MOTOGP 2016: RETARD CONSIDÉRABLE CHEZ YAMAHA SUR LES ESSAIS MICHELIN

lorenzo er rossi vont devoir changer de style de pilotage
ZEELENBERG ET LORENZO

ZEELENBERG ET LORENZO

 

Nos confrères italiens de GP One publient un entretien avec Wilco Zeelenberg, le manager perso de Jorge Lorenzo.

Certes, la marque a tout gagné en 2015,  titres pilotes, titre constructeurs, titre écuries.

Mais ce faisant la marque a procédé à un tout petit nombre de tests de développement sur les motos 2016, d’autant plus que ses deux pilotes disputant seuls le titre mondial aveint peu tenfance à prendre des risques à la con en cours de saison.

 

LORENZO A TRES PEU ROULÉ EN MICHELIN

LORENZO A TRES PEU ROULÉ EN MICHELIN

 

Zeelenberg: « Il a été très difficile de leur faire essayer des choses nouvelles, c’était trop risqué, mais du coup nous sommes en retrait par rapport aux autres marques, surtout pour ce qui concerne les pneus. Et Lorenzo et Rossi avient un peur peur ce ces tests. »

Et c’est d’autant plus légitime qu’en essais Michelin, Jorge est tombé au Mugello et à Sepang, Valentino idem au Mugello et en Aragon.

On a d’ailleurs bien vu lors des derniers essais de Valence, après le dernier GP, que les deux pilotes étaient assez peu rapides, Lorenzo cinquième temps derrière Marquez, Vinales, Pedrosa, Espargaro, puis derrière Lorenzo on trouvait encore Crutchlow avant de voir passer Rossi…

« Ils ont été hyper prudents. D’autant plus que sur des essais de pneus, il faut y aller tout doucement, par palier successifs. ces garçons sont habitués à envoyer du lourd tout de suite, et ce parce qu’ils connaissent parfaitement le matériel qui est à leur disposition.  Mais nous avons découvert qu’avec les Michelin, il ne fallait pas procéder comme ça. A Valence, c’est allé un peu mieux, on a découvert certains réglages et surtout, ils ont appris à oublier le type de pilotage adopté avec les Bridgestone. Les pneus français ont une carcasse moins rigide que les Japonais,   et puis le nouveau diamètre de de 17 pouces est un gros changement. En plus, nos pilotes ont eu la sensation que la surface de contact de ces pneus se modifie, pouvant se rétrécir ou s’élargir, en fonction de la charge demandée et ça modifie terriblement les sensations de pilotage. Du coup, les pilotes ne sont pas en confiance. Pratiquement toutes les chutes par perte de l’avant sont arrivées au freinage, mais aussi en milieu de courbe, il faut donc non seulement changer de type de pilotage mais aussi agir sur les réglages moteur. Du coup, je pense que Dani Pedrosa, qui freine avant d’être sur l’angle, puis relève vite la moto en sortie de courbe, a sans doute le style le plus adapté. Il n’est pas sur l’angle très longtemps (NDLR: Pedro a en effet la réputation de terminer ses courses avec des pneus neufs…) et il ne s’en remet pas beaucoup à la tenue du pneu avant. Lorenzo et Rossi, en revanche, freinent plus fort, et sont toujours sur les freins quand ils sont sur l’angle ». 

 

POUR L'INSTANT,PEDROSA EST LE PLUS ADAPTÉ AUX PNEUS DE CLERMONT FERRAND

POUR L’INSTANT,PEDROSA EST LE PLUS ADAPTÉ AUX PNEUS DE CLERMONT FERRAND

Son manager ajoute que normalement Lorenzo s’adapte vite aux changements, même si les motos se modifient du tout au tout. Mais il ajoute que son pilote est très sensible en pilotage et qu’il devra impérativement comprendre les limites du Michelin, surtout parce que les pneus français ne donnent aucune indication quand ils vont lâcher l’adhérence…

 

ROSSI VA DEVOIR CHANGER DE STYLE DE PILOTAGE,ENCORE UNE FOIS!

ROSSI VA DEVOIR CHANGER DE STYLE DE PILOTAGE ,ENCORE UNE FOIS!

 

Comme les pilotes Yamaha ne sont pas allés à Jerez, pour la dernière séance officielle de l’année, il leur reste donc les cinq jours de test prévus en 2016 avant d’attaquer les choses les choses sérieuses.

On imagine que Rossi va devoir changer de pilotage pour la x ème fois, lui a qui a connu les 500 deux temps, les 800 quatre temps, les 1000 quatre temps, l’arrivée de l’électronique d’assistance au pilotage…

Enfin, il l’a dit, ses seules motivations sont le plaisir et en particulier celui de gagner!

Du coup, Yamaha va envoyer ses pilotes d’essai pour une petite piqûre de rattrapage les 13 et 14 janvier à Sepang, où d’ailleurs ils rouleront en compagnie de Casey Stoner, qui est venu chez Ducati juste avant Noël, et à qui la totalité du personnel a fait une »standing ovation » de plus de cinq minutes!

Il a déjà dit qu’il voulait d’abord tester les anciens modèles 2015, avant de les comparer avec les solutions 2016.

 

STONER ARRIVE A BOLOGNE OU IL A EU DROIT A UN ACCUEIL TRIOMPHAL

STONER ARRIVE A BOLOGNE OU IL A EU DROIT A UN ACCUEIL TRIOMPHAL

 

Ducati a aussi pas de retard en essais, il faut juste leur souhaiter que sur cette merde de circuit de Sepang, la pluie arrive chaque jour après les essais, car il y a un boulot énorme de décrassage à faire!

 

MARQUEZ VA VITE MAIS HONDA PATAUGE GRAVE

MARQUEZ VA VITE MAIS HONDA PATAUGE GRAVE

 

Et ce qui est clair, on a su qu’à Jerez, Marquez avait trouvé l’électronique nulle et les pneus nuls, tout en sortant un meilleur chrono, c’est que les débuts des GP 2016 risquent de voir du monde par terre!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis