ROLAND PEUGEOT EST MORT.

Roland-PEUGEOT-passionné-de-football-et-ancien-Président-du-FC-SOCHAUX
ROLAND PEUGEOT "NECO PHOTOGRAPHE" "LESAGE PHILIPPE" "PEUGEOT ROLAND PORTRAIT" EXTERIEUR "SOURIANT ATTITUDE" "IMAGE NUMERISEE" PEUGEOT "INDUSTRIE AUTOMOBILE" INDUSTRIE AUTOMOBILE

ROLAND PEUGEOT

 

Patriarche de la dynastie Peugeot, Roland Peugeot est décédé ce mercredi 6 janvier 2016, à l’âge de 89 ans.

Né à Valentigney dans le Doubs en 1926, Monsieur Roland Peugeot, après des études à la prestigieuse université Américaine d’Harvard à Boston, aux États-Unis, a  succédé à son père Jean-Pierre Peugeot, lui-même dirigeant d’Automobiles Peugeot de 1928 à 1966 et fondateur du club de football FC Sochaux.

Roland Peugeot a alors occupé plusieurs postes chez PSA Peugeot Citroën, notamment celui de président du Conseil de Surveillance de 1972 à 1998 et de Censeur au Conseil de Surveillance de 2001 à 2014. Il a été membre du Conseil d’Administration d’Automobiles Peugeot de 1982 à 1996.

Il était le père de Jean-Philippe Peugeot, Président des Établissements Peugeot Frères et Administrateur et Vice-Président de FFP et d’Éric qui mène une carrière en dehors du Groupe.

Il avait pris la tête des Établissements Peugeot Frères en 1959, à la suite de son père Jean-Pierre. Et c’est lui qui présidait le conseil de surveillance lors de la fusion de Peugeot avec Citroën.

Marié en 1949, il avait six petits-enfants de ses deux fils, Jean-Philippe et Éric.

 

Roland-PEUGEOT-passionné-de-football-et-ancien-Président-du-FC-SOCHAUX

Roland-PEUGEOT-passionné-de-football-et-ancien-Président-du-FC-SOCHAUX

 

La France entière avait  entendu parler de lui lorsque le 12 avril 1960,  son fils cadet Éric avait été enlevé et kidnappé au golf de St Cloud.

En effet, à la télévision, il  s’était adressé aux ravisseurs qui lui réclamaient une rançon de cinquante millions de francs et en petites coupures.

Deux jours plus tard, le petit garçon, alors âgé de quatre ans et demi, avait finalement été retrouvé  sain et sauf, déposé par les kidnappeurs devant un café de l’avenue Raymond Poincaré, près du domicile de ses parents, situé avenue Victor Hugo, dans le quartier du Trocadéro à Paris.

Les ravisseurs furent arrêtés un an plus tard.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PSA 

 

Nécrologie Personnalités

About Author

gilles