EN AUTRICHE

LE TRÈS RUPESTRE CIRCUIT DE SPIELBERG EN AUTRICHE

 

Donc on flingue un peu Brno ?

Les tifosi autrichiens savent aussi faire des comptes.

D’abord le circuit autrichien est à dache de tout, beaucoup plus loin de Vienne que Brno.

Ensuite, passer un gros week end en Tchéquie coûte infiniment moins cher qu’en Autriche.

Certes, il a été annoncé que les billets à Brno seraient un peu plus cher cette année.

Mais tous comptes faits, Brno, (le circuit moderne, pas celui d’avant qui passait dans les villages, comme le TT de l’Île de Man),  qui a été construit à peu près en même temps que le Bugatti,
c’est un grand moment légendaire et pas cher, ce qui est un gros argument chez un motard.

Mais peu importe, le GP est sauvé il n’y a que cela qui compte…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis