LA FIN D’UNE BELLE HISTOIRE ENTRE LOEB ET CITROËN…

WTCC  2015 ARGENTINE- LOEB victorieux de la seconde course

 

WTCC-2015-BUDAPEST-SEB-LOEB-Team-CITROEN.

WTCC-2015-BUDAPEST-SEB-LOEB-Team-CITROEN.

 

En annonçant la composition de son unique équipe de course pour la prochaine saison 2016, celle qui participera pour la 3éme et ultime année au Championnat du Monde des voitures de tourisme, le WTCC, la participation à celui des rallyes WRC étant suspendu jusqu’au début de la saison 2017, Yves Matton, le Team-principal de cette équipe Citroën Racing, n’a révélé que deux noms pour piloter les C-Elysée !

Ceux de l’Argentin double Champion du Monde de la discipline en 2014 et 2015, avec la firme aux chevrons et du Français Yvan Muller, ancien quadruple Champion, lui, du WTCC!

Exit, le Chinois Ma Qing Hua et beaucoup plus surprenant, celui de … Sébastien Loeb, l’inoxydable AMBASSADEUR de la maison Citroën depuis ses débuts en compétition il y a une quinzaine d’années !

Décision incroyable, impensable, inimaginable et pourtant bien réelle : l’immense CHAMPION Alsacien, celui qui a d’une part apporté ses lettres de noblesse à la firme Citroën – ses neuf titres mondiaux individuels ayant largement contribué aussi bien évidemment aux titres constructeurs – et aussi et surtout dépoussiéré l’image vieillissante de la marque, est donc VIRÉ, éjecté comme un malpropre !

DIVORCE SANS PRÉAVIS ENTRE LOEB ET CITROËN…

LOEB Sebastien Citroen C Elysee Citroen racing

LOEB Sebastien Citroen C Elysee Citroen racing

 

Séparation d’autant plus incompréhensible, tant le nom  de Sébastien Loeb était étroitement lié à celui de la maison Citroën et dont il était devenu ‘ l’AMBASSADEUR’’ Worldwide

En effet depuis une bonne quinzaine d’années, depuis ses tout débuts en compétition en rallye, l’immense ‘ MONUMENT ‘ véritable CATHÉDRALE, qu’est devenu au fil des ans et d’un palmarès EXCEPTIONNEL, Sébastien Loeb et Citroën ne faisaient qu’un…

C’est donc un véritable coup de tonnerre qui est survenu en milieu de semaine dernière, jeudi 19 novembre, lorsque la firme aux chevrons a dévoilé ses intentions et son futur programme pour les saisons à venir, dans lequel ne figurait pas, ou plus exactement plus, le nom de Sébastien Loeb !!!

Le beau mariage, prend donc fin entre Loeb et Citroën

 

 WRC-2013-ALSACE-La-DS3-CITROEN-de-LOEB-ELENA-AVEC-SA-DECORATION-HOMMAGE


WRC-2013-ALSACE-La-DS3-CITROEN-de-LOEB-ELENA-AVEC-SA-DECORATION-HOMMAGE

 

Naturellement et on le comprend immensément député et déçu par cette décision aussi inattendue que surprenante et visiblement à laquelle il ne s’attendait pas, n’étant pas dans la confidence, Sébastien Loeb va donc désormais poursuivre sa brillante carrière, avec la cousine Peugeot, sur les pistes des rallyes-raids.

On rappellera tout de même l’immense palmarès de Loeb et toutes les victoires qu’il lui a apporté :

9 titres de Champion du MONDE des pilotes, 8 titres de CHAMPION du Monde des constructeurs auxquels il a très, très largement contribué et participé, sans oublier bien sur ses succès en Championnat du monde des Rallyes !

Difficile d’imaginer, tant pareille éventualité semblait IMPENSABLE, Loeb et Citroën se séparer. Et pourtant, c’est bel et bien ce qui est en train de se passer.

Sébastien Loeb pilotera bien ce week-end sur la piste de Losail au Qatar, une Citroën pour la toute dernière fois, à l’occasion de la manche finale du Championnat du Monde WTCC, où il occupe à la veille de cet ultime épreuve, la seconde place.

Sur que la bataille en piste pour cette deuxième place de vice-champion du monde sera intense entre les deux pilotes Alsaciens de Citroën, Sébastien Loeb et Yvan Muller. Le nonuple Champion du monde  WRC, débarquant au Qatar avec cinq points d’avance sur l’ancien quadruple Champion WTCC.

 

 

WTCC-2015-BUDAPEST-Seb-LOEB-Team-CITROEN-

WTCC-2015-BUDAPEST-Seb-LOEB-Team-CITROËN-

 

« CE N’EST PAS MA DÉCISION »

 

Un jour pourtant, un ancien patron de Citroën, lors d’un rallye avait lancé à la cantonade :

« Loeb et Citroën, c’est comme Paris et la Tour Eiffel : C’est indissociable ». 

Il se nommait Jean-Marc Galès, et était à l’époque directeur du Groupe PSA Peugeot-Citroën. Depuis il a quitté la marque mais ses paroles qui datent de 2011, résonnent encore tant elles semblaient indélébiles…

Et pourtant, quelques années plus tard, Loeb est lourdé…

La scène se passait en Allemagne, à l’occasion du rallye éponyme. Il est vrai que le CHAMPION de Citroën était courtisé par la concurrence, en l’occurrence la firme Volkswagen, qui s’apprêtait à débarquer en WRC et qui, si on a bonne mémoire, lui avait offert un contrat en OR.  Comme on peut aisément l’imaginer Sébastien et ses conseillers avaient longtemps hésité, et ce d’autant plus que l’ambiance à l’intérieur de l’écurie Citroën, était  pourrie !

 

ALLEMAGNE-LOEB et CITROEN sur le podium

ALLEMAGNE-LOEB et CITROEN sur le podium

 

Entre les deux équipiers. D’un côté, Seb Loeb, l’ancien, médiatisé à outrance, avec son fabuleux palmarès. De l’autre, son jeune compatriote, le surdoué Gapençais, jeune loup aux dents longues, promis à un bel avenir, à une prodigieuse carrière à la Loeb !

L’espoir Sébastien Ogier.

Finalement, chez Citroën, on décidait de conserver toute sa confiance en Loeb et on décidait plutôt que de faire temporairement  une équipe A et une B et ce fin de préparer la succession du Maître, de laisser filer Ogier à la concurrence…

Depuis, Citroën paie cher au prix fort, cette lourde et très grave erreur d’interprétation, car Loeb s’est retiré de l’univers du rallye, abandonnant Citroën à son triste sort, l’équipe Citroën Racing, vivant épreuve après épreuve une sorte de chemin de croix !

La faute à ? … La faute à son ancien jeune pilote, l’autre Seb, Sébastien Ogier qui depuis trois ans, survole, domine et écrase la discipline, ne lassant à la Loeb, que des miettes à ses adversaires, dont les deux pilotes actuels de Citroën, L’anglais Kris Meke et le Norvégien Mads Ostberg, surclassés !

Ogier déjà trois fois couronné CHAMPION du Monde WRC d’affilée, série en cours, en 2013, 2014 et 2015 !  Mais avec… VW !!!

 

WTCC-2015-MOTEGI-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-LOEB.

WTCC-2015-MOTEGI-La-CITROEN-C-ELYSEE-DE-LOEB.

 

Depuis, Loeb, lui, s’est fixé de nouveaux objectifs en circuit, tout en restant fidèle à la marque au double chevron pour qui, il roule dans le Championnat WTCC. C’est la raison pour laquelle, il a été visiblement surpris par l’annonce des dirigeants de Citroën, qui ne le conservent pas pour 2016:

« Par rapport à notre aventure commune, à notre parcours commun, à notre histoire, à tout ce que l’on a construit ensemble, je ne me voyais pas tout casser de cette manière là »

Et il insiste bien :

« Ce n’est pas ma décision. Quand je l’ai appris, j’ai été surpris et vraiment un peu déçu. Je rappelle tout de même que c’est moi qui ait orienté  et décidé et convaincu Citroën de se lancer en WTCC. Dans ma tête, je m’étais donné trois années. Les deux premières pour apprendre, la dernière en 2016 pour tenter de remporter le titre. J’ai bien progressé, je ne suis actuellement pas très loin du meilleur niveau.»

Et Seb lâche :

« Aprés les deux premières saisons le challenge valait le coup. Mais Citroën ne l’a pas souhaité ainsi. »

 

WTCC-2015-ARGENTINE-LOEB-victorieux-de-la-seconde-course

WTCC-2015-ARGENTINE-LOEB-victorieux-de-la-seconde-course

 

Lui qui était constamment associé aux choix, aux décisions, a cette fois, été laissé de côté, mis à l’écart!

Comprenne qui pourra…

Une chose est sur comme pour l’AFFAIRE Ogier ‘ on ne peut s’empêcher d’évoquer un sacré gâchis, dont Citroën ne sortira ni grandi, ni vainqueur, car répétons-le, Loeb dans la tête du public est IMMENSE!

Loeb explique qu’il a officiellement appris LA décision lors de la dernière course qui s’est déroulée en Thaïlande le 1er novembre :

« Mais avant, j’avais plus ou moins déjà entendu des bruits de couloirs  laissant supposer cette annonce. J’ai alors bien compris que la décision avait été prise en haut lieu. Mais je n’ai pas eu la moindre discussion avec la haute direction. »

CAP SUR LES RALLYES-RAID AVEC… PEUGEOT

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-SEB-LOEB-LA-GROSSE-ATTAQUE-peur-etre-meme-un-peu-trop-ce-mercredu-7-octobre.


RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-SEB-LOEB-LA-GROSSE-ATTAQUE-peut-être même un peu trop ce mercredi 7-octobre.

 

Carlos Tavares, le Président du directoire de PSA, a t-il penché pour repositionner Loeb dans l’univers de la cousine Peugeot ? Une chose est sure, Seb avait tés envie d’aller rouler en rallye-raid . Tenu au courant de ses envies, il ne s’est trouvé personne  à la direction des deux marques pour émettre la moindre réserve, quant à la possible destination de Seb Loeb, ni chez Citroën, ni chez Peugeot. »

D’ailleurs, visiblement, Loeb a déjà bien tourné la page :

« Je n’ai pas pour habitude de ressasser le passé. J’ai eu la chance de vivre quinze belles années chez Citroën et d’y rencontrer des gens formidables, des ingénieurs aux mécanos pour qui j’ai une pensée particulière. Tous sont au top. »

Le clap de fin avec Citroën, est, on l’a dit, prévu ce week-end à Losail au Qatar.

Sébastien précise :

« Je vais essayer de finir sur une bonne note et de prouver aux dirigeants de Citroën qu’ils ont fait le mauvais choix »

Et il ajoute :

« J’avais un contrat de pilote et d’ambassadeur avec Citroën. Là, tout se termine et je vais passer à autre chose. Il n’y a pas d’amertume. Pour la première fois de ma carrière, je suis même totalement libre à la fin d’une saison. Et j’ai plein de nouveaux projets. »

 

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-LE-2008-DKR-DE-SEB-LOEB.


RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2015-LE-2008-DKR-DE-SEB-LOEB.

 

Son futur est d’ores-et-déjà programmé début janvier en Amérique du Sud, sur les pistes du Dakar où comme en octobre, lors du rallye du Maroc, il pilotera l’un des 2008 DKR Peugeot avec son fidèle Daniel Elena à ses côtés :

« Je suis content de rejoindre Peugeot pour un challenge qui me plaît. C’est maintenant mon objectif et ma priorité. »

Et de lâcher, visiblement amusé :

« C’est au volant  d’une Peugeot que j’ai disputé mon tout premier rallye au Florival en 1997.»

Qu’ajouter ?

Il a tout bien dit, bien expliqué. Il faut souhaiter qu’un jour, on sache réellement le motif qui a conduit à cette séparation, à cet inattendu divorce qu’on n’imaginait pas!

La conclusion nous la laissons à Gilles Gaignault:

Il est vrai que Loeb est une STAR!

Et les STARS parfois se séparent…

Mais la conclusion de ce lamentable et ultime épisode entre Loeb et Citroën, ressemble étrangement à la fin du partenariat entre un autre Seb, Sébastien Ogier et Citroën, viré de la même manière,à la fin de la saison 2012 !

Reste une certitude Sébastien Loeb demeure l’un des monuments du sport Français.  INDÉTRÔNABLE… Comme l’est La Tour Eiffel !

Vous vous souvenez de ce qu’avait dit en son temps le patron, Jean Marc Galés…

« Loeb et Citroën, c’est comme Paris et la Tour Eiffel : C’est indissociable ».

Et pourtant, il s’est trouvé quelqu’un dans la maison Citroën pour annihiler 15 ans de mariage hors norme! Et ruiner des années de bonheur…

 

Christian COLINET

Photos : Alain ROSSIGNOL et TEAM

 

 WTCC-2015-PAUL-RICARD-Seconde-Victoire-de-SEB-LOEB-dimanche-28-Juin-dans-la-1ére-course


WTCC-2015-PAUL-RICARD-Seconde-Victoire-de-SEB-LOEB-dimanche-28-Juin-dans-la-1ére-course

 

Evenements Personnalités WTCC

About Author

gilles