RALLYE SILKWAY MOSCOU-PEKIN 2016 : RECOS OUEST TERMINÉES

 

L'EQUIPE DE RECOS FRANCO-RUSSE

L’EQUIPE DE RECOS FRANCO-RUSSE

 

Fred Lequien, la cheville ouvrière de ce fabuleux rallye, nous a indiqué que les recos du futur Moscou Pékin 2016, le Silk Way empruntera cette année l’itinéraire impérial, sont terminées, de Moscou à la frontière entre Chine et Kazakhstan.

Les photos envoyées par les équipes de reco sont édifiantes, on va assurément rouler sur la lune !

 

 

 

Elles reprendront en avril, après la « Raspoutitsa », le terrible dégel, surnommé « le général boue »qui avait stoppé net, entre autres, l’armée allemande durant la deuxième guerre mondiale, c’est même là que le recul de l’abomination nazie a commencé.  Napoléon en a aussi été victime lors de son invasion en Russie, ledit « général boue » intervenant aussi en automne.

Autrement dit, les recos vont attendre sagement dans la datcha chauffée…

 

 

Au fait, vous connaissez bien sûr la différence entre la Taïga et la Toundra?

C’est simple, la Taïga il y a encore des arbres (arbustes souvent), la toundra tout est ras à cause du froid.

Moyen mnémotechnique?

La toundra est tondue… (tounedue?)

La Taïga

La Toundra

 

Bon, retour au Silkway.

On savait depuis la conférence de présentation à Paris en octobre dernier que le rallye Silk Way 2016, passerait par le Kazakhstan, gros pourvoyeur de pilotes et de teams  dans les rallyes raids du monde entier, Astana, sa capitale, sera évidemment une des étapes clés du parcours.

Il est clair aussi que la distance est considérable de Moscou à Pékin en quinze jours, c’est un vrai défi.

 

 

Les premiers Paris-Dakar à la fin des années 70, duraient trois semaines mais les temps ont changé, en moins bien d’ailleurs, et une grande épreuve ne peut plus durer aussi longtemps.

On va devoir donc se cogner de longues liaisons et de longues spéciales, mais le réseau routier, quitte à rouler longtemps, sera plus un élément de repos qu’un problème supplémentaire, en Afrique grande époque, une bonne partie des liaisons se faisait aussi par le sable…

Cela dit, cette première série de recos, a permis de voir que le parcours est faisable dans les délais, avec, les photos le montrent, des paysages réellement inconnus des pistards que nous sommes.

Et visiblement sublimes…

 

LA NEIGE ARRIVE,ON REVIENDRA...

LA NEIGE ARRIVE,ON REVIENDRA…

 

L’organisation du rallye, qu’autonewsinfo suivra au quotidien en juillet prochain, espère autour de 130 concurrents, mais ça n’est évidemment pas un maximum, on l’a compris, du départ à l’arrivée de la course, l’espace ne manque jamais !

Et vu le monde et le beau monde qui s’intéresse à ce rallye, le parcours  passionnant pour les amateurs et les marchés Russes et Chinois très juteux pour les usines, nul doute que les inscriptions vont tomber dru. Et que toutes les grosses armadas seront du voyage !

Elles sont ouvertes d’ailleurs, il faut aller sur : http://www.silkwayrally.com/fr/

Et vous allez être épatés par les tarifs !

Le voyage, lui, Marco Polo a écrit quelques pages sympas sur la question, émotions et souvenirs  énormes garantis.

Mais nous en reparlerons d’ici juillet prochain

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : organisateur et archives.

Rallye Raid SILK WAY Sport

About Author

jeanlouis